> > Plus on partage, plus on possède...

Plus on partage, plus on possède...


Plus on partage, plus on possède...
5 (100%) 1 vote

Cette semaine, je voudrais commencer mon post hebdomadaire par quelques citations... Celle du titre est signée du cinéaste Léonard Nimoy. En voici quelques autres sur cette même notion de partage :
- "Un bien n'est agréable que si on le partage" (Sénèque).
- "Le monde du partage devra remplacer le partage du monde" (Claude Lelouch).
- "On ne jouit bien que de ce qu'on partage" (Madame de Genlis).
Toutes ces maximes semblent aujourd'hui prises en compte par les moteurs de recherche qui, dans leurs laboratoires ou déjà "en live", prennent en compte cette notion de partage d'information au sein de communautés d'intérêt et de "réseaux sociaux". Des outils comme Yoono, Jeteye ou Eurekster montrent la voie à suivre.
Des moteurs comme Yahoo! ou Voila travaillent clairement sur ces problématiques. Le lancement des systèmes de personnalisation de moteurs comme My Search History de Google, Mon Web de Yahoo!, Your History d'Amazon ou My Jeeves vont également clairement dans ce sens. Un système de vote en ligne (j'aime / j'aime pas) avait d'ailleurs fait son apparition il y a quelques temps sur la barre d'outils de Google pour disparaître par la suite.
Imaginons un système où chaque internaute dirait ce qu'il pense des sites web qu'il consulte et des pages de résultats qu'il obtient sur les moteurs. Un système de "tags communautaires" pourrait remplacer les "balises meta" trop souvent corrompues dans le passé. Ces infos seraient prises en compte par les moteurs de recherche pour améliorer la pertinence de leurs résultats. Bref, une sorte de "TrustRank" ou indice de confiance, basé sur l'opinion publique générale, qui viendrait en complément du "PageRank", qui en était d'ailleurs déjà une première vision, basée sur les liens...
Bien sûr, cela signifierait que tout le monde devrait jouer le jeu et ne pas tenter de "biaiser" le système en indiquant que son propre site est le meilleur du monde. Cette étape sera peut-être - certainement - le plus complexe paramètre à résoudre dans cette équation communautaire...
Mais elle me semble primordiale dans les prochaines fonctionnalités marquantes de la recherche d'information sur le Web.
La prochaine rupture technologique viendra-t-elle de l'être humain qui aidera la machine à être plus pertinente dans ses automatismes ? Ce serait une belle revanche et un vrai plaisir après la chute libre des annuaires depuis quelques années... Car après tout, comme le dit un proverbe français : "Plaisir non partagé n'est plaisir qu'à moitié...". C'est mon opinion et... je la partage ! 🙂

Commentaires : 10
  1. esterelle 9 novembre 2005 at 10 h 16 min

    "Ce que tu gardes pour toi est perdu à jamais, ce que tu donnes est à toi pour toujours"...

  2. Abondance 9 novembre 2005 at 10 h 22 min

    Bonjour
    Sympa, cette citation... 🙂
    Si d'autres personnes (ou vous-même) en ont d'autres sur le thème du partage, ce serait sympa de les proposer ici 🙂
    Merci
    Bien cordialement

  3. Anonymous 10 novembre 2005 at 14 h 34 min

    Il est merveilleux que la connaissance s?accroît avec son partage. Paradoxal n'est-ce pas ?

  4. Fred 11 novembre 2005 at 16 h 40 min

    Bonjour, je suis tout à fait d'accord avec vous, le partage est essentiel. J'ai créé un portail qui parle de l'art et de la création en général et je "partage" mes découvertes de cette façon (en insérant des liens), de plus, les artistes n'ayant pas de site Internet me contacte et avec l'équipe nous réalisons gratuitement une page avec bio, photo, mp3 etc...
    Fred.
    Webmaster de fp-project.com

  5. drtao 12 novembre 2005 at 19 h 27 min

    Il ne faut pas confondre je partage et je pars au taj.

    Il ne faut pas confondre abondance avec valse d'agent secret
    funny, non?

  6. Anonymous 14 novembre 2005 at 8 h 41 min

    Bonjour,
    je ne sais pas si plusieurs moteurs proposent deja cette possibilite de trustrank dans lequel chacun apporte son avis afin d'ameliorer les resultats.
    Meme s'il y a encore des ameliorations a apporter, le moteur FOOXX le fait relativement bien.
    Mais il est vrai que le plus difficile est de generer suffisamment de monde qui joue le jeu pour affiner les resultats.
    A bientot
    Chris

  7. Anonymous 19 novembre 2005 at 14 h 57 min

    bonjour, ac ma seur g esséyé 2 fér le truk D m1! c tro marren! on c tro éclaT! franchemt esséyé 2le fér c tro kifan!!!!! bn ba a+! sinn, ba chui tro dacor ac toi! anonime!

  8. ns 25 novembre 2005 at 15 h 57 min

    Il existe deja des réalisations de moteurs de recherches assistés par utilisateur comme Human-Links Community (http://www.human-links.com/),un projet d'indexation distribuée du web. A mon sens on se trouve ici dans la veine du Web 2.0 (user-centric vs. content-centric). Je pense que, dans une certaine mesure les moteurs d'annotation (comme le maintenant défunt 🙁 Thirdvoice: http://www.masternewmedia.org/2000/07/27/thirdvoice_contextualsearch_browser_addon.htm) fournissent ce même type de service.

  9. sakura 3 décembre 2005 at 10 h 04 min

    "Joie partagée, joie doublée" disait un papy!

  10. Luxe Campagne 13 janvier 2006 at 18 h 26 min

    J'arrive par hazard sur cet article qui m'avait échappé, et je suis séduis par le ton employé sur cette idée de partage !
    Bonne année à toutes et à tous...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site