> > La justice argentine censure les moteurs de recherche

La justice argentine censure les moteurs de recherche


Notez cet article

En termes de censure des moteurs de recherche, le cas chinois revient le plus souvent dans les conversations et les articles. Pourtant, en Argentine, Google et Yahoo! ont dernièrement dû brider leurs résultats de recherche sur plusieurs dizaines de requêtes portant sur des célébrités. En 2007, Google a notamment effectué une première opération de ce type sur les noms de 70 top-models, à la demande de leur avocat, certains sites pornos se positionnant sur leurs patronymes. Yahoo!, de son côté, a choisi de ne faire apparaître que les liens sponsorisés sur certains noms (comme "maradona"), sans liens naturels.

Les moteurs de recherche effectuent en fait ce type de filtre, sur demande de la justice locale, dans de nombreux pays, dont la France (notamment pour mettre en liste noire des sites néo-nazis ou pédophiles). On peut même dire que c'est quasiment leur pain quotidien dans de nombreuses régions du Globe...

Yahoo! Agentina
 
Source de l'image : Search Engine Land

Plus d'infos :
http://ar.yahoo.com/
http://www.google.com.ar/

Source(s) :
Adiós Diego: Argentine judges cleanse the Internet (OpenNet Initiative)

Articles connexes sur ce site :
- Global Network Initiative : Google, Microsoft et Yahoo! s'allient dans la lutte pour les Droits de l'Homme (29 octobre 2008)
- Carrefour disparaît de Google en Chine (30 avril 2008)
- La Chine bloque YouTube et Google News (19 mars 2008)
- Google sans licence en Chine ? (22 février 2006)
- Google s'autocensure pour s'implanter en Chine (26 janvier 2006)
- Google News censuré en Chine (1er décembre 2004)
- Google filtre l'actualité en Chine (28 septembre 2004)
- Google a des soucis avec son nom en Chine (16 juillet 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête censure...
Toutes les pages du Web pour la requête censure...

Les commentaires sont fermés.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site