> > Baisse du PR : prenons un peu de recul...

Baisse du PR : prenons un peu de recul...


Notez cet article

Je n'apprendrai pas à grand monde que de nombreux sites ont vu, depuis une petite semaine, leur PageRank (au sens de la barre d'outils de Google) baisser de façon drastique. Rien que sur Abondance, on en parle ici :

- Baisse du PageRank : Google confirme les sanctions pour vente de liens (30 octobre 2007)
- Le mythe du PageRank (25 octobre 2007)
- C'est l'automne, les PR tombent... (25 octobre 2007)
- Google veut officiellement pénaliser les liens achetés (10 octobre 2007)
- Faut-il payer des liens pour augmenter sa popularité ? (6 septembre 2007)
- Google part en guerre contre le commerce de liens (17 avril 2007)

Et le phénomène n'est pas si nouveau... Bien sûr, celui-ci a permis à certains de "régler des comptes personnels" avec des gens qu'ils n'aimaient pas, etc. Bref, je ne reviendrai pas là-dessus, cela n'a que peu d'intérêt...

Je me pose plutôt d'autres questions au sujet de cet "événement" dont on parle beaucoup actuellement dans le landerneau des moteurs de recherche car il y a pas mal de chose qui ne me semblent pas logique dans cette affaire :

1. S'il s'agissait réellement d'actions menées par Google contre des sites ayant fait le commerce de liens, pourquoi le PR des pages d'accueil des sites de Google et de YouTube, par exemple, ont-ils baissé ? Google s'autopunirait ? Il aurait vendu des liens ? Ce n'est pas crédible...

2. Pourquoi d'autres sites, qui n'ont jamais, de près ou de loin acheté ou vendu de lien, ont-ils été également pénalisés ? Là encore, c'est incompréhensible...

3. Comment Google peut-il bien savoir qu'un lien est acheté ou vendu ? Si un site indique de façon claire, noir sur blanc, qu'il propose des tarifs pour ses liens au prorata du PR de ses pages, je veux bien, là c'est clair, mais je doute que ce soit par exemple le cas d'Air France et de la plupart des compagnies aériennes européennes qui ont pourtant été pénalisées également...

4. Pourquoi donc Google continue-t-il à afficher son pageRank dans sa barre d'outils ? Il est assez incompréhensible de voir Google afficher une donnée - dont il était facile de se douter qu'elle allait être rapidement biaisée à des fins commerciales - puis pénaliser les gens qui sont tombés dans ces travers. Quelque part, ça n'a pas de sens... A quoi sert donc le PR dans la barre d'outils ? Si Google ne veut plus de ce type de problèmes, pourquoi continue-t-il à afficher dans sa toolbar un PageRank qui, finalement, ne sert qu'à détourner son algorithme de pertinence ?

Il y a a fort à parier que lorsqu'on aura répondu à ces quatre questions, on sera très proche d'avoir une idée plus juste de la raison de ces baisses de PageRank. Pour l'instant, je me perds un peu en conjectures, je dois dire. Et, à mon avis, Google devrait rapidement communiquer à ce sujet avant que cela ne lui revienne en "retour de flamme" comme une très mauvaise publicité. Si c'était une action de communication, je ne suis pas sûr qu'elle soit pleinement réussie...

PS : l'illustration de ce billet est un clin d'oeil à Sébastien Billard 🙂 Avec toutes mes excuses aux géniaux Albert Uderzo et René Goscinny (Toutatis sait à quel point je suis fan de leur oeuvre !) pour ce détournement de l'album "La Galère d'Obélix" !!

Commentaires : 16
  1. Anonymous 30 octobre 2007 at 23 h 12 min

    Comment Google peut-il le savoir ? Lorsqu'un site de presse (IT) intègre sur sa page des liens vers des sites marchands et un réseau d'hotels, entre autres, il y a fort à parier qu'il ne le fait pas gratuitement (cas d'un des principaux sites français qui vient de s'effondrer).

    Concernant ce site, je souligne par ailleurs que la chute est très visible sur Google News (la baisse du pagerank a donc eu un impact notable sur le positionnement dans la liste de résultats).

  2. Anonymous 31 octobre 2007 at 9 h 18 min

    Comment Google fait-il pour différencier par exemple une personne qui fait du crédit immo et qui a une fille qui vend des piscines. S'il fait un lien vers le site de sa fille, il risque d'être pénalisé ? On pourrait se retourner contre google pour abus de position dominante :op. Cela dit Gros claque contre les référenceurs qui ont trop vite oublié la Pagerank !

  3. Anonymous 2 novembre 2007 at 1 h 48 min

    Comme beaucoup, j'ai eu a subir les foudres de Google, perdant jusqu'à 2 PR sur mon site principal, je n'ai pas vendu de lien, je me suis juste offert un référencement payant et optimisé mes sites, rien qui ne sorte de l'ordinaire.

    Google est libre de faire évoluer son PR comme il veut, de mon côté j'estime que je ne travaille pas pour Google et n'a il pas à me dire de la manière dont je dois gérer mes sites.

    Toutefois, le PR était un outil qui permettait d'évaluer ses sites et de faire du netlinking, cet outil n'étant plus pertinent, qu'est ce que nous avons actuellement qui permettrait de remplacer le PR ?

    Est-ce que l'Alexa rank pourrait faire l'affaire ?

  4. aquabois 2 novembre 2007 at 7 h 01 min

    tout a fait d'accord avec toi ... nous ne gerons pas nos sites pour le bien etre de google !!
    qui de position dominante est en train de se discrediter tout seul ...
    pour ma part je n'ai plus de PR depuis plusieurs mois car je n'ai plus depage en cache de google ?? pour quelle raison ?? dieu seul le sait, malgre mes demandes aucune reponse de leur part ... alors ils font ce qu'ils veulent moi je gere mon site à mon interet

  5. Michel 2 novembre 2007 at 7 h 25 min

    C'est la rredistrribution des rrichesses par kamarrade Gogol ! Il vole les riches pour donner aux pauvres. Je suis passé d'un seul coup sur le tout petit site de ma commune de PR0 à PR3.

  6. Grzes 2 novembre 2007 at 8 h 40 min

    J'ai un petit site qui est passé d'un PR3 à PR2 et son classement pour un mot clé assez competitif lui .... s'est amelioré! Merci Google. A vos conclusions.

  7. Théo 2 novembre 2007 at 8 h 57 min

    Bonjour,

    Je suis à la charge d'un site, entre autres, qui vient également d'avoir des mofis importantes au niveau du PR. On a nettoyé presque toute la duplication de contenu avec des 301 (même s'il reste du boulot)et j'ai pas encore commencé à optimiser correctement les balises, mais le PR est passé de 3 à 6, ce qui est de 100% de croissance. Je me suis toujours efforcé à dire à mes clients/gestionnaires des sites qu'un positionnement n'est pas étroitement lié à un PR, et même si cette action de Google a été positive, je reste persuadé que cela n'impaquetera pas beaucoup les positionnements

  8. Rémy 2 novembre 2007 at 10 h 00 min

    Pour ma part je suis passé de 3 à 4...et il y aplusieurs mois j'ai téléchargé la toolbar version française de google et pas de page rank disponible dessus, donc à mon sens google abandonne cette communication qui n'a plus aucun sens (mais qui fait bien gloser ;-))

  9. Gabos 2 novembre 2007 at 10 h 31 min

    Je trouve ça très bien.

    Une fois pour toutes, Google fait tout pour "humaniser" ces outils au sens où il les fait analyser nos sites comme un humain normalement intelligent le ferait.

    Quand il voit des liens incohérents, avec la thématique du site qu'il crawle, il n'en tient pas compte ou il pénalise.

    Et c'est logique ! Je n'ai aucune envie de faire un lien vers un site de sonneries de téléphones car j'estime que cela nuit à l'image même de mon site.

    Idem pour les farm links, je déconseille de plus en plus, Google pouvant juger que la popularité d'un site ne la doit qu'à de multiples échanges de liens obligatoires, et en aucun cas à des liens spontanés.

    Donc privilégions le contenu, la cohérence, la qualité et l'image de nos sites.

    Je suis persuadé que Dieu Google nous le rendra.

  10. Anonymous 2 novembre 2007 at 10 h 32 min

    Bonjour depuis la modification du Page Rank.

    Plusieurs de mes sites qui se trouvaient en premiere page sur

    motclef.com sont partis en deuxieme page de resultats...

    d autre sites qui ont des liens internes croises sur le site genre:
    < a href = "http://www.XYZBLABLALALAL.COM" > MOT CLEF < / a ..>

    Sont venus attrapes la premiere position dans les resultats. Et les sites en questions, ont gagnes 2 a 3 PR

    Ensuite, une autre observation...je ne sais pas si cela est lie.

    Sur les sites dont le PR est descendu, le Earning Per Click est devenu completement ridicule:
    genre 0.03 Euros cents
    Alors qu avant le click gagnait en moyenne 0.75 voir plus

    Et meme chose observe sur les sites dont le PR a augmente, le click en adsense est devenu beaucoup plus profitable.

    Qu en pensez vous ?

  11. Anonymous 2 novembre 2007 at 16 h 40 min

    Gabos, tu sais la plupart des gens qui postent sur ce genre de forum sont des pro, donc STP arrête de débiter des âneries...

    Google ne voit pas un site comme un humain : celui la est PR 6 http://www.perdu.com/
    Celui la, site universitaire, des milliers pages, il a perdu un PR, désormais il est à 4.
    http://www.potomitan.info/

    Des exemples comme cela j'en ai plein d'autres.

    Nous sommes dans un grand n'importe quoi !

    Google était une alternative à yahoo, Microsoft etc à tous ces big dollars brother, donc "avait" l'appui et le soutien des webmasters, mais s'il se les met a dos, alors Google se tire une balle dans les pieds et ses parts de marché vont commencer à baisser, parce que visiblement les webmasters n'acceptent pas le diktat de Google si je me réfère à ce que je lis sur les forums.

  12. DM 3 novembre 2007 at 0 h 27 min

    Pour bien d'autres raisons encore que ce qui se passe avec le PR, Google commence à ne plus m'inspirer confiance, et je ne suis pas le seul.

    On dirait que les "Google fait n'importe quoi" et compagnie se font de plus en plus entendre sur la toile.

    Les webmasters commencent à se méfier de Google (à moins que pour certains cela soit déjà fait depuis ?...) A la base, il inspirait confiance. Au départ donc, mais dorénavant...

    Au départ, il "inspirait" la communauté et elle voyait en lui une sorte de "libérateur", mais là... Google inspire plus ce qui ressemble à un dictat...

  13. hfrenot 5 novembre 2007 at 10 h 02 min

    Salut à tous,

    Ma première réaction est un presque un "Ouf" de soulagement : non, je ne fus pas oublié, j'ai perdu un point de PR comme beaucoup, mais "ouf" car nous allons peut-être enfin retrouver le plaisir des partenariats libres et arrétez ces échanges "pagerankable".

    A quoi sert le PR ?
    C'est juste un indicateur, il ne détermine rien, ni la qualité, ni la nature d'un site, ni son affluence, ni même son positionnement sur les moteurs (même pas sur Google).

    Pourquoi les PR ont chuté ?
    Au vue des nombreux sites touchés, dont la trés grande majorité ne font pas de business sur l'échange de liens, on ne peut pas l'expliquer par la simple revente de liens. On peut par contre imaginer que l'algo du PR a tout simplement évolué...
    Si on y pense, avec le temps, la toile se tisse, de nombreux (trop) sites actifs montent vers des pagerank de plus en plus haut, et Google a certainement dû vouloir remettre une échelle et un algo en place pour éviter de retrouver tout le monde en haut. Mais je ne m'attarde pas, car c'est pur hypothèse et finallement peu interessant...

    Par contre, ce qui m'interesse c'est la controverse sur la revente de liens, rappelons que c'est en partie le business de Google avec adwords. Je ne comprends pas trop pourquoi on voudrait 'punir' un site qui vend un lien, c'est un business comme un autre, quelle différence y a t'il entre la vente d'un lien et la vente d'un encart publicitaire ? Dans un cas, on vend le support, si le support est bien quoté, l'encart est bien vendu. Pour le lien c'est pareil.
    Quand je vois que sur Adwords, on retrouve une série de portail sans contenu qui font tout simplement de l'achat/revente de liens pour le compte d'autres solutions de liens sponsorisés, j'ai l'impression que le business du lien est une pratique tolérée par Google...

    ex: http://www.google.fr/sponsoredlinks?q=parfum&start=10 : nombreux portails présents sur cette page adwords disposent d'un site juste pour revendre du lien (liens yahoo search marketing pour la plupart).

  14. Anonymous 5 novembre 2007 at 10 h 48 min

    Il y a toutefois une corrélation entre ce changement de PR et le positionnement, certains de mes sites "made for adsense" ou d'autres ne comportant que de la publicité on fortement chutés, pour ne pas dire disparu de l'index de Google. Le ménage a donc été assez efficace, de mon point de vue.

  15. bakoliarisoa 7 novembre 2007 at 17 h 21 min

    Je suis entièrement d'accord sur le fait que Google tolère parfaitement le business des liens quand c'est lui qui engrange les bénéfices. C'est un peu pareil avec l'univers du pari en France. C'est interdit à quiconque de faire ce business sauf pour la Française des Jeux. Ce postulat traverse bien les frontières.

  16. Gabos 9 novembre 2007 at 16 h 20 min

    J'aime beaucoup "l'anonyme" qui me traite de buse (en gros) en se prétendant "pro" (je ne sais pas de quoi, mais bon..) mais qui pour le coup, reste... anonyme.

    Bravo pour le pro anonyme donc.

    Je maintiens que google cherche à juger les sites aussi proches qu'un humain le jugerait avec un oeil qualitatif.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site