> > Vers une visibilité globale et universelle...

Vers une visibilité globale et universelle...


Notez cet article

Google, on le sait, a annoncé le mois dernier sa nouvelle vision de la recherche d'information qu'il a baptisé "Universal Search". Cela signifie que, de plus en plus, le moteur leader va intégrer des liens issus de ses différentes bases de données (images, actualités, vidéos, blogs, etc.) dans ses pages de résultats.

On le voit arriver en France, petit à petit, sur des requêtes comme coca mentos (3 vidéos), sarkozy (3 actus, 1 image) ou paris hilton (3 actus, 4 images), etc.

Bien sûr, l'intégration de ces données connexes s'effectue petit à petit dans les résultats de Google et il n'est pas question pour lui de bousculer les habitudes des internautes du jour au lendemain... La dose homéopathique sera donc de rigueur pendant quelques temps et les équipes "qualité" vont analyser précisemment la façon dont le public reçoit ces nouveautés. Si ça fonctionne, il y a fort à parier que les pages de résultats de Google deviennent de plus en plus "universelles" d'ici à la fin de l'année...

Cela va donc signifier que le référencement va certainement changer également. En effet, Google utilisant de plus en plus de sources différentes pour ses SERPs (Search Engine Result Pages), la stratégie de visibilité sur les moteurs de recherche va donc devenir globale. Il ne va plus falloir compter uniquement sur ses pages web, mais également ses images, ses vidéos, son actu, etc. pour obtenir une vision parcellaire qui formera une visibilité plus universelle... Cela signifie qu'il ne sera plus nécessaire d'optimiser uniquement ses pages web mais également les autres formats utilisés. Et optimiser une page pour Google News, c'est un métier certes similaire à l'optimisation pour Google Web Search, mais qui comporte des spécificités très précises... Optimiser une image ou une vidéo, c'est, également, un travail à part entière, encore méconnu d'ailleurs mais qui risque de prendre de l'importance dans les semaines qui viennent...

Bref, il y a fort à parier qu'une stratégie de référencement optimale va de plus en plus s'orienter vers une vision multi-formats tendant à augmenter la visibilité d'un site sur une SERP au travers de la multiplicité de ses "ingrédients granulaires" (texte, photo, vidéo, actu, etc.) qui correspond finalement bien au web actuel. Il en sera de même sur un moteur comme Ask.com qui vient, lui aussi, de tomber dans la marmite de l'universalité ou de Yahoo! et Microsoft qui tentent actuellement des tests et devriaent y venir assez rapidement...

Pour ma part, je trouve que la recherche universelle de Google est une expérience très intéressante, même si je regrette un peu qu'il ne soit pas possible de la désactiver, même temporairement. Elle est parfois un peu dérangeante pour les "vieux du Web", comme moi, qui préfèrent utiliser des moteurs différents (même s'ils sont proposés par la même "marque") en fonction de la recherche effectuée et qui voudraient plutôt avoir à faire avec 10 liens web sur les pages de résultats quelle que soit la requête... Dis, monsieur Google, tu peux pas rajouter ça dans tes préférences ?

Commentaires : 8
  1. Patrice Decoeur 28 juin 2007 at 10 h 03 min

    Cette ‘recherche universelle’ peut-être bien utile mais il serait en effet adéquat de pouvoir choisir de réaliser une requête soit, sous tous les formats soit, sous les formats textes, images, … Ce qui serait facilement spécifié par l’internaute.
    En réalité, lorsque je fais une recherche sur le web, je sais ce que je veux (c’est très souvent du texte). Obtenir des images ou vidéos en résultat c’est bien beau mais, inutile et encombrant à l’écran si cela ne m’est d’aucune utilité.

  2. D.VDA 28 juin 2007 at 14 h 27 min

    Aux résultats universels, le référencement global.

    Ben je vois bien une solution qui ne serait qu'un tout *petit* changement : passer à 20 résultats/page par défaut (ce qu'on peut aussi paramétrer dans les préférences).

    Aahh, au secours, ils viennent me cherch..

    🙂

  3. nordend 29 juin 2007 at 6 h 32 min

    C'est une pure catastrophe, les resultats ne sont plus du tout exacte. Lorsque l'on cherche un avocat, qu'est ce qu'on s'en fout de voir des video.

    Pour mon site http://www.african-antiques.com cela fait en tout les cas 70% de visiteurs en moins !

  4. Benjamin 29 juin 2007 at 9 h 36 min

    Il y a un intérêt réel pour des sites d'info et pour les sites mettant à jour les contenus très fréquemment (quotidiennement!).
    Je suis en pleine refonte d'un site d'info qui vas faire l'essentiel de son cotenu sur la vidéo : http://demo.une.net

    Tout cela découle d'une étude sociologico-comportementale (olé) que le "think tank" de google a sans doute faite.
    Personnellement, je pense que les mentalités et comportements des éditeurs de sites et des internautes changent. Il y a plusieurs facteurs explicatifs : accès au haut débit (et diminution des coûts), donc démocratisation de l'internet et qui dit accès du plus grand nombre dit baisse du niveau général de l'internaute et arrivée des comportements de consommation.

    Bref l'internaute de demain voudra sans doute être devant le web comme il est devant sa télé... passif et
    partisant du moindre effort (de lecture).

    PS : suis ouvert à vos commentaires sur la version démo du site qui restera sans doue sans pub.

  5. Robert 9 juillet 2007 at 13 h 13 min

    ALOHA,

    J’ai fait parti des précurseurs du commerce sur le WEB et nous voulions tous à l’époque la démocratisation de l’Internet et pestions sur les freins de France-Télécom avec son minitel, nous commençons à en voir les limites humaines, mais je ne vois pas pourquoi autant de surprise, la nature humaine est ce qu’elle est et il me souvient qu’en 1996, quant j’ai commencé, à éprouver un intérêt pour ce média les jeunes informaticiens que je côtoyais, aimaient aller voir du sexe gratuit sur la toile,
    aujourd’hui le sexe gratuit a disparu et le business est là.
    Le web sera comme la langue d’Ésope ce que l’homme en fera, ni plus, ni moins, sauf si demain les machines se mettent à prendre le pouvoir.

  6. Référencement Qualitatif 9 juillet 2007 at 18 h 30 min

    Bonjour,

    Au titre "Vers une visibilité globale et universelle... " je serais tenté de répondre "...pour un contrôle accru des flux numériques".

  7. ruslan 10 juillet 2007 at 7 h 38 min

    Oui, aussi les liens sponsorisés sont moins visibles avec ce genre de resultats, je pense qu'adwords vont aussi être changés pas mal en intégrant plus de vidéo / images non ?

  8. Benjamin 10 juillet 2007 at 7 h 44 min

    Je suis assez d'accord avec Olivier, ça m'est indifférent d'avoir ces réponses multimédias dans ma requête, je préfère utiliser les outils connexes pour mes rechrches spécifiques (google image...) et garder une page de réponses full texte.
    Par contre, c'est peut être un pas vers une meilleure indexation des contenus flash. De plus, travaillant dans une web agency, nous sortons de plus en plus de sites avec des contenus vidéo, etc... exemple : version démo d'un site d'info vidéo http://demo.une.net

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site