> > Webdesign et référencement

Webdesign et référencement


Notez cet article

J'ai reçu hier une plaquette pour une "Université internationale du Webdesign" qui aura lieu l'année prochaine à Limoges. En feuilletant le programme de ces deux jours entièrement dédiés à la création de sites web, j'ai pu lire des descriptifs de conférences et formations sur le design graphique, les fonctions interactives, les dispositions légales, la publicité, les tendances graphiques, les standards W3C, les technologies Flash, Ajax, les blogs, etc. Bref, que des sujets passionnants, mais... Rien sur l'optimisation de sites web pour le référencement !

Loin de moi l'idée de jeter l'opprobre sur cette manifestation, certainement très intéressante (en fait, la plupart des formations et collogues sur le webdesign sont dans le même cas), mais plutôt de communiquer sur un fait qui me semble évident : l'immense majorité des sites web d'entreprises ne sont aujourd'hui pas optimisés pour le référencement. Cette optimisation n'est que très rarement prise en compte par les web agencies qui réalisent des sites pour des entreprises, de la PME au grand compte.

Résultat : les sites web non optimisés sont mis en ligne "tel quel" et posent souvent des problèmes insolubles aux personnes chargées, en interne ou en sous-traitance, du référencement. Et cela se termine souvent en pages satellites, avec tous les risques que ce type de solution comporte...

On peut se poser la question du pourquoi d'une telle lacune. Les raisons sont multiples. En voici une liste, qui est loin d'être exhaustive :
- Les web agency sous-traitent le référencement parfois et ne veulent pas entendre parler des contraintes, parfois fortes, de l'optimisation de sites web.

- Le client ne veut pas entendre parler de ces contraintes (eh oui, cela arrive...). La web agency doit bien s'adapter pour remporter le marché. Un référenceur m'a rapporté les paroles d'un prospect qui lui a dit, un jour : "si vous ne faites pas de pages satellites, ce n'est pas la peine d'espérer travailler avec nous"... Sans commentaires...

- L'aspect concurrentiel est également important : entre la web agency qui tente de faire comprendre à son client qu'il est préférable d'optimiser son site "à la base" et celle qui dit : "pas de soucis, on vous fait un site 100% Flash avec des identifiants de sessions et aucun titre optimisé, et on se charge du référencement" (autrement dit : "on file le bébé à un référenceur, il n'a qu'à se débrouiller, c'est son boulot"), le client choisit souvent celui qui lui fait du "beau" et lui promet la lune plutôt que celui qui lui propose de l'"optimisé", pourtant bien plus pérenne à terme. C'est certes dommage, mais c'est aussi parfois la réalité...

Aussi, il ne faut jeter la pierre ni aux web agencies, ni aux référenceurs, car ils tentent le plus souvent de s'adapter à une situation qui est loin d'être simple, sur un marché très concurrentiel, mais il faut plutôt tenter d'"éduquer" les clients potentiels aux bienfaits d'une optimisation "à la source" de leur site, en prenant en compte certes quelques contraintes techniques, mais en leur expliquant également que ces contraintes peuvent leur faire gagner beaucoup, en trafic, en fiabilité, en lisibilité, en visibilité et en pérennité. Gros travail, certes... Mais travail nécessaire assurément.

Cependant, il serait bon également que les web agencies se tiennent au courant de ces contraintes, qui évoluent à toute vitesse, car la réalité montre que le monde de l'optimisation de sites web leur est encore très obscur alors que souvent, quelques décisions prises en début de projet, et qui n'influeraient pas outre mesure sur son bon déroulement, faciliteraient grandement la vie de tous ses acteurs par la suite.

Enfin, peut-être que les sociétés de référencement devraient moins opter pour une stratégie de type "boîte noire" pour leurs services. Je pense depuis longtemps que des prestations de conseil en référencement sont l'avenir de cette activité : apprendre aux éditeurs de sites à optimiser leurs sites au moment du cahier des charges plutôt que de poser des "rustines" sur des sites mis en ligne sans optimisation. Bref, partager leurs connaissances (tout en se gardant les "petits plus" qui font la différence, bien sûr 😉 ) dans le cadre de prestations de conseils dont beaucoup d'entreprises seraient friandes à l'heure actuelle. Le référencement est encore trop perçu par les éditeurs de sites comme un domaine obscur et mal connu, ce qui est bien dommage...

Commentaires : 13
  1. Antoine Roger 18 novembre 2005 at 1 h 08 min

    Bonjour,

    Etant moi même Webdesigner indépendant depuis quelques années j'ai souvent eu à proposer le b-a-ba du référencement tout en précisant que c'était "sans garanties de résultats...".
    Il y a quelques années, lorsqu'on achetait votre ouvrage qui traitait si bien le sujet, on était presque le roi du pétrole. Tout était là et les techniques étaient relativement simples. Aujourd'hui il me semble presque impossible de proposer un référencement "de qualité" sans que ce soit son activité principale. Même si, effectivement, on se doit de préparer le terrain et d'assurer le service minimum. Pour ce qui est d'éduquer les clients je suis d'accord avec vous. Si seulement j'avais facturé les heures passées en explications...

  2. Jean François 18 novembre 2005 at 8 h 28 min

    D'où peut être l'intérêt pour les web agency d'intégrer un département référencement afin d'optimiser à la base les sites ?
    A votre avis ?

  3. Christophe 18 novembre 2005 at 9 h 52 min

    Sans oublier que si un client demande à 100 responsables d'agences de web design s'ils font des sites compatibles et optimisés pour les moteurs de recherche ils vont TOUS répondre oui ! Alors que dans bien des cas ils ne connaissent pas même les bases de cette activité.

  4. Antoine Roger 18 novembre 2005 at 10 h 24 min

    Effectivement.
    Pour moi le problème ne se situe pas tellement du coté de la mauvaise volonté de certains prestataires mais encore une fois du coté des moteurs qui sont de plus en plus complexes et exigents. Il me semble qu'aujourd'hui, le référencement implique des ressources techniques et humaines très couteuses pour un résultat incertain et dans tous les cas ephemaire.

  5. Fred 18 novembre 2005 at 12 h 52 min

    Bonjour, il est clair que le référencement est devenue très complexe. Je me demande même si une campagne de pub style "adwords" n'est pas le seul moyen (aujourd'hui) d'assurer un trafic important sur son site....

  6. jeanv 18 novembre 2005 at 15 h 14 min

    Bonjour,

    Ha, le référencement ! Aujourd'hui, la conception même de chaque site internet joue un rôle important pour l'étape de référencement.
    Beaucoup trop d'entreprises n'ont pas encore intégré la nécessité d'un bon référencement, et tant mieux. Cela permet aux autres d?être leader de leurs secteurs d?activité.

  7. Fred 123 21 novembre 2005 at 12 h 52 min

    Certains créateurs de site font de leur création un moyen de montrer leur capacité à créer du beau (conforter leur ego), sans avoir à l'idée que le site sera invisible sur le web. On leur demande de faire de belle interface pas de penser à la visibilité voir du positionnement du futur site. Et leur client ?? Ce n'est pas une plaquette publicitaire qu'on donne ou on envoie, mais un site que l'on va visiter.
    D'où une situation cocasse : 2 confreres se croisent, "j'ai découvert ton superbe site grace à ta plaquette pub, tu as du trafic ?"
    L'autre répondra "très peu"
    A méditer

  8. Francois 22 novembre 2005 at 23 h 55 min

    Et pourtant, dans le cas où une agence de création préfère oublier cette partie qu'est le référencement, où qu'un de ses clients n'y soit nullement sensibilisé, une seule action devrait être mise en oeuvre quel que soit le cahier des charges délivré : S'assurer que les pages crées puissent être correctement lu par les moteurs.

  9. Vincent 7 janvier 2006 at 9 h 06 min

    Débutant dans le secteur, il m'est d'ores et déjà apparu que les web agencies (ou du moins celle qui fut mon prestataire) n'ont aucune notion des problématiques de référencement. Pire, elles ne s'en préoccupent qu'à posteriori ...

    D'autre part, elles évoquent de plus en plus la difficulté du marché de création d'interfaces web et la fin d'une certaine époque où cette activité constituait une "vache à lait".

    La solution (ou une des solutions), comme évoqué plus haut, ne serait-elle aps d'intégrer une branche "Conseil" à leur métier avec notamment un département Référencement et webmarketing ?

  10. manu 24 mars 2008 at 10 h 30 min

    le référencement et le positionnement sur les principaux moteurs de recherche est devenus trés complexe.il est peut-être utile de penser à une recherche différente pour proposer aux internautes des résultats adaptés à leurs attentes.

  11. Web design 9 décembre 2008 at 20 h 23 min

    Aujourd'hui, la plupart des Web Agency ont un departement SEO.
    Mais le plus dur c'est d'eduquer les clients..

  12. Copywriting 7 août 2010 at 6 h 01 min

    Today web design and SEO are related to each other. If you really want your site to become popular and have more visitors and prospect client. Other things that really important and powerful is your content. It is nice that you have effective copywriting for your readers and visitors.

  13. agence création site web 19 janvier 2011 at 17 h 10 min

    Les moteurs ont tout le temps de nouvelles exigences auxquelles les prestataires doivent s'adapter. Ce qui fonctionnait en 2005 ne fonctionnera plus en 2011.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site