> > Etude sur le métier de référenceur : les salaires et les entreprises qui recrutent

Etude sur le métier de référenceur : les salaires et les entreprises qui recrutent


Notez cet article

David Camus, consultant indépendant en référencement et éditeur du blog SEO Actu, m'a dernièrement envoyé un dossier sur l'emploi dans le domaine du référencement. Cela m'a semblé intéressant car à part certaines infos explorées par David Durand Pichard, il n'existe pas, à ma connaissance, beaucoup de littérature sur ce sujet... Laissons donc David Camus nous expliquer son travail :

"Les professions liées au search marketing (référencement naturel et publicitaire) semblent avoir le vent en poupe ces derniers temps : les offres d'emploi dans ce secteur, encore rares il y a un an, se multiplient depuis la fin de l'année 2006, signe d'un essor incontestable de cette activité du webmarketing.

Cette ébauche d'étude de l'univers professionnel du référencement (qui recrute et quels sont les salaires proposés?) est basée sur la compilation des annonces d'emplois liées au secteur et parues sur le web (voir le tableau ci-dessous) depuis ces dix derniers mois via les principaux sites d'emploi, spécialisés (abondance.com), ou généralistes (apec, cadresonline, monster, cadremploi). Les données ont été arrêtés au 19 février 2007.

Quel est le profil des sociétés qui embauchent ?

Autrefois chasse gardée des agences spécialisées en référencement, acteurs historiques du search et donc premiers demandeurs de profils SEO (Search Engine Optimization) et SEM (Search Engine Marketing), le marché de l'emploi du search marketing commence à s'ouvrir aux agences webmarketing globales, désireuses de contrôler l'ensemble des canaux existants d'acquisition de trafic online (référencement organique et publicitaire, e-mailing, affiliation, e-pub).

Un troisième acteur commence à poindre en ce début d'année 2006 : il s'agit de l'annonceur on-line lui-même : ce mouvement récent d'internalisation de l'activité "référencement" semble pour l'instant seulement concerner les grosses structures (Aol et Yahoo, pour ne citer que ces deux sociétés, sont ainsi à la recherche d'expert en search marketing).

Quel est la fourchette moyenne de rémunération proposée ?

Il est aujourd'hui difficile, et même, disons-le, quasiment impossible de ressortir un semblant de grille salariale sur la base des rémunérations proposées par les sociétés demandeuses, car cette information n'est pas mentionnée dans plus de 3/4 des annonces (77%) : celle-ci est soit purement et simplement "zappée" ou remplacée par des termes vagues et imprécis ("à négocier", "Selon profil", "à définir", "en fonction de l'expérience") qui ne donnent aucun indice quant à la fourchette de rémunération que peut espérer le candidat potentiel.

La faible proportion des annonces (23%) qui mentionnent une rémunération ne permet pas bien évidemment de tirer des enseignements généraux sur les niveaux de salaires dans le monde du search marketing. Ces rares indications financières ont toutefois le mérite de permettre un début d'étude sur ce sujet.

Les postes sans expérience requise (on considéra, pour faciliter l'analyse, que l'absence de mention d'années d'expérience équivaut à une offre ouverte aux débutants dans le métier) débutent à 18 000 euros bruts annuels et montent jusqu'à 24 000 euros. Les chargés de référencement "senior" (de un à deux années d'expérience) se voient proposer des salaires oscillant entre 24 000 et 30 000 euros, alors que les annonces en quête d'un profil d'expert (3-4 années de présence dans le métier) sont associées à une fourchette allant de 30 000 à 40 000 euros annuels.

Voici un tableau récapitulatif des différentes offres que nous avons prises en compte :

Intitulé du poste Rémunération proposée Expérience demandée
assistant d'édition liens sponsorisé
1 annonce
19-20 keuros annuels bruts aucune
chef de projet referencement
6 annonces
Entre 18000 et 24000 euros bruts annuels aucune
de 18000 à 24000 euros brut / an aucune
Selon expérience Au moins 1 à 2ans
Fixe + commission Aucune
aucune aucune
Selon expérience
Expert en référencement
>1 annonce
aucune aucune
Responsable marketing on-line
1 annonce
à négocier 3 ans
Chef de projet recherche
1 annonce
aucune 3 ans
Chef de projet Search Engine Marketing
2 annonces
aucune 2 à 4 années
A négocier aucune
Chef de projet Webmarketing
2 annonces
A discuter aucune
24/34 keuros 2 à 3 ans
Rémunération selon expérience 1 à 3 ans
Référenceur
15 annonces
A définir, selon profil. niveau débutant à passionné
28 KE Aucune
24 à 28 KE en fonction de l'expérience aucune
A définir aucune
Selon expérience aucune
En fonction du profil aucune
à définir Aucune
A négocier selon profil Aucune
Selon l'expérience et nos moyens 😉 aucune
A définir Aucune
motivante, à débattre selon profil. au moins 2 à 3 années
18000 à 22000 euros aucune
A négocier aucune
24/36 keuros 2 ans
18 keuros annuels bruts aucune
Chef de projets référencement
5 annonces
.
Suivant expérience et compétences 2 ans
En fonction du profil aucune
A négocier Au moins 3 ans
Aucune aucune
En fonction de l'éxpérience aucune
ConsultantSearch Marketing
6 annonces
aucune 2 ans
aucune aucune
rémunération selon profil et expérience aucune
selon profil et expérience + avantages + primes aucune
aucune 2 ans
aucune 2 à 4 ans d'éxpérience
Accountmanager
4 annonces
aucune 1 an
En fonction d'expérience aucune
24000 à 36000 euros 1 an
aucune 1 à 2 ans
Chargé de Référencement
6 annonces
En fonction du profil aucune
Selon profil 2 ans
Selon Profil aucune
En fonction du profil aucune
Selon profil aucune
2 à 3000 euros mensuels 1 an
Consultant Webmarketing
1 annonce
A définir aucune
Consultant en Référencement
2 annonces
selon profil aucune
Selon expérience aucune
Spécialiste du Search Engine Marketing
2 annonces
selon profil et expérience aucune
aucune aucune
Searchengine marketer
1 annonce
En fonction du profil aucune
Traffic Manager
3 annonces
~ 1800 Eur + Variable (30%) aucune
aucune 1 à 3 ans
A partir de1500 euros bruts aucune
Manager d'équipe Search Marketing
1 annonce
Aucune 2 ans
ConsultantSenior Marketing Online
1 annonce
aucune 4 ans
Webmarketer senior
1 annonce
en fonction de l'expérience aucune
ResponsableSearch Engine Marketing
3 annonces
selon expérience Aucune
aucune aucune
30 keuros 2 ans
Responsable Référencement
3 annonces
aucune aucune
Selon profil aucune
30/40 keuros 4 ans
SEARCHENGINE MARKETING MANAGER
1 annonce
Rémunération attractive 2 ans
RESPONSABLESEARCH MARKETER
1 annonce
25/35 KE 2 ans
Responsable Marketing Internet
1 annonce
25 K€ aucune
Chargé marketing moteur de recherche
1 annonce
à négocier 6 à 12 mois
Responsable SEO (H/F)
1 annonce
aucune 1 à 2 ans

David Camus

Bien sûr, nul doute qu'il existe un "marché paralèlle" de l'embauche dans le domaine du référencement et qu'il est extrêmement complexe, voire impossible, de sortir des chifres fiables à 100% sur les salaires dans c edomaine, car les entreprises recherchent aussi avant tout un profil plus que des diplômes qui, de toutes açons dans ce domaine, n'existent pas... Mais cette étude reste une première approche intéressante t en tout cas un point de départ non négligeable pour ouvrir le débat. Ce n'est pas là le moindre de ses mérites...

PS : Rappelons ici que le site Abondance vous donne la possibilité de déposer des demandes et des offres d'emploi dans le domaine du "search" et du référencement de façon gratuite depuis de nombreuses années...

Commentaires : 15
  1. Anonymous 3 avril 2007 at 14 h 09 min

    Ces salaires me paraissent très faible. Surtout que la plupart se trouvent en région parisienne.

  2. Rémi 3 avril 2007 at 14 h 36 min

    oh, "anonyme" à qui le dis-tu!!!

  3. Abondance 3 avril 2007 at 14 h 50 min

    our
    Si vous avez d'autres échos ou d'autres chiffres à proposer, n'hésitez surtout pas ! Le but est avant tout de faire "avancer le schmilblick" !!
    Merci

  4. David DURAND PICHARD 4 avril 2007 at 12 h 00 min

    Comme le disait Olivier, j'ai exploré ce dédale d'informations sur les salaires de la profession. Attention aux salaires annoncés qui sont parfois trompeurs (comme dans d'autres secteurs).

  5. Anonymous 6 avril 2007 at 7 h 05 min

    ces salaires sont vraiment très faibles. je suis en région parisienne et m'occupe en libéral du référencement de certains sites dont les miens. Le vrai et bon référencement naturel est un boulot harassant, permanent qui demande quasiment systématiquement du remaniement de code (rewriting, balises alt, etc), si l'on souhaite optimiser ses sorties dans les résultats. De plus cela nécessite une veille des sites concurrents, une veille techn. sur les évolutions des algo des moteurs, etc.
    Et il faut souvent s'occuper également des campagnes Adwords, ce qui est un boulot à part entière si l'on ne veut ps se faire plumer par Google.

    Mais, dans beaucoup de cas, et j'ai un exemple concret à vous donner, cela peut faire fondre un budget qui était consacré à de l'adwords.

    Mon exemple : 30000E/mois adwords avant SEO, environ 10000E/mois après.

    Je pense qu'un salaire raisonnable pour un bon référenceur : maitrise des techniques de référencement naturel, annuaires, UrlRewrite et donc souvent remaniement de code (php, mysql, etc), maitrise d'apache, Rewritecond, htaccess, etc., veuille des sites concurrents : 50000E/mois ne me semble pas volé.

  6. info 6 avril 2007 at 7 h 07 min

    je voulais dire 5.000E/mois et non 50.000 🙂

  7. David Camus 6 avril 2007 at 7 h 29 min

    5000 euros par moi? Je signe où? ;-). Plus sérieusement, le marché du search en France ne me semble pas assez mur pour que ses acteurs (prestataires spécialisées, agences de communication, annonceurs on-line)tirent les salaires vers de tels, chiffres (je ne connais personnellement aucun collègue de la profession qui gagne 5000 euros mensuels).

  8. Jits 6 avril 2007 at 13 h 34 min

    Bonjour,

    Vous n'avez pas parlé des webmasters independants qui font aussi du travail de SEO et là les rémunerations sont tres variables, car c'est à lui de s'adapter au budjet de ses clients . C'est personnelement mon cas, et souvent mes clients qui me connaissent par bouche à oreille sont justement des petites entreprises ou des artisants qui ont tres peu de moyen pour developper leur acivité sur le net. Et pour les projets associatifs je fait preuve de philentropie. Il est pour moi irréaliste de faire payer une optimisation et un réferencement plus de 1000 euros . Poutant l'objectif est clairement de se positioner devant les concurents ou au moins dans le top 10 Google ... Et puis je trouverai ca malhonnete de faire payer ce genre de prestation en imposant une rémuneration mensuelle du genre vous me devez tant par mois par requetes positionnée comme le fait certaine agence de SEO, je considere cela comme un abus de confiance.

  9. Pierre 10 avril 2007 at 20 h 31 min

    @ jits : je suis tout à fait d'accord avec toi, il est impossible de faire passer de gros budgets de référencement auprès des TPE. L'analogie avec le coût de la réalisation d'un logo est évidente : l'artisan du coin ne pourra pas se payer le logo de la SNCF, et réciproquement. Le travail fourni est différent, les enjeux le sont également.
    Chacun doit trouver un budget dimensionné en accord avec son activité et avec ses ambitions. Dépenser quelques centaines d'euros en Adwords super ciblées (également dans les temps et dans l'espace) mais avec un bon ROI valent parfois mieux qu'un vaste arrosage 😉
    C'est aux professionnels du référencement de proposer des solutions, (et donc des tarifs) adaptés aux différents cas de figure.

    En ce qui concerne les salaires moyens, la somme de 5000 EUR me paraît évidemment aberrante en dehors du petit monde des "leveurs de fonds" professionnels. Cela dit, toute spécialité a un coût et on dit que ce qui est rare est cher 😉

  10. Anonymous 11 avril 2007 at 12 h 27 min

    Il est vrai que 5000 euros mensuels me parait complètement en décallage avec ce qui se fait sur le marché. Pour ma part je suis en agence et gagne 1500 euros net avec 2 ans d'expérience et des recours à des techniques "éthiques" (ce qui ne rend finalement pas la chose facile à l'arrivée).
    Quand on arrive à multiplier un trafic par 7 et que les clients en viennent à renoncer à l'AdWords, je pense qu'un salaire oscillant autour des 2000/2500 net parait raisonnable.

  11. L'Agence Interactive Skooiz.com 11 avril 2007 at 13 h 23 min

    Bonjour la liste,
    Pour ma part à la lecture de vos commentaires, je suis tombé en bas de ma chaise.
    Moins de 5000 euros pour un bon pro du référencement????
    Si vous en avez qui sont prêts à venir travailler à ce tarif à Montréal, je les engages tout de suite.
    Trouver un pro et je dis bien un pro du référencement organique à moins de 70.000$ par année est très difficile.
    La rareté fait monter les salaires, tout comme trouver des collaborateurs assez ouverts et prêts à optimiser des campagnes de pay per clic à la journée longue.
    Laurent Lucas
    Président de l'agence Skooiz.com

  12. Abondance 11 avril 2007 at 13 h 34 min

    Bjr
    Euh ben 5 000 euros par mois = 6 800 US$ par mois (environ) = 81 600 US$ par an donc on est bien dans ces eaux-là non ? Les chiffres, du coup, ne sont pas si extravagants ?? A moins que je me sois trompé dans la virgule (ou alors ce sont des dollars canadiens mais dans ce cas 5 000 euros = 7 700 CAN$ donc c'est encore plus...)
    Cordialement

  13. Anonymous 12 avril 2007 at 13 h 32 min

    et que pensez-vous du travail et surtout du salaire du webmarketeur ? avez-vous une idée concrète des salaires sur le marché ? on peut trouver des offres qui vont de 20 à 45 K€ brut par an.
    Qu'en pensez-vous ?

  14. Anonymous 4 mai 2007 at 10 h 49 min

    Le salaire fixe c'est bien mais il faut aussi voir les autres avantages que peut avoir un chef de projet ou référenceur (primes aux résultats, intéressement annuel, mutuelle, etc). De plus 90% des agences de ref sont basées à Paris et je pense que ces chiffres sont tirés en partie de la capitale, ce qu'il serait bien c'est de connaître le salaire moyen en province.

  15. Anonymous 9 mai 2007 at 20 h 20 min

    un poste à moins de 24K€/an signifie beaucoup de pression, peu d'estime pour vouloir des résultats irréalisables.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site