> > Le patron d'une entreprise de référencement en prison

Le patron d'une entreprise de référencement en prison


Notez cet article

La société américaine de référencement Traffic Power avait déjà acquis, au fil des mois, une réputation sulfureuse, proposant des garanties intenables à ses clients et utilisant des techniques "black hat" lui ayant valu bon nombre de mises en liste noire par les moteurs de recherche majeurs. Elle a passé la vitesse supérieure dernièrement puisque son CEO, Matt Marlon (photo ci-dessous), est derrière les barreaux pour fraude immobilière sous différents noms (Andrew Johnson et John Alson entre autres...) après avoir créé près de 45 entreprises pour mener à bien ses "affaires"... Peu reluisant...


Source de l'image : Search Engine Watch

Un client mécontent parle de cette société :
http://www.trafficpowersucks.com/

Matt Cutts, de Google, parle de Traffic Power en des termes peu amènes :
http://www.mattcutts.com/blog/confirming-a-penalty/

Source : Search Engine Watch

Articles connexes sur ce site :

- Google blackliste le site allemand de BMW (7 février 2006)
- Google devant la justice pour un déclassement (22 mars 2006)
- Google avertit les webmasters de leur mise en liste noire (19 septembre 2005)
- Yahoo! et Google mettent WhenU en liste noire pour cause de cloaking (18 mai 2004)
- Déréférencement de référenceurs : quelques réflexions... (21 septembre 2004)
- Déréférencement de référenceurs : quelques réflexions... (21 septembre 2004)
- Spamdexing : Google hausse le ton ! (21 décembre 2004)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête liste noire...

Commentaires : 2
  1. Anonymous 7 janvier 2008 at 20 h 12 min

    le spamdexing est un type de fraude informatique, rien d'etonnant...

  2. Anonymous 11 janvier 2008 at 9 h 12 min

    Pas étonnant vu la tête de Capone du gars...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site