> > BrowseRank : l'arme de Microsoft pour contrer le PageRank

BrowseRank : l'arme de Microsoft pour contrer le PageRank


Notez cet article

Microsoft veut contrer le PageRank de Google, système de calcul de la popularité d'une page basée sur l'analyse de l'interconnexion des pages au travers des liens hypertextes. Pour cela, il pourrait se baser sur une notion appelée BrowseRank et qui se penche sur la façon dont les internautes consultent le Web et lisent les pages, cliquent sur les liens, combien de temps ils restent pour lire un document, etc. Bref, l'analyse de la navigation web pour "capter" la pertinence des pages et ainsi fournir des résultats de recherche plus pertinents. Une sorte de "vote transparent" des internautes pour les pages les plus intéressantes, distinguées au travers de leur façon de les consulter...

Le concept, présenté la semaine dernière à Singapour lors d'une conférence du SIGIR (Special Interest Group on Information Retrieval) fait l'objet d'un document de 8 pages intitulé "BrowseRank: Letting Web Users Vote for Page Importance" réalisé par Microsoft Research Asia.

Il est vrai qu'avec le navigateur Internet Explorer, Microsoft aurait à sa disposition un outil idéal pour récupérer des données sur la façon dont les internautes naviguent sur le Web tout en améliorant son moteur de recherche, tout comme Google le fait déjà avec sa barre d'outils.

Microsoft BrowseRank
 
Source de l'image : Microsoft

http://research.microsoft.com/users/tyliu/files/fp032-Liu.pdf (format PDF)

Source(s) :
Microsoft Research Asia

Articles connexes sur ce site :

- Google veut appliquer le PageRank aux images (29 avril 2008)
- Google part en guerre contre le commerce de liens (17 avril 2007)
- Le PageRank est-il un critère déterminant pour le bon positionnement d'un site sur Google ? (mars 2005)
- Mais à quoi peut bien servir le PageRank ? (11 février 2008)
- Le mythe du PageRank (25 octobre 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête pagerank...

Commentaires : 2
  1. Zéfling 2 août 2008 at 14 h 32 min

    Google a quand même une sacrée avance, et peut aussi se servir de google-analytics en plus de la barre.

    Ce n'est certainement pas pour rien que google-analytics est gratuit.

  2. Guillaume 5 août 2008 at 11 h 06 min

    Ils sont tout de même incroyables chez Microsoft ! Il n'ont rien trouvé de mieux pour contrer Google que nous refaire le coup d'IE tueur de Netscape !!

    Etant donné l'érosion du taux de pénétration des nouvelles versions d'IE et de la montée progressive de la concurrence, cette stratégie fera certainement long-feu.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site