> > Le Ch'ti pas bienvenu chez Google ?

Le Ch'ti pas bienvenu chez Google ?


Notez cet article

J'ai dernièrement remarqué que, parmi les langues d'interfaces proposées par Google, ne se trouvaient pas des langues régionales (ou dialecte, patois, etc., désolé si je n'utilise pas le bon terme) parlées en France comme le ch'ti (et le picard), le créole, le provençal ou l'alsacien, pour ne citer qu'eux, alors que le basque, le breton, le corse ou l'occitan étaient disponibles. Etrange.

Est-ce à dire que ces langues n'avaient pas trouvé de volontaires pour effectuer la traduction en question ? Que les langues absentes ne sont pas assez parlées sur le territoire pour "avoir l'honneur" d'une interface sur le moteur ?

Que nenni. En fait, une personne (bonjour David) qui avait proposé à Google d'oeuvrer sur la traduction de son interface en alsacien m'avait, à l'époque envoyé la réponse du moteur de recherche à sa requête (notons tout de même que c'était en 2004 et que les choses ont peut-être évolué depuis de leur côté, même si aucune de ces langues n'est venue rejoindre le menu déroulant de Google depuis...) :

Hi David
Thank you for your interest in the Google In Your Language Program.
Unfortunately, we cannot support more languages at this time. We are currently focused on those languages in the ISO-639-1 standard and those languages in the list of accept-languages supported by Internet Explorer and Netscape.
We are sorry we cannot add your language at this time. We will keep it in mind as a consideration for the future.
Regards,
The Google Team

Il semblerait donc que cela soit un souci de standard et de compatibilité avec les navigateurs. Dommage. Pour le ch'ti, on pourra toujours se rabattre sur des interfaces traduites officieuses en attendant mieux... Si vous en connaissez d'autres, n'hésitez pas à nous les faire connaître...

Salut les biloutes, kimbe raid pa moli et a l'an que ven. Hop la.

Commentaires : 22
  1. Abondance 9 avril 2008 at 10 h 43 min

    Bonjour
    désolé, je ne comrpends pas le rapport entre ce lien et le post ??
    Pouvez-vous nous éclairer ?
    merci.
    bien cordialement

  2. Yann 9 avril 2008 at 11 h 01 min

    Bonjour Olivier,

    Julien jeune référenceur aux Dublin core :-p voulait simplement vous indiquer que logeek (celui de Martine) avait conçu un ch'ti generator. Vindediousse.

    Bien cordialement.

  3. Abondance 9 avril 2008 at 11 h 09 min

    Ok je comprends mieux :
    http://chti.logeek.com/
    Merci
    Cordialement

  4. LolZ 9 avril 2008 at 11 h 19 min

    Plaignez-vous... On trouve le basque, le breton, le corse ou l'occitan, qui sont des langues régionales, mais pas le Suisse-Allemand qui est en Suisse une langue nationale et officielle!

  5. Kobold 9 avril 2008 at 11 h 24 min

    > le Suisse-Allemand qui est en Suisse une langue nationale et officielle!

    Il faut tourner un 'bienvenu chez les Suisses Allemands" 😉

    Bien cordialement.

  6. Abondance 9 avril 2008 at 15 h 25 min

    Bjr
    On s'éloigne un peu du sujet, désolé, mais un ami m'a dit dernièrement que le film "Bienvenue chez les Ch'tis" était fortement inspiré du film Bienvenue en Suisse par Léa Fazer, sorti en juin 2004...
    Comme quoi..

  7. Anonymous 10 avril 2008 at 8 h 08 min

    http://www.miely.free.fr/google_chti/
    Pour el Google in Ch'ti

  8. Anonymous 10 avril 2008 at 8 h 15 min

    Je ne vois pas comment on pourrait faire une version en alsacien, c'est un dialecte, et pas une langue. Sa forme écrite est l'allemand, qui est bien entendu déjà disponible sur Google. (de même pour le suisse allemand d'ailleurs)

  9. Abondance 10 avril 2008 at 8 h 43 min

    Glups... "la forme écrite de l'alsacien est l'allemand" ??? Etes-vous sur de cela ? J'en doute fort pour ma part. Mais je ne suis pas linguiste... Ceci dit, j'habite en Alsace et lorsque j'entends les gens parler alsacien, je me dis que si c'est proche de l'allemand, c'est loin d'etre la même langue quand même...

  10. Anonymous 10 avril 2008 at 14 h 42 min

    J'en suis certain... Je suis originaire d'Alsace et assez bien au fait de ces questions. Vous pouvez consulter http://www.olcalsace.org pour toutes les explications et en particulier http://www.olcalsace.org/fr/definition-langue-regionale/definition-de-la-langue-regionale.html
    Il faut simplement savoir que l'Alsace a été pendant la plupart de son histoire une terre allemand et non française...

  11. Anonymous 10 avril 2008 at 18 h 01 min

    Salut
    Le chti n'est pas une langue. Le créole est une langue parlée. Le créole peut s'écrire mais il faudrait précisr quel créole. (cajun, antillais, mauritien, reunionnais etc). Le catalan, L'occitan, le corse, le breton, sont des anciennes langues, petit à petit annihilées par un pouvoir central destructeur.
    A+

  12. L'Homme Dé 10 avril 2008 at 22 h 07 min

    C'est en fait assez logique. Le corse, l'occitan, le basque et le breton sont des langues, au même titre que l'anglais, le chinois ou le français.
    Par contre le ch'ti et l'alsacien, par exemple, sont des patois, c'est a dire des versions dérivées de langues existantes.
    Un peu comme le javanais ou le louchebem sont des dérivés du français.
    Vouslez-vous google en louchebem ? Moi, ca m'amuserait beaucoup mais serait-ce légitime ?

    L'Homme Dé

  13. Jacques 11 avril 2008 at 6 h 53 min

    Le choix des langues disponibles dans Google n'est pas toujours basé sur la logique ou le fait qu'il s'agisse d'une "vraie" langue : avez-vous déjà regardé à quoi correspond la langue "Elmer Fudd" ? C'est une approximation du sabir parlé par le cochon chasseur qui pourchasse Bugs Bunny. Et le "klingon" est une langue de guerriers dans "Star Trek"! Je vous laisse découvrir les autres...

    Et une petite correction concernant le suisse-allemand : s'il s'agit bien de la langue parlée par une grande partie des Suisses, ce n'est pas une langue nationale, ce statut étant réservé à l'allemand (cf. Constitution fédérale).

  14. Fredo 11 avril 2008 at 7 h 14 min

    Quelqu'un en a quand même fait la traduction dans le design google et vous pouvez l'apprécier à l'adresse

    http://www.miely.free.fr/google_chti/

    Salutations

  15. Abondance 11 avril 2008 at 7 h 16 min

    Bjr
    URL déjà indiquée dans un commentaire précédent 🙂
    cordialement

  16. Moucki 11 avril 2008 at 7 h 40 min

    Comment proposer un Google en alsacien ? Il n'y a pas UN dialecte (patois, dérivé de la langue française, appelons-le comme on veut) alsacien mais bien PLUSIEURS. Alors, lequel choisir ? Celui de Strossburi, de Haachenau ou celui de derrière les collines (me souviens plus du nom de cette vallée...) ?

    Cela dit, ce serait bien marrant ! 😀

  17. dmx-moteur 11 avril 2008 at 8 h 38 min

    Je tiens juste à signaler sur cette problématique de langue que le moteur de recherche Exalead permet de rechercher dans n'importe quelle langue (y compris donc en ch'ti, alsacien, etc...) les mots clés d'affinage seront en principe dans la langue choisie (dans la "zapette" à droite)...

  18. Anonymous 15 avril 2008 at 7 h 49 min

    Moucki, vous écrivez n'importe quoi, l'alsacien n'est pas "un patois dérivé de la langue française" ! Mais un des dialectes germaniques qui a contribué à la création de l'allemand (standard) par Luther. Rien à voir avec le français...

  19. xav 28 avril 2008 at 15 h 42 min

    Effectivement, un patois est une variante locale d'une langue. Une langue a sa propre synthaxe, son propre mode de fonctionnement, sa grammaire... En ce sens, l'ascacien est un peu à la frontière des deux, comme le suisse allemand : patois de l'allemand ? Pas simple. L'ascacien a tout de même ses spécificités. De même pour l'occitan, qui est aussi un peu à la marge des deux définitions.
    Le ch'ti se confond avec le picard, l'une des branches des langues d'oïl. Sans être péjoratif, pour moi, cela rentre donc plutôt dans la catégorie des patois (préférons le mot de parler, de dialecte, moins péjoratif), au même titre que le poitevin, le gallo, qui sont des variantes du français de langue d'oïl.
    Le breton, le basque, le catalan, le flamand, le corse, sont sans ambiguité des langues à part entière, en revanche. On les appelle langues régionales car il s'agit de langues de régions, de province sans Etat, de même, chez nos voisins, que le gallois, le scot, le gaëlique, le frison, le sarde, etc.

  20. Miely 18 juillet 2008 at 9 h 10 min

    Bonjour,

    Pour info, free a fermé l'espace où j'hébergeais gogole chti, sans même me prévenir !

    La nouvelle adresse est donc désormais :

    http://google-chti.miely.com

    Pass' à t' visin !!

    Corinne

  21. tronchedelotte 11 juillet 2009 at 9 h 58 min

    Je suis née dans le Nord, fille de paysans, on a poussé le crime jusqu'à faire des recherches généalogiques sur la famille de mon père et nous sommes remontés jusqu'en 1525.. dans le village où mon père est né, près de St Omer. Et je suis née en clinique à St Omer, où je vis toujours. C'est dire si je suis une locale.
    Je dis pour ma part que le chti n'est pas une langue. C'est un PARLER-MAL (je pèse mes mots) non unifié dans la région. Dans le film et dans les coms que je lis ici, on emploie des mots du bassin minier, pas les mots de St Omer ni ceux de..... Bergues ou Dunkerque. Idem dans le film, tout était chiqué et d'ailleurs, les Dunkerquois, les Boulonnais, ceux de la Thiérache ou de l'Audomarois ne sont pas des chtis ! A quel titre les vocables propres au bassin minier accèderaient-ils à un statut de langue, aux dépend des autres "parler-mal de la région ??
    En outre, les dialectes flamands de la Flandre française, de Bailleul à Dunkerque, sont bien plus intéressants et riches que le reste, cette somme hétéroclite de "parler-mal" français prononcé avec un accent vulgaire, ces voyelles écrabouillées par un accent tonique excessif, paresseux, mal mâché et mal débourré qu'on entend partout ailleurs, à St Omer, Calais, Boulogne, Arras.. et en pays chti, dans le Bassin minier !
    Vous aimez vos racines et l'accent des vôtres, de vos grands parents, de vos voisins, c'est bien, mais ne demandez pas une légitimité à ces choses, qui ne le méritent pas !

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site