> > Wikiasari : pourquoi j'y crois !

Wikiasari : pourquoi j'y crois !


Notez cet article

L'encyclopédie en ligne Wikipedia a annoncé dernièrement, par l'intermédiaire de son fondateur, Jimmy Wales, son intention de lancer un moteur de recherche recevant le nom de code "Wikiasiari". L'événement est d'importance et je pense, finalement, que s'il faut un challenger à Google actuellement, il se pourrait bien que Wikipedia soit celui-là... Pourquoi je crois à ce projet ? Voici quelques raisons :

- Tout d'abord, Wikipedia bénéficie d'un trafic énorme puisqu'il est actuellement rien moins que le 6ème site mondial avec près de 172 millions d'utilisateurs en novembre dernier si l'on en croit les chiffres du cabinet américain Comscore. Une manne d'internautes énorme qui pourrait éviter à Wikipedia toute nécessité de faire la promotion de son outil de recherche. Tout comme... Google à ses débuts (même si, pour ce dernier, c'est sa pertinence qui a créé le bouche à oreille et le buzz, bien que le trafic apporté par Yahoo!, lorsqu'il a adopté la technologie de Google pour son moteur, a grandement augmenté son succès).

- Ensuite, l'encyclopédie en ligne bénéficie d'un vrai potentiel amical et d'une image de marque excellente auprès des internautes. Tout comme... Google à ses débuts.

- Enfin, avec sa communauté d'utilisateurs, Wikiasari a de quoi rajouter une couche de "social search" qui peut s'avérer très pertinente et créer une véritable rupture technologique dans le domaine de la recherche d'information sur le Web. Tout comme... le PageRank de Google, il y a huit ans de cela !

- Le projet arrive également au bon moment, alors que Google essuie quelques critiques et de nombreux procès, à une époque également où son hégémonie commence à faire grincer quelques dents et fait s'éveiller en certains des vélléités de tester d'autres voies de recherche... Tout comme... Google lorsqu'il est arrivé sur les territoires d'AltaVista et de Yahoo! lors de son avénement.

- N'oublions pas que Wikiasari pourrait également bénéficier du soutien, financier ou même technique, d'Amazon qui connait bien le monde du "search" avec son moteur, A9 et qui a investi dans Wikia Inc, la société qui va créer l'outil. Tout comme... Google qui avait reçu l'appui de Sun et de Yahoo!, notamment, à ses débuts.

Bref, la création du moteur de recherche initié par Jimmy Wales est très comparable, finalement, à celle de Google en 1998, même si, depuis, de nombreuses choses ont changé sur l'Internet. Bien entendu, tout cela n'est pas une garantie absolue que Wikiasari, ou quel que soit le nom de ce futur moteur, soit un succès. Pour cela, il faudra attendre de voir et de tester l'outil. S'il n'est pas bon ou simplement moyen, il partira aux oubliettes comme bien d'autres avant lui. De plus, on peut se poser de nombreuses questions au sujet du "social search" (le risque de spam n'est pas la moindre d'entre elles). Là encore, l'outil de Wikipedia devra faire ses preuves, c'est une évidence. Mais j'ai vraiment l'impression que c'est la première fois depuis longtemps que plusieurs conditions très favorables sont réunies pour voir éclore un beau projet de nouveau moteur. Et pour peu que ce dernier soit de bonne facture, il pourrait bien faire rapidement son trou et venir "taquiner" les leaders du secteur. Allez,on fait ce pari pour 2007 ? Car le marché a réellement besoin d'acteurs forts, de nouveaux entrants et de concurrence accrue. Souhaitons en tout cas bonne chance à ce nouveau venu (tiens, au fait, comment s'appellera-t-il et une procédure communautaire sera-t-elle mise en oeuvre pour lui trouver un patronyme ?) tout en rappelant que la porte est ouverte pour d'autres qui auraient de beaux projets réellement différenciants et porteur d'innovation pour les années à venir.

Je profite également de ce post pour vous souhaiter à tous une BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2007 !!

Commentaires : 9
  1. Anonymous 28 décembre 2006 at 15 h 46 min

    Peut être mais avec un nom aussi imprononçable la promotion sera difficille !

  2. Abondance 28 décembre 2006 at 16 h 24 min

    Bjr
    "Wikiasiari" n'est pas le nom du futur moteur, comme dit dans le post et l'article 🙂
    Bien cordialement
    olivier

  3. Yoann 28 décembre 2006 at 21 h 05 min

    D'après ce que j'ai pu lire un peu partout sur le web, Wikiasari est à dissocier complètement de Wikipedia non ? Il me semble que c'est un projet porté par Jimmy Wales et non par la fondation ? Est-ce que j'ai raté un épisode ?

    En tout cas il est clair qu'un acteur comme Wikiasari peut vraiment venir rafraichir le marché du search ...

  4. Aurélien Bardon 29 décembre 2006 at 0 h 30 min

    Wikia c'est plutôt sexy pour un nom de moteur non ? ;=)

  5. hfrenot 29 décembre 2006 at 9 h 32 min

    Je crois qu'en effet désormais nombreux sont ceux qui révent d'un second moteur de référence en parallele de Google, et avouons-le ça ne ferait pas de mal au panorama actuel du net si un moteur venait à concurrencer un peu google...

    Mais concernant le projet wikia, ça sera certainement très difficile...

    Les projets de grande échelle voulant humaniser la recherche ont toujours été voué à l'échec jusqu'à ce jour, difficile d'imaginer un moteur indexant des millions de page avec un 'classement humain'. Révolutionnaire oui, réalisable pas franchement...
    Et j'évite d'évoquer le probleme d'équité et de réactivité dans un tel moteur : qui serait 1er, sur quels critères, quel periodicité de mise à jour...
    On peut finallement davantage s'attendre à un nouvel algorythme avec éventuellement un contrôle humain, ce qui revient finallement à créer un second Google, avec une couche DMOZ.

    Côté trafic, il me semble bon de préciser que wikipedia bénéficie aujourd'hui certainement d'un trafic énorme en provenance de google, il suffit de faire quelques recherches sur des mots clés génériques dans tous les domaines pour s'en apercevoir. Recherchez "japon", "rio de janeiro", "lunette", "moteur", "famille", "chlorure", "fusée", "victor hugo", "yannick noah"... Wikipedia est présent partout... Le jour où wikia sera lancé, google continuera t'il a proposer un si beau positionnement pour wikipedia... rien n'est moins sûr.

    Dernier point, la recherche... c'est un domaine assez fermé où les experts sont rares, on a déjà vu bon nombre de moteurs de recherche apparaître et faire un vrai flop avec pourtant de gros budgets et des appuis de taille, il faudra donc à wikia une grosse maitrise technique pour la création de son outil.

    Je suis donc peut-être un peu négatif mais voilà les raisons pour lesquelles, personnellement, malgré l'envie d'y croire, je reste assez septique sur la réussite de ce projet.

    Et finallement, si tout ceci n'était qu'un bon coups de bluff de Jimmy Wales pour faire peur à Google et leur revendre une idée pour quelques millions de dollars sans même l'a mener au bout... pas impossible non plus.

  6. Anonymous 29 décembre 2006 at 15 h 51 min

    et Mégaglobe alors, il c'est perdu dans la toile ? ou dans la mélasse, c'est pourtant le projet du millénaire voir plus .... :-]

  7. Sprinteur 29 décembre 2006 at 16 h 58 min

    Je crois qu'il faut d'abord lire ce qui a été dit par les auteurs et premiers intervenants du projet, c'est là:
    http://lists.wikia.com/pipermail/search-l/2006-December.txt

    Donc le nom n'a rien à voir mais comme nom de code du projet pourquoi pas, et wikipedia rien à voir ce n'est pas très exact non plus: l'idée est de faire de chacun un fournisseur d'indexation d'une partie du web: la liste de liens d'Abondance est par exemple un réservoir de qualité de ce qui touche à la recherche ou au référencement francophone (voire interplanétaire si on veut faire plaisir à l'auteur!)

    Chacun peut alors devenir "autoritaire" (au sens des serveurs DNS, pas des régimes politiques) dans un domaine, comme les auteurs de Wikipedia ou les éditeurs de Dmoz, pour qualifier et hiérarchiser des sources, par exemple en hébergeant un serveur p2p Yacy ou autre, qui deviendrait "moteur spécialisé" dans un micro-domaine.

    Reste qu'un moteur a surtout des utilisateurs, le créateur de "contenu" n'en retirant aucun plaisir particulier ni vanité, alors qu'un wiki équilibre mieux l'intérêt de certains à partager ou rédiger avec le besoin de recherche du plus grand nombre. Comme dans les systèmes de type answers, yoonow ou autres, il faut une incitation pour ceux qui collaborent sans contrepartie.

  8. pieloe 3 janvier 2007 at 17 h 27 min

    Wikiasari - Combien ça vaut?
    Google au début était pratiquement "philantrope". Aujourd'hui remercions le de rester discret dans son affichage depuis que le site et le nom "Google" valent des milliards.
    Wikiasari (ou son nouveau nom de baptème) vaudront forcément quelques choses un jour!

  9. MOINEREAU 24 janvier 2007 at 13 h 23 min

    Bjr

    Pour en revenir au social networking, que pensez vous de l'échange de favoris comme on le voit sur del.icio.us ?

    Quel est son impact actuel sur le page rank?

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site