> > Je Veux Aider... à l'optimisation des sites web !

Je Veux Aider... à l'optimisation des sites web !


Notez cet article

Le 1er juin dernier s'est tenue à Paris la remise des 9ème Clics d'Or, sortes d'"Oscar" du Web francophone. 35 sites ont été primés à cette occasion (dont l'excellent Netvibes comme Grand Prix) par un jury dont je faisais partie (merci à Geneviève Petit de Theleme pour son invitation). Cela m'a donné l'occasion, pour l'anecdote, de découvrir les superbes locaux de TF1 où avaient lieu les délibérations quelques jours auparavant... 😉

Lors de cette soirée, un "prix spécial du référencement" a été décerné, en partenariat avec le moteur de recherche Ask.com France. A cette occasion, Irène Toporkoff-Mayer (responsable marketing et communication de Ask.com.France) et Ludovic Lecomte (Directeur) m'avaient demandé de les épauler pour décerner ce prix, ce que j'ai fait avec grand plaisir.

Dans un premier temps, nous avons ainsi mis en place un certain nombre de critères d'appréciation pour juger de l'optimisation des sites web qui nous étaient proposés :
- Optimisation des titres des pages (présence de mots clés importants dans le titre des pages);
- Optimisation du texte des pages (présence de mots clés importants dans le texte des pages);
- Optimisation des urls des pages (présence de mots clés importants dans les urls des pages);
- Utilisation sans excés de technologies freinantes pour les moteurs (Flash, Javascript, frames, etc.);
- Bonne gestion des liens;
- Absence de pages satellites;

Dans un deuxième temps, nous avons regardé en détail les sites candidats. Ne comptez pas sur moi pour vous donner des indications sur les raisons qui nous ont fait choisir un site plutôt qu'un autre, les délibérations étant secrètes... Mais les discussions ont été longues et enrichissantes... 🙂

En revanche, je peux vous donner quelques statistiques d'ordre général qui me semblent intéressantes sur les différents sites évalués :

- 50% des sites étudiés n'étaient absolument pas optimisés pour les moteurs de recherche : sites entièrement en Flash, mauvais titres, liens mal rédigés, urls "exotiques", bref, "la totale" 🙂
- 27% étaient peu ou mal optimisés : pas de problèmes bloquants identifiés, mais titres peu descriptifs, urls mal rédigées, Javascript pour la navigation non compatible avec les moteurs de recherche, etc.
- 15% étaient moyennement ou "plutôt" optimisés : on sentait bien qu'un effort avait été fait, mais il nous a semblé dommage de constater que le résultat aurait pu être réellement meilleur avec un "coup de collier" supplémentaire...
- Finalement, seuls 8% des sites évalués ont été considérés comme "bien optimisés" et, parmi ceux-ci, c'est Je Veux Aider qui a été primé. Vous trouverez quelques photos de la soirée et de la remise de ce prix sur le nouveau blog "officieux" d'Ask.com France.

Non, comme dit précédemment, ce n'est pas la peine de me demander plus d'infos sur les délibérations, ces données sont confidentielles... 😉

Les chiffres ci-dessus sont cependant étonnants et quelque peu alarmants. En effet, on peut penser que les sites qui concourrent à ce classement des Clics d'Or sont la "crème" de ce qui se fait en France. Constater qu'au moins la moitié d'entre eux n'ont pas été conçus pour les moteurs de recherche m'a réellement surpris.

On peut donc se poser les questions d'une telle situation et d'essayer d'en trouver les raisons :
- Soit le site n'a que faire du trafic généré par les moteurs. Cela est plausible pour des sites événementiels qui, pour certains d'entre eux, auront disparu au moment même où les robots tenteront de les indexer.
- Soit le client ou le concepteur n'a pas pris en compte le référencement, peut-être par méconnaissance, mais cela semble quand même peu probable.
- Soit la visibilité sur les moteurs s'est effectuée par l'intermédiaire de liens sponsorisés, délaissant totalement le référencement naturel, ce qui est quand même dommage.
- Soit le référencement a été réalisé sur la base de pages satellites, ce qui est là aussi dommage car on sait maintenant depuis de nombreux mois que ces techniques doivent être abandonnées...

Si vous avez d'autres raisons, je suis preneur... 🙂

Toujours est-il que la situation ne semble pas beaucoup avoir changé dans le landerneau de la création de sites web depuis des mois : combien de sites web non optimisés sortent-il encore des "moulins" des web-agencies ? Beaucoup, certainement... La situation va-t-elle s'inverser dans les prochains mois ? Il me tarde d'étudier le palmarès des Clics d'Or 2007 pour pouvoir me faire une idée 🙂

Commentaires : 23
  1. Basile Groult 15 juin 2006 at 8 h 46 min

    Félicitation à jeveuxaider.com doublement primé!
    C'est un excellent portail sur la solidarité en France (mais non, je ne dis pas ça par ce que je suis Président d'une ONG...).

    Bravo!

  2. TB 15 juin 2006 at 8 h 54 min

    Bonjour,

    "Si vous avez d'autres raisons, je suis preneur... :-)"

    Pour répondre à cette question j'aurais tendance à en poser une autre.
    Concernant les sociétés de référencement. Est-ce que la vente d'une optimisation rapporte ?
    - Si le job est bien réalisé on peut penser qu'il ne sera pas nécessaire d'y retoucher avant un laps de temps conséquent alors que la vente de liens sponsorisés, par exemple, demande un investissement constant.

    Au suivant.

  3. Abondance 15 juin 2006 at 8 h 56 min

    Si le job est bien réalisé on peut penser qu'il ne sera pas nécessaire d'y retoucher avant un laps de temps conséquent alors que la vente de liens sponsorisés, par exemple, demande un investissement constant.

    Ben justement, dans ce cas, l'éditeur du site a tout intérêt à soigner l'optimisation de ses pages, non ?
    🙂
    En fait, je pense, comme beaucoup, que les deux stratégies (référencement naturel et liens sponsorisés) sont tout à fait complémentaires...
    Olivier

  4. TB 15 juin 2006 at 9 h 23 min

    "En fait, je pense, comme beaucoup, que les deux stratégies (référencement naturel et liens sponsorisés) sont tout à fait complémentaires..."

    Mais je suis en accord aussi. Pourtant, il semble qu'actuellement, les budgets "liens sponsorisés" soient plus importants que ceux dédiés à l'optimisation. Comme à une certaine époque, l'argent dépensé pour créer des pages de contenus était beaucoup plus important que les dépenses consacrées à l'optimisation.

  5. Basile Groult 15 juin 2006 at 9 h 36 min

    Je suis tout à fait d'accord avec vous, il est indispensable de cumuler référencement naturel et liens sponsorisés.
    J'ai cependant une petite question: comment faire connaitre et augmenter sa visibilité lorsque son site n'est pas marchand? Je parle d'un site associatif ou d'une ONG de solidarité internationale (comme le mien). Il est plus difficile de "vendre" des liens sponsorisés et "acheter" un bon référencement. Avez vous des pistes?

  6. Kilroy 15 juin 2006 at 9 h 48 min

    Le constat fait sur la part des sites optimisés ne m'étonne pas. La prise en compte des impératifs du référencement lors de la conception des sites est encore relativement rare, en tous cas pour certains types de sites. C'est ce que je constate en regardant régulièrement la liste des "nouveaux sites" sur le journaldunet.

    Reste à savoir si l'échantillon de sites sélectionnés pour les clics d'Or est représentatif du paysage du web en France. Il y a peut être plus de sites événementiels ou de marque que des sites de contenu, mieux optimisés.

    Le faible taux d'optimisation relevé est par ailleurs encourageant pour les prestataires de référencement (il y a du boulot!) et pour les concurrents de ce type de sites qui pourront obtenir un meilleur positionnement qu'eux.

    Sinon, bravo au site primé, même si on pourrait encore lui donner quelques conseils (par exemple : il utilise des titres en image, sans alt tags!)

  7. jsf 15 juin 2006 at 16 h 46 min

    Bonjour,

    Je suis surpris du choix du site http://www.jeveuxaider.com/ en regardant le code source.
    Si les titres, meta description et keywords, liens et contenu sont travaillés, le code, lui, laisse à désirer et je pense surtout au head 🙁 .
    D'où une question : un beau code (respectant les grandes lignes des standards) est-il avantager pour le référencement ?
    On pourrait même élargir en se demandant si l'offre de réferencement ne devrait pas aussi prendre en compte la propreté du code (sans forcément tomber dans l'extremisme ou la validation 100% par W3C 🙂 )?

  8. Wynot 15 juin 2006 at 19 h 35 min

    Dans l'enthoutiasme de la victoire, le webmaster a rajouté un TITLE (y'en a 2 maintenant) sur la page d'accueil.
    OUI Kilroy on pourrait lui donner qqs conseils sur des mots clé comme "lenfant", "laction" ou "lenvironnement".
    C'est tout de meme bien qu'il y ai eu un prix du référencement non prévu au départ.
    Moi les bonnes ONG, je leur donne des conseils gratuits. J'ai mes oeuvres 😉 pour répondre à Basile.

    Olivier va transmettre nos petites remarques puisque JEVEUXAIDER

  9. Da Code 16 juin 2006 at 8 h 56 min

    Bonjour,

    Je pense que les web agencies (en général) n'ont que peu d'intérêt à accorder à ce travail optimisation qui ne propose pas un résultat concret immédiat : qu'un site soit "bâclé" avec un logiciel wysiwig en 5 jours ou codé en respectant les standards de publication web (incluant les notions de compatibilité, accessibilité, etc) représente une énorme différence en terme d'investissement (en temps, et en compétences).

    Or cet investissement, in fine, n'est pas visible à l'écran : c'est bien la même page.

    La notion de "moyen-long terme" indissociable du référencement naturel (qualitatif) est encore difficilement justifiée par les agences qui ont à répercuter ces coûts de réflexion et de développement additionnels sur leurs prix.

    Avec la sinistrose dont on nous bassine depuis des années (je suis pour ma part un optimiste endurçi), les clients de ces webagencies ne voient pas plus loin que le petit bout de la lorgnette; leur parler de développement durable, de référencement qui s'inscrit dans la durée, ça ne les intéresse que si ça ne coûte pas plus cher... or ce n'est pas le cas !

    Voilà mon point de vue en tant que développeur web indépendant (et militant pour le référencement naturel) ayant bossé comme webmaster en agence de com'.

  10. Anonymous 16 juin 2006 at 9 h 44 min

    La raison pour laquelle des sites ont concourus dans cette catégorie est que ce sont souvent des Dir Com qui ont pris la décision de faire participer leur site à la compétition et qu'ils ne connaissent rien en référencement.

    Les sociétés prestataires de référencement qui travaillent a-posteriori du dev du site ont recours à des stratégies de liens pour les 20, 30, 40, 50 expressions clés qui font l'objet de leur prestatation (voir ont recours à des pages sat !!).

    Au final, les Dir Com se voient bien placés sur les expressions cibles et croient leur site "optimisé".

    CQFD...

  11. Anonymous 16 juin 2006 at 9 h 47 min

    Les sites qui se sont présentés était'il en provenance d'agence web ?

  12. Anonymous 16 juin 2006 at 9 h 52 min

    Les sites qui se sont présentés ont ils été réalisés par des agences web ?
    (c'est mieux)

  13. Malaiac 16 juin 2006 at 10 h 18 min

    Liens javascript, non titrés, non homogènes, ancres textuelles peu optimisées,
    nom des fichiers non optimisés,
    head baclé,
    j'avoue quelques doutes sur la qualité de sélection...

  14. Abondance 16 juin 2006 at 11 h 41 min

    Bonjour
    Comme indiqué dans le post, le choix s'est fait sur un ensemble de critères par rapport à un ensemble de sites. Ensuite, bien sûr, toute décision est critiquable... et peut être critiquée 🙂
    Mais je n'ai pas le droit d'en parler 😉
    Bonne journée et bon week-end...
    Olivier

  15. Anonymous 17 juin 2006 at 4 h 26 min

    ben moi je dirais simplement, que parfois les concepteurs de sites sont tellement dans leur trip de programmation, de visuel pas encore vu, etc... qu'ils sont là sans prendre en considération le raison des moteurs de recherches.

    dommage

  16. Basile 19 juin 2006 at 8 h 47 min

    Wynot, tu peux me contacter à l'adresse contact @ l'url du site de mon association.

  17. Emilie 19 juin 2006 at 13 h 29 min

    "- Soit le référencement a été réalisé sur la base de pages satellites, ce qui est là aussi dommage car on sait maintenant depuis de nombreux mois que ces techniques doivent être abandonnées..."

    Pourriez-vous préciser ce que vous entendez exactement par pages satellites et pourquoi cette technique ne serait plus valable?

    Merci!

  18. cc 19 juin 2006 at 20 h 55 min

    On entend par pages satéllites la méthode qui consistait à crèer un site internet dont le seul but était d'être "élogieux" sur un autre site internet dont on souhaitait optimiser le référencement.
    Hors Google par exemple banit désormais ce type d'optimisation; encore faut il pouvoir dissocier les sites "indépendants" les uns des autres.

  19. TB 20 juin 2006 at 12 h 11 min

    "On entend par pages satéllites la méthode qui consistait à crèer un site internet dont le seul but était d'être "élogieux" sur un autre site internet dont on souhaitait optimiser le référencement."
    Une page satellite est optimisée sur un mot clé, par exemple "referencement abondance" et est invisible aux yeux des internautes par une redirection javascript ou autres techniques.

  20. Abondance 20 juin 2006 at 12 h 17 min

    Deux points me semblent importants dans la définition d'une page satellite :
    - La "suroptimisation" du code HTML en fonction des critères de pertinence des moteurs (titre, texte, liens, etc.).
    - Une redirection (souvent en Javascript) pour rediriger l'internaute vers le "vrai" site à référencer.

    Plus d'infos :
    http://docs.abondance.com/question9.html
    http://blog.abondance.com/2005/09/les-pages-satellites-bientt-sur-orbite.html
    http://blog.abondance.com/2005/12/google-seo-et-ses-bas.html
    http://blog.abondance.com/2006/02/vers-une-rvolution-culturelle-du.html
    Bonne lecture 🙂

  21. effisk 3 juillet 2006 at 22 h 18 min

    jeveuxaider.com

    "Firefox a empêché ce site d'ouvrir 2 fenêtres popup."

    C'est peut-être optimisé pour les moteurs de recherche, mais en tant qu'utilisateur, je suis moins convaincu.

  22. leffroyable 31 juillet 2006 at 14 h 58 min

    houlà !

    il y a 2 fois la balise head avec par exemple la balise title en double !!!
    il n'y a pas de spécification du doctype... etc.

    drôle d'audit et d'optimisation pour la page d'accueil d'un site lauréat 🙁

  23. Abondance 31 juillet 2006 at 16 h 40 min

    Bonjour
    Oui oui, relisez les commentaires précédents, je pense que tout a été dit à ce sujet 🙂
    Bien cordialement et bonens vacances à ceux qui en prennent.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site