> > Nouveau Google Bombing sur l'église de Scientologie

Nouveau Google Bombing sur l'église de Scientologie


Notez cet article

Les Google Bombings avaient été nombreux ces dernières années et moult personnalités en avaient été l'objet : George Bush ("miserable failure"), Jean Dionis ("député liberticide"), Nicolas Sarkozy ("iznogoud"), Microsoft ("more evil than satan"), etc.

Rappelons que les "Google Bombings" (ou "link bombings" puisque ces actions ne sont pas spécifiques à Google) sont un phénomène connu, sorte de "châtiment numérique" envers certaines personnes que l'on apprécie peu. L'idée est de faire ressortir une page de présentation officielle de la personne ou de la société visée sur les mots clés désirés en manipulant le texte de liens qui pointent vers ces documents.

Début 2007, Google avait pris des mesures pour éradiquer ces pratiques qui devenaient importantes en termes de quantité et qui commençaient à lui poser problème au niveau de la pertinence des résultats renvoyés. Aussi, depuis de nombreux mois, rares étaient les Google Bombings qui survivaient à la purge de Google et il semblait bien compelxes d'en mettre en place de nouveaux.
Or, il semblerait que l'église de Scientologie soit victime actuellement d'une nouvelle manœuvre de ce type.

En effet, la requête "dangerous cult" sur Google.com fait bien ressortir en première position le site officiel de l'église de Scientologie. L'attaque serait mise en place par un groupe de personnes répondant au doux nom de "anonymous" et expliquant, sur un Wiki, comment mettre en place des liens permettant ce "Bombing" nouvelle formule. Ce groupuscule a également pour but d'enlever le site officiel de l'église de la première position sur Google pour le mot clé "scientology" pour le remplacer par le site Xenu.net qui dénonce les abus de cette église.

Ce Google Bombing "nouvelle version" utiliserait de façon plus fine que précédemment des mots clés déjà présents dans la page du site visé (ici "dangerous") couplé à des mots insérés dans le texte du lien ("cult"), ce qui aurait pour effet de contourner les garde-fous mis en place par le moteur de recherche.


Source de l'image : Abondance

http://www.google.com/search?hl=en&q=dangerous+cult
http://www.partyvan.info/index.php/Project_Chanology/Operations#Google_Bomb

Source : Search Engine Land

Articles connexes sur ce site :

- Le "Google Bombing", c'est quoi (novembre 2006)
- Jacques Chirac victime de "Google Bombing" (23 mars 2004)
- Google démine les bombes (29 janvier 2007)
- Bush, misérable échec pour Google (10 décembre 2003)
- Jean Dionis "Google bombé" (9 février 2004)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google bombing...

1 commentaire
  1. Anonymous 26 janvier 2009 at 20 h 44 min

    meme si google desamorce la bombe, cette pratique est si mediatisée que taper "dangerous cult" renvoye aux pages d'actualité parlant du google bombing contre la scientologie.
    On dirait presque une prophetie auto-réalisatrice: faire du google bombing reussi toujours à attirer l'attention sur la "victime" en terme peu flatteurs.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site