> > La problématique des liens sortant dans les articles d'actualité

La problématique des liens sortant dans les articles d'actualité


Notez cet article

Chaque matin, j'essaie de réserver au minimum une heure (de 8h à 9h le plus souvent) à ma veille dans le monde des moteurs de recherche et du référencement. Et, dans ce petit landerneau si changeant, la définition de "veille" équivaut souvent à se tenir au courant de ce qui s'est passé... La veille 🙂

Bref, chaque matin, je consulte de nombreuses alertes mail, des communiqués de presse envoyés en direct, des fils RSS en nombre, et je lis bon nombre d'article d'actualité, plus ou moins longs, parus dans les heures qui viennent de s'écouler. Tout cela sera synthétisé pour couvrir l'actualité sur mon site.

Lorsque je lis ces articles, une chose me "choque" souvent, c'est le parti-pris de certaines sources d'informations à ne jamais proposer de lien externe (i.e. vers d'autres sites web) dans le coeur de l'article ou "à côté" de celui-ci. Bref, on va lire un article qui parle du dernier projet de Google ou de Yahoo! sans avoir sous la main (ou plutôt sous la souris..) un lien vers le dit projet, vers la source qui a annoncé officiellement le sujet, etc. Que du texte. Zéro lien externe. Comme si c'était une politique interne de la source que de refuser catégoriquement un lien dans son contenu "vers l'extérieur" et, du coup, de frustrer régulièrement le lecteur.

J'avoue que je me pose souvent la question du pourquoi de cette façon de fonctionner, plutôt moyenâgeuse. Ecrire des articles, n'est-ce pas informer les internautes ? Et informer les internautes, n'est-ce pas fournir une info la plus complète possible au sujet de la thématique traitée ? Comment penser qu'on est un minimum complet sur un sujet donné sans proposer de liens vers ce dont on parle ???

J'élimine d'entrée l'impossibilité technique de créer des liens lors de la rédaction d'un article (dans ce cas, il faudrait envisager le changement de plate-forme... 🙂 ). La seule explication que je vois à cette pratique serait le fait que ces sources d'information ont "peur" d'envoyer des internautes en dehors de leur site web, de les "faire partir". Si c'est là la raison, j'avoue que ça me fait un peu peur. Il vaudrait donc mieux informer à moitié ses lecteurs pour les garder "chez soi" ?? Drôle de façon de penser l'information selon moi...

Ca me fait penser aux personnes qui pensent encore que la rétention de l'information crée le pouvoir, à une époque où l'information est partout et que c'est plutôt son traitement qui est important, et non plus son acquisition ou sa rétention...

Ceci dit, il est possible que je me trompe et il y a peut-être une autre explication à cette absence de liens externes dans certains articles d'actualité. Dans ce cas, je suis ouvert à toute explication connexe qui éclairera ma lanterne... Et me rassurera en m'évitant une frustration systématique chaque matin... 🙂

Commentaires : 22
  1. Lionel M 2 octobre 2008 at 8 h 08 min

    Moi, j'en connais qui "gèrent" leur PageRank/linkjuice par ce type de pratiques...

    Pour ma part, je mets un juste 'target=_blank'.

  2. Sébastien Billard 2 octobre 2008 at 8 h 14 min

    C'est assez vrai. Je me demande si c'est conscient ou de l'ordre du reflexe ? En tout cas je ne pense pas que lier fasse partir les visiteurs bien au contraire.

    D'ailleurs quelqu'un qui suit les liens est quelqu'un intéressé par le sujet, on peut donc imaginer qu'il va garder sous le coude la source d'origine (soit pendant la session de surf soit par une mise en favoris) pour l'exploiter pleinement, et va ouvrir les liens externes dans un nouvelle fenètre ou un nouvel onglet.

  3. Anonymous 2 octobre 2008 at 9 h 12 min

    J'avais remarqué aussi, j'ai très récemment lu (sur un site internet très connu d'information sur les technologies) un article qui indiquait que google avait lancé un site internet pour expliquer son partenariat avec Yahoo au sujet des liens sponsorisés.

    Il n'y avait aucun lien pour accéder au site en question...

    Il y a vraiment d'autres moyens pour garder ses visiteurs...

  4. David Bonnamour 2 octobre 2008 at 9 h 14 min

    d'accord avec sebastien sur son dernier point.

    pour le manque de liens sortants, certains bloggeurs ou sites d'information produisent du contenu essentiellement pour des questions de rentabilite d'affichage / adsenses.
    expliquant sans doute leur volonté de continuer à capter plutôt que diffuser...

  5. Abondance 2 octobre 2008 at 9 h 15 min

    Pour ma part, je trouve ça hyper-frustrant.... Et de toutes façons, j'irai sur mon moteur favori chercher les liens en question... Tout en pestant contre la source d'information. Pas évident que ça fidélise à mort ce type de pratique... 🙂

  6. lebosstom 2 octobre 2008 at 9 h 30 min

    Pour aller plus loin et développer l'idée de Lionel...

    Quand il y a des liens ils ne sont pas en durs (nofollow, page de redirection bloquée par robots.txt ex-façon wikio :p).

    Avec cette histoire de nofollow (popularisé par Google), il y a risque de voir la pertinence du calcul de popularité se dégrager à cause de l'utilisation trop massive de nofollow.

    La peur d'avoir des fuites de jus rend fous les SEOs de ces artifices...

    PS : c'est ironique que ça soit un blog qui ne soit pas encore passé en dofollow qui initie cette discussion.

    PS2 : Il me semble que les commentaires sont modérés ici ? alors mieux vaut tard que jamais : http://www.dofollow.fr/supprimer-nofollow-blogger-18/dofollow-blogger-2-3

  7. Abondance 2 octobre 2008 at 9 h 34 min

    Bonjour
    Pour moi, dans cet article, il ne s'agit pas d'une problématique de référencement de nofollow, dofollow ou autres.
    Il s'agit juste d'une problématique d'internaute : si un site me propose un lien, apres tout, nofollow ou non, j'aurai au moins un lien. Ne rien avoir, c'est ça qui est frustrant...

  8. Delphine Dumont 2 octobre 2008 at 10 h 44 min

    J'ai justement remarqué hier une ouverture sur le site de 20Minutes. L'article parlait de la perte des supports de mémoire par les agents secrets britanniques et soulignait qu'il s'agissait d'un énième épisode de la distraction des espions anglais. Pour étayer ce propos, l'article incluait un lien qui renvoyait vers TF1.

    Je ne crois pas que ce soit nouveau chez 20Minutes (encore que je n'ai aucune certitude sur ce point), mais c'est si peu courant de pointer vers un lien extérieur que ça m'a marquée.

    Personnellement, je ne suis pas très étonnée par cette absence de liens sortants, il y a déjà si peu de liens internes. Combien de médias en ligne disent "comme nous vous le disions hier ou la semaine dernière" et ne sont même pas capables de générer un lien vers l'article qu'ils évoquent ?!

    Un simple 'target=_blank' est un excellent compromis entre garder le lecteur et lui permettre d'approfondir le sujet. C'est aussi une façon honnête de reconnaître la qualité d'information d'autres sites.

  9. TOMHTML 2 octobre 2008 at 10 h 47 min

    Pour tout les articles de blogs, ne pas faire de liens dans un long article c'est limite inadmissible (ne pas citer sa source c'est encore pire, mais là n'est pas le sujet).

    En revanche, pour tous les articles qui viennent de journaux "papier" (Le Monde, Le Soir, dépêches AFP de 20 minutes, ...) ces news sont rapatriées de façon automatique et il est compréhensible qu'ils ne contiennent pas de liens. A ceux là on ne peut pas vraiment leur en vouloir 😉

  10. Abondance 2 octobre 2008 at 10 h 53 min

    > A ceux là on ne peut pas vraiment leur en vouloir 😉

    Euh, oui et non... Tant qu'à mettre en ligne une version numérique d'un article papier, autant l'agrémenter de liens, c'est l'essence même du web.
    Ceci dit, mon post visait (sans traiter d'une source en particulier...) plutot des "pure players" du Web 🙂
    A+
    Olivier

  11. Philippe Yergeau 2 octobre 2008 at 12 h 18 min

    Effectivement le manque de lien externe frustre bien des gens. Le problème quant à moi provient trop souvent des journaux en ligne (qu'il soit local ou national).

    Je comprends l'abscence de lien naturel coulant dans le texte. La raison est probablement que les rédacteurs ne veulent pas se faire achaler pour ajouter un lien sur tels et tels mots-clés... par contre, lorsqu'on parle d'un entreprise, c'est la moindre des choses de mettre le lien de son site officiel.

    Et j'ai vu encore pire, j'ai vu dans un article « si vous désirez plus d'information, rendez-vous sur http://www.nomdusite.com » et l'adresse n'était même pas mis en lien !

    Par moment je crois que certaines personnes ne saissisent pas bien l'essence même du web qui est de tisser des liens.

  12. Abondance 2 octobre 2008 at 14 h 00 min

    - Qu'est-ce que signifie "apprivoiser" ? dit le petit prince.

    - C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ca signifie "créer des
    liens..."

    (Antoine de Saint Exupéry)

    🙂
    Olivier

  13. Lemyec 2 octobre 2008 at 15 h 56 min

    Je me demande si ce n'est pas parfois un manque de formation des rédacteurs. Quelqu'un issu d'une école de journalisme traditionnel qui rédige un contenu Web gardera certainement une logique de rédaction papier... Et donc peu de liens externes (voir pas du tout).

    Cependant, je pense également qu'il y une part de vrai dans ce que tu dis Olivier (malheureusement). Faire des liens externes peut signifier (pour certains médias), la perte d'un lecteur si durement gagné. Pourtant, c'est bon pour la qualité du contenu, la qualité du service que l'on offre et bien entendu le référencement 🙂

    Il faudrait que certains aient un peu plus confiance en la qualité de leur contenu. L'internaute reviendra certainement si c'est qualitatif.

  14. Anonymous 2 octobre 2008 at 16 h 17 min

    Si la chose est si répandue, si les liens sont si rares, AMHA c'est une consigne de management (consigne au pool de rédacteurs) qui ne s'embarrasse pas de nofollow et autres points techniques.
    Les individuels, eux, le font pour le SEO mal compris.
    Ceci dit, des rédacteurs peuvent toujours arguer que le lien casse la continuité de la lecture.
    Un lien sortant vers une ressource reconnue est plutôt valorisant à mon avis.

  15. Joe Le Mort 3 octobre 2008 at 11 h 45 min

    Tout a fait d'accord, et je pense que cela donnerait plus de poids à l'article de rajouter les liens, même en bas d'articles, mais aussi citer leurs sources !

  16. puznik 7 octobre 2008 at 7 h 37 min

    La peur de voir l'internaute quitter le site et ne pas revenir.
    c'est ce qui motive 100% des personnes faisant des articles.. sans liens.
    Un internaute qui va sur un autre site, c'est dangereux, car si l'autre site est mieux... il ne reviendra pas! 🙂

    ça fait des années que je suis dans le métier et ça m'a toujours énervé, mais... ce n'est pas prêt de changer, malheureusement!

  17. Guillaume 7 octobre 2008 at 15 h 42 min

    J'ai aussi remarqué que ça se faisait de plus en plus. Par exemple le site du New York Times ne fait aucun lien externe ce qui me frustre un peu lorsque les journalistes citent des communiqués ou d'autres ressources.

  18. Anonymous 9 octobre 2008 at 16 h 02 min

    Dans l'esprit actuel du "content is king", le contenu devrait intégrer bien sûr les liens hypertextes, même vers des ressources externes.

    Le risque qu'y voient ceux qui n'en font pas est sans doute qu'ils considèrent leur propre production comme étant la plus importante, au lieu de la voir comme une contribution à l'ensemble du web. Si eux-mêmes n'avaient pas eu accès à d'autres sources, pourtant, ils n'auraient rien à mettre dans leur sites/blogs ...

    Si je ne m'abuse, les mots figurant dans les liens seraient pourtant un bon moyen de mettre en valeur des mots-clés sur leur propres pages, n'est-ce pas ?

  19. Michel Besson 10 octobre 2008 at 23 h 45 min

    Tout ça c'est un peu l'histoire de la France: une origine paysanne entâchée du souvenir d'une pauvreté qui ne permet aucun gaspillage, et qui vous pousse à ne rien partager. Chacun a une part du gâteau. Qu'elle soit petite ou grosse, tous restent jaloux de cette part. Peu de gens ont à l'esprit que le gâteau peut grossir, si l'on sait faire lever la pâte, ajouter un peu de farine (je n'en donnerai pas la recette) et qu'on pourra le partager en morceaux de plus en plus gros et entre convives de plus en plus nombreux.
    La parabole vaut pour l'information comme pour beaucoup d'autres domaines.
    Bon, les dernières scéances boursières contredisent un peu mon raisonnement...

  20. Anonymous 13 octobre 2008 at 20 h 30 min

    Comme vous le disiez, nous sommes submergé, dès le matin, par un tas d'infos, sans réelle valeur. De quoi avons-nous si peur, pour éplucher les ordures de la veille en pensant qu'elles nous révèlerons le futur. Tragi-comique.

  21. Thierry Follain 11 novembre 2008 at 9 h 35 min

    J'ai plutôt tendance à truffer les articles de mon blog de liens vers les sources ou entreprises citées. Ceci dit, suivant un exemple récent, ça peut être une gêne. Soit un article sur la vague des "green jobs" aux USA, qui commençait par un paragraphe sur la position d'Obama, alors candidat, et lien associé. 10% du post. Résultat : après reprise par Natura Vox, un commentaire portant uniquement sur les propositions d'Obama, ignorant royalement les 90% restants. :)- PS "Tu n'as qu'à te rappeler de ce qu'est une pyramide inversée ! " ? OK !

  22. Anonymous 17 novembre 2008 at 17 h 15 min

    L'intérêt d'un lien est de pointer directement le contenu visé et non la page d'accueil d'un autre site. Or, si le nom de domaine change peu, il n'en est pas de même des liens profonds. Si je propose sur mon site des liens qui seront "cassés" dans qques semaines-mois, c'est l'image de mon site qui en pâtit...Et je n'ai pas les moyens de scanner régulièrement toutes mes pages à la recherche des liens cassés pour les corriger...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site