> > Pssst, des infos sur l'algo de Google, ça vous dit ???

Pssst, des infos sur l'algo de Google, ça vous dit ???


Notez cet article

Ca fait plusieurs fois que j'entends, lors de discussions avec des personnes issues du microcosme du référencement francophone, que plusieurs référenceurs se targuent auprès de leurs prospects ou clients, d'avoir des "contacts privilégiés" auprès de "certaines personnes" chez Google qui leur donneraient des tuyaux très pertinents sur la façon dont fonctionne le moteur de recherche, son algorithme de pertinence et les différentes façons d'optimiser une page pour mieux être positionné dans ses pages de résultats. Bref, ces "contacts privilégiés" donneraient des "tuyaux" très pertinents qui feraient la différence au niveau des offres de référencement de la société par rapport à la concurrence.

Entendons-nous bien, je ne parle pas là des liens sponsorisés, pour lesquels il n'est pas très compliqué d'avoir un contact privilégié avec un googler en France, mais bien de référencement naturel, des résultats organiques du moteur... Cela n'a, bien entendu, rien à voir...

Cela m'étonne à chaque fois car, depuis près de 15 ans que je travaille sur le sujet et malgré un carnet d'adresse bien fourni parmi les moteurs en général et chez Google en particulier, je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui soit à même - ou qui ait la volonté - de me fournir des infos précises sur l'algorithme de pertinence du moteur. Et pourtant, Abondance est l'un des partenaires techniques de Google dans le cadre du moteur Mozbot... Mais aucun de mes contacts, même s'ils en avaient le potentiel - ce qui n'était pas toujours le cas - ne m'a laissé le moindre espoir pour obtenir des infos sur la façon dont Google classe ses pages... Et cela même après plusieurs grammes d'alcool dans le sang (certains se reconnaitront peut-être dans ces lignes... 🙂 ).

Aussi, que des sociétés de référencement françaises puissent obtenir, finalement assez facilement si j'en crois les "rumeurs", ce type d'infos m'a quelque peu interpellé... J'ai donc demandé quelques précisions à ce sujet aux gens de Google. Leur réponse a été très claire : "En aucun cas nous ne pouvons influencer le référencement naturel d'un site web, celui-ci étant soumis à un algorithme très complexe et tenu secret jusque dans les plus hautes sphères de la société, pour des raisons éthiques. Nous tenons à conserver la pertinence de notre index car c'est elle qui permet à nos utilisateurs d'avoir accès, dans les meilleures conditions, au plus grand nombre d'informations utiles. Nous n'aurions donc aucun intérêt à fausser cette pertinence. De plus, seule un petit groupe d'ingénieurs à Moutain View (Californie) connait le fonctionnement de l'algorithme de pertinence utilisé pour classer les liens organiques du moteur et il n'est pas imaginable que des "fuites" puissent avoir lieu, et encore moins de façon répétée... Quant aux quelques trucs et astuces pour être référencé, ils sont publics sur "l'aide aux webmasters" dans la rubrique aide de Google."

Bon, la réponse est limpide... D'ailleurs, je ne pense pas qu'en France, voire en Europe, où les équipes sont avant tout commerciales, il y ait chez Google des employés qui soient à même de donner des informations techniques pertinentes sur l'algo utilisé par le moteur. Pour cela, il faut plutôt aller du côté de Mountain View et, comme dit ci-dessus, il n'y a que peu de monde qui puisse réellement parler de cela. Peut-être en tentant de saouler Matt Cutts, cette fois ? 🙂

Bref, méfiez-vous si quelqu'un vous dit qu'il connait bien les techniciens de Google et qu'il bénéficie de fuites "qui déchirent", c'est soit qu'il achète du lien sponsorisé, soit qu'il a bien lu les pages d'aide en ligne du moteur, mais il y a de très très faibles chances que l'info en question vienne d'un googler bien au fait des mécanismes interne du moteur...

Commentaires : 18
  1. Malaiac 20 mars 2007 at 11 h 33 min

    Olivier... ca a commencé comme un commentaire et en fait j'ai fini par un post :

    http://www.malaiac.net/moteurs/204-seo-ou-se-ingenieurs-recherche-versus-referenceurs.html

  2. Abondance 20 mars 2007 at 13 h 33 min

    Ben si lire le blog de Matt Cutts ça signifie qu'on a des "contacts privilégiés", c'est un peu léger non ? 😉
    Cordialement

  3. Anonymous 20 mars 2007 at 17 h 48 min

    peut etre que ces rumeurs ont a voir avec ce genre d'annonce: http://www.boursier.com/vals/FR/netbooster-debauche-chez-google-pour-renforcer-sa-division-search-marketing-news-208756.htm

    dans tous les cas, cela restera des conseils de type "telle technique est pénalisée. telle technique ne l'est pas". et pas de vrai leaks du fonctionnement des algorithmes de ranking.

    pour info, l'équipe francaise de matt cutts est basée a dublin.

  4. Jérôme 21 mars 2007 at 0 h 22 min

    Ayant eu aussi des contacts avec des gogglers français, je peux confirmer tes dires...
    Google en france, c'est en gros :
    - Des commerciaux
    - Des responsables de comptes chargés d'optimiser les campagnes...

    Pas de quoi fouetter un chat au niveau technique.

  5. Abondance 21 mars 2007 at 9 h 04 min

    > pour info, l'équipe francaise de matt cutts est basée a dublin.

    Oui tout à fait, je l'avais indiqué dans le commentaire d'un précédent post, il me semble, mais il s'agit là de l'équipe du "Quality search service", pas des ingénieurs connaissant bien les méandres de l'algo de pertinence...
    Cordialement
    Olivier

  6. Abondance 21 mars 2007 at 9 h 05 min

    > Pas de quoi fouetter un chat au niveau technique

    Ben, disons que ce n'est pas leur rôle, chacun son métier 🙂
    Cordialement
    Olivier

  7. Anonymous 21 mars 2007 at 9 h 44 min

    > mais il s'agit là de l'équipe du "Quality search service", pas des ingénieurs connaissant bien les méandres de l'algo de pertinence...

    SQE (Search Quality Evaluation), anciennement OTE (Online Testing Evaluation). C'est une branche des Online Sales Operations (allez comprendre...), donc effectivement pas directement intégrés dans le département des ingénieurs. Par contre les evaluateurs/coordinateurs disposent d'un certain nombre d'infos, notamment savoir si un site est pénalisé, le type de pénalité, les dernières 'guidelines' de Google vis a vis du spamdexing, l'acces aux indicateurs internes (vrai pagerank, trustrank etc..)
    Pas de quoi fouetter un chat pour ce qui est des parametres précis des algos de ranking, mais ce sont déja pas mal d'infos interessantes..
    On voit beaucoup de SEO s'écrier "mon dieu! le site est pénalisé!" au moindre problème.. Avoir un ancien SQE dans son équipe, ca doit quand meme aider. Et ca n'est pas très juste effectivement.
    Curieusement (?), beaucoup d'anciens SQE se retrouvent a bosser dans le petit monde du SEO.. ils y sont bien mieux payés, bien mieux considérés. Je pense que Matt Cutts doit en avoir conscience maintenant, et que les contrats des nouveaux SQE ont été modifiés pour éviter ce genre de 'tentations'..

  8. Anonymous 21 mars 2007 at 10 h 00 min

    Je reviens sur une ligne de l'article initial. la citation du communiqué officiel de google :

    > "En aucun cas nous ne pouvons influencer le référencement naturel d'un site web"

    c'est faux. ils ne peuvent peut etre pas influencer POSITIVEMENT (et encore, j'ai des doutes..) le référencement naturel. Mais bien évidemment, ils peuvent l'influencer NEGATIVEMENT. perdre 30 places dans le ranking sur un requete 'chaude'.. ca arrive non? 😉 (cf: http://www.google.com/search?q=minus+thirty+penalty )

  9. Leo 22 mars 2007 at 11 h 58 min

    Le "-30 penalty" comme bcp d'autre chose que Google fait pour essayé de bloquer les abus, ex. "sandbox", "duplicate content penalty", est base sur un algo pas sur une intervention manuelle. Donc toute personne declarant pouvoir 'magiquement' améliorer le positionnement d'un site, est a prendre avec des pincettes.

    En plus si tu veux des exemples montrant que Google améliore positivement (mais 'injustement') les resultats d'un site, une recherche sur GoogleBombing delivre bcp de pages (meme s'ils ont changer l'algo pour diminué les effets des Google Bombs.

    My 0.02p.

  10. Anonymous 22 mars 2007 at 15 h 08 min

    "Le "-30 penalty" comme bcp d'autre chose que Google fait pour essayé de bloquer les abus, ex. "sandbox", "duplicate content penalty", est base sur un algo pas sur une intervention manuelle."

    faux. et je le dis de source sure: moi meme..

  11. Simon 23 mars 2007 at 9 h 15 min

    Mettons un peu les choses au point.
    Même si nous connaissions parfaitement l'algorithme d'un moteur de recherche tel que Google, ça ne changerait pas grand chose à la difficulté du référencement : être bien positionné sur des requêtes à fort rendemment.
    Il faudrait donc arrêter d'imaginer l'existence d'un Saint Graal du référencement...une utopie en somme.

    Le seul avantage de connaître un algorithme, si tenté qu'on puisse en saisir toute la complexité, serait de nous éviter une veille fastidieuse et certaines mauvaises surprises...mais alors finie la magie du référencement !

    Enfin, dans tout programme informatique une intervention humaine est censée être possible, et je ne vois pas comment ni pourquoi l'algorithme de Google ou autre moteur ferait exception.

    Le seul "secret" d'un bon référencement : l'expérience,le travail, la reflexion...

    Simon

  12. Mark de Vidale 24 mars 2007 at 7 h 14 min

    bonjour, j'ai lu avec attention ce sujet qui me fait doucement sourrir, alors je me présente, je suis traducteur et chargé marketing, et cela ne mempeche pas de modifier des codes sources...bon posons le sujet, toute les pages arrivant naturelles en traduction anglaise passent par chez moi, j'entend par là les prototype de pages google d'informations, voir par exemple "comment gagner des clients avec internet" en pdf la source et de google france, ce fichier est en premiere position.
    un code de type meta name... à été inséré dans la source endant quelques jours pour paraitre première sur les résultats, sans fausser la qualité des autres recherches.

  13. Abondance 25 mars 2007 at 15 h 13 min

    Bonjour
    Et vous avez le droit d'en parler ? Vous n'avez pas signé de NDA ? Pourtant, Google est tres pointilleux sur ce type de communication non ?
    Quelle était la balise meta dont vous parlez ?
    merci pour plus de précisions, c'est très intéressant... D'autre par,t je me pose une question bête : pourquoi Google aurait-il besoin d'une balise meta dans un code HTML pour bien classer un document ? Il y a quelque chose qui m'échappe. Merci pour votre réponse...
    bien cordialement

  14. Anonymous 26 mars 2007 at 17 h 18 min

    Imaginez ce que vous feriez pour mettre en avant des liens pertinents et vous saurez ce que fait Google.

    Les seuls nuances résident dans le réglage des intervenants mais grosso modo, il n'y a pas 36 façon de faire sortir des liens pertinents.

    Mes résultats en attestent puisque j'ai placé des liens en premières positions sur plus de 100 millions d'occurences sur Google.com et sans jamais chercher à connaître les pseudos trucs des uns et des autres sur les algo de Google...

    Je ne pense pas que beaucoup soient arrivés à de tels résultats en France de manière déterminée et sans recours à d'autres moyens qu'un travail pointu et méthodique.

    Mais n'est pas expert lexicographe qui veut...

    Votre ami
    GM

  15. Tewfik 27 mars 2007 at 12 h 51 min

    Ayant travaillé chez l'un des plus gros client de Google en france et en europe (en liens sponsos), je peux vous garantir qu'il est impossible d'obtenir une quelconque information sur le référencement naturel... Donc l'agence qui prétend avoir des informations de ce type se moque bien de ses clients !

  16. Anonymous 29 mars 2007 at 8 h 43 min

    Et non seulement se moque de ses clients, des interressés et evidemment du public en général. Mais pourquoi personne ne parle d´escroquerie? Parce que tout le monde veut bien croire à une utopie et rêve de son succès?

    L´éblouissement en somme.

    Olivier, Nuremberg

  17. Anonymous 30 mars 2007 at 14 h 30 min

    Bonjour,

    Je travaille en étroite relation avec un prestataire webmarketing célèbre pour le compte d'un client dit "grand compte".
    Ce prestataire m'a avoué être informé quelques jours à l'avance des google dance afin d'anticiper les changements... Je n'ai pas réussi à avoir plus d'information... mais j'ai bien senti que j'en savais déjà trop ;o))

  18. Abondance 30 mars 2007 at 17 h 19 min

    Bjr
    Nous invitons ce prestataire à confirmer ici ses dires. Je doute tres tres fort de ce type de "confidences" qui sont plus des arguments commerciaux qu'autre chose à mon avis...
    En plus, une Google Dance correspondant à un emise à jour du PageRank dans la barre d'outils de Google, je ne vois pas trop à quoi ça sert d'en "être informé quelques jours à l'avance des google dance afin d'anticiper les changements"... De toutes façons, il est évident que personne chez Google va donner ce type d'indication à qui que ce soit d'extérieur. Bref, on vous dit le smemes aneries qu'à moi, en quelques sortes 😉 Aie aie aie... 😉
    Bien cordialement
    Olivier

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site