> > Les bonnes feuilles du vendredi - 25 juillet 2008

Les bonnes feuilles du vendredi - 25 juillet 2008


Notez cet article

Dans cette rubrique, nous essayons, chaque vendredi, de vous proposer des liens en rapport avec le référencement, pointant vers des pages intéressantes, récemment publiées sur le Web et qui, selon nous, peuvent représenter une réelle aide pour votre visibilité sur les moteurs de recherche ou tout simplement qui traitent du monde des moteurs en général, mais en apportant toujours une valeur ajoutée indéniable.

Voici notre sélection du vendredi 25 juillet 2008 (plus courte que d'habitude pour cause de congés et plus particulièrement axée cette semaine auprès d'une personne "bien connue de nos services") :

- Ce cher vieux Matt Cutts nous explique, sur son blog que la valeur du PageRank affichée dans la barre d'outils du moteur de recherche (valeur qui, rappelons-le, n'est qu'un outil de communication pour Google et n'a rien à voir avec le "vrai" PageRank utilisé par le moteur dans son algorithme de pertinence) sera mise à jour dans les prochains jours et que certaines pénalités vont être enlevées sur des sites qui avaient tenté de "blouser Google"s dans le passé.

- Une vidéo de Matt Cutts, toujours lui, sur les sujets qui lui tiennent à coeur : le spam, le futur de la recherche, etc.

- Et une "spéciale Matt Cutts", une ! Voici une interview où il nous donne son avis sur le "link building".

- Et si on vous signalait une intervention de Matt Cutts ? Mmmhhh ? Et bien en voici une dernière, sur son blog, où il explique que la Googlebar ne sert pas au moteur de recherche pour indexer de nouvelles pages. Intéressant (même si c'est difficile à croire...).

Finalement, Matt Cutts, il ne refuse de parler que quand ce sont des non-américains qui lui posent des questions... Pas très sympa, en fait...

Bonne(s) lecture(s) et si vous voyez sur le Web des articles intéressants sur les moteurs de recherche et le référencement, n'hésitez pas à me les signaler !

Source de l'image : OPTE

Commentaires : 8
  1. Ghiblies 25 juillet 2008 at 8 h 38 min

    à quand un Matt Cutts français ???

  2. Sébastien Billard 25 juillet 2008 at 10 h 35 min

    En France on a pas Matt Cutts, mais saluons quand même les interventions des Googlers Alec et Nathalie sur le groupe Google d'entraide pour les webmasters et sur les blogs francophones du moteur 😉

  3. Anonymous 31 juillet 2008 at 15 h 17 min

    En France on a pas Matt Cutts !!!

    Sans être négatif, on NA des ID aussi !

  4. Anonymous 31 juillet 2008 at 15 h 19 min

    Sur le web, que des craitains !

  5. Anonymous 31 juillet 2008 at 16 h 33 min

    On compte aussi quelques analphabètes 🙂

  6. *Michel Besson 31 juillet 2008 at 19 h 44 min

    GHIBLIES veut un Max Cutts français. Il semble ignorer que nous en avons déjà par dizaines de milliers, dans le monde de la politique, de l’économie, du spectacle, du sport. Des dizaines de milliers de gens capables de répondre à côté de la question qui leur est posée et néanmoins donner l’impression qu’ils sont de grands communicateurs. A Naples, ça s’appelle l’Omerta, à New York le « politcally correct » et chez nous la langue de bois.
    Comme le souligne finement le blog d’Abondance, le contenu des interventions de Max Cutts est d’une rare densité. Le summum étant la vidéo : c’est marrant, il n’a pas fait l’ENA et il peut parler 9mn sans ne rien dire. En France, il aurait été élu président de la République s’il avait daigné porter cravate.
    Max Cutts existe-t-il vraiment ? Il me rappelle Lara Croft, avec un cul plus gros, et moins virtuel.
    Le problème d’un porte-parole, c’est de trouver le bon emballage et de ne rien trahir du secret de fabrication. Plutôt que de poser des questions à Max Cutts, dont les réponses m’intéressent pourtant beaucoup s'il daignait les faire, ce que je n'espère pas de lui, il me semble que je perdrais moins de temps à m’adresser à Mme.Claudia Schiffer, qui paraît-il ne connaît pas grand-chose au web, mais dont le commerce me serait infiniment plus agréable.

  7. Michel Besson 31 juillet 2008 at 19 h 45 min

    GHIBLIES veut un Max Cutts français. Il semble ignorer que nous en avons déjà par dizaines de milliers, dans le monde de la politique, de l’économie, du spectacle, du sport. Des dizaines de milliers de gens capables de répondre à côté de la question qui leur est posée et néanmoins donner l’impression qu’ils sont de grands communicateurs. A Naples, ça s’appelle l’Omerta, à New York le « politcally correct » et chez nous la langue de bois.
    Comme le souligne finement le blog d’Abondance, le contenu des interventions de Max Cutts est d’une rare densité. Le summum étant la vidéo : c’est marrant, il n’a pas fait l’ENA et il peut parler 9mn sans ne rien dire. En France, il aurait été élu président de la République s’il avait daigné porter cravate.
    Max Cutts existe-t-il vraiment ? Il me rappelle Lara Croft, avec un cul plus gros, et moins virtuel.
    Le problème d’un porte-parole, c’est de trouver le bon emballage et de ne rien trahir du secret de fabrication. Plutôt que de poser des questions à Max Cutts, dont les réponses m’intéressent pourtant beaucoup s'il daignait les faire, ce que je n'espère pas de lui, il me semble que je perdrais moins de temps à m’adresser à Mme.Claudia Schiffer, qui paraît-il ne connaît pas grand-chose au web, mais dont le commerce me serait infiniment plus agréable.

  8. Baptiste REY 1 août 2008 at 13 h 58 min

    Michel,
    Tu sais ce qui est chic dans la blogosphère, c’est de se faire mousser en public quand on sort sa grande théorie sur les dires de Max Cutts.

    Tu l’expliques toi-même MC est une porte-parole, écoutons ce qu’il a nous dire rien de plus…

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site