> > Google aux Antilles : Sa pa ka mache !

Google aux Antilles : Sa pa ka mache !


Notez cet article

La Guadeloupe et la Martinique (mais également d'autres départements et régions des Caraïbes jusqu'en Guyane) ont été privées de tous les services Google (moteur, Gmail, Docs, Maps, etc.) pendant plus de trois jours, à partir du jeudi 20 novembre, paralysant l'activité de nombreux internautes privés mais également les universités et des sociétés qui se sont vues amputées de nombreux outils de travail en ligne. De plus, tous les sites affichant des publicités contextuelles AdSense devenaient également quasiment injoignables.

Le problème viendrait de l'opérateur Orange qui aurait eu un problème technique sur ses DNS (mais certains parlent d'actions de pression volontaires), mais n'a pas communiqué sur cet incident, oubliant toute "communication de crise" en l'espèce. Tout semblait cependant rentrer petit à petit dans l'ordre hier, lundi 24 novembre. Ouf... Pa bon bittin, pa bon bagaye... 🙂

Carte des Antilles
Source de l'image : Antilles-Info

Plus d'infos :
http://www.google.gp/

Source(s) :
Les fortes perturbations sur les accès Internet Orange en Martinique affectent profondément l'économie (DomActu)

Articles connexes sur ce site :
- Google veut faire passer un câble en fibre optique dans le Pacifique (25 septembre 2007)
- Google a la fibre pour le projet Unity (26 février 2008)
- Les prochains datacenters de Google seront-ils situés en pleine mer ? (17 septembre 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête antilles...
Toutes les pages du Web pour la requête antilles...

Commentaires : 10
  1. laurent schreiner 25 novembre 2008 at 15 h 18 min

    Pourvu que Love Island reste connecté, je pourrais difficilement me passer de mes épisodes nocturnes des "Vacances de l'Amour". 😉

    Trêves de plaisanterie, c'est le revers de la médaille quand on ne compte que sur un seul prestataire de services sans autre solution de rechange.

  2. Âne honni mousse 25 novembre 2008 at 20 h 42 min

    Bonsoir,
    je vous lis depuis quelque temps et me suis même abonné à votre lettre mensuelle en cassant mon cochon.
    On y apprend énormément, certes, en l'occurence le pouvoir magique du netlinking pour diffuser sa popularité.

    Alors, pourquoi donc affubler vos liens de commentaires d'un attribut "nofollow" ?
    Ce page rank, certes si durement gagné, est-il si précieux au point de ne vouloir le partager ?

    Je suis pour un do follow, et comme le dit si justement Eve de plumeinteractive : "C'est contraire à l'éthique et l'intérêt du web... Cela n'encourage ni les commentaires, ni l'échange, à moins de checker d'abord que l'on a le même nombre de visiteurs que la personne chez qui on poste (!!!)"

    Pourquoi ne pas vous y mettre aussi ?

  3. Abondance 27 novembre 2008 at 10 h 58 min

    Bonjour
    en fait, mes blogs sont hélas spammés au quotidien par certains chippendales et autres spécialistes du poker qui truffent les posts de commentaires inutiles avec des liens vers leur site... Très gonflant...
    Si les webmasters étaient un minimum mature, on n'en serait pas là. 🙁
    Ceci dit,je n'ai pas pris assez de temps pour regarder la problématique du "dofollow". Quelqu'un peut-il m'indiquer une page qui explique ** clairement** le concept du "dofollow" ?
    merci
    Amicalement
    Olivier

  4. Soon7 27 novembre 2008 at 15 h 18 min

    bonjour,

    En fait oui ce souci a vraiment été l'enfer sur place !
    Entre les sites qui ont un fort trafic moteur, ceux qui avaient des pubs adsenses , et les entreprises qui n'avianet plus accès à gmail, google docs, Google Agenda etc... beaucoup d'entreprises ont souffert !

    tout comme va souffrir l'image de marque de Orange qui a remarquablement fait l'autruche par rapport à ce souci !

    Très mauvaise communication de crise, et cette forte sensation d'être pris pour des moins que rien qui de toute façon vous cracher à la fin du mois pour leur abonnement...

  5. Âne honni mousse 28 novembre 2008 at 0 h 19 min

    Bonsoir Olivier,

    l'expression "Google est ton ami" aurait tout simplement apporté une réponse à votre question.
    Cependant, voici deux liens qui vous éclaireront à coup sûr.
    http://www.outil-referencement.com/blog/index.php/396-nofollow

    http://www.dofollow.fr/a-propos.

    Voilà, vous trouverez deux cas à des degrés d'engagement différents dans la conquête du "dofollow", mais tous 2 méritent d'être lu.

    Cordialement.

  6. Abondance 28 novembre 2008 at 5 h 04 min

    Bonjour
    Oui, oui, j'ai lu ces deux billets, mais s'ils expliquent bien ce qu'est le nofollow (mais ça, je savais), il n'y a pas grand chose sur le dofollow. J'ai du mal à comprendre ce que fait le dofollow par rapport aux moteurs de recherche et son avantage par raport au nofollow...
    Si quelqu'un peut me l'expiquer...
    a+
    Olivier

  7. Etienne 28 novembre 2008 at 8 h 13 min

    De ce que je comprends le "do follow" qualifie l'attitude de ceux qui refuse l'utilisation de l'attribut "nofollow"... et non un autre attribut ou une technique précise. Ai-je bien compris ?

  8. Âne honni mousse 28 novembre 2008 at 10 h 45 min

    Bonjour,

    oui Etienne c'est bien cela.Le do follow n'est pas un attribut à ajouter au lien, mais juste une mouvance, un concept, qui , pour faire court, prône le partage de popularité, de page rank.
    En tapant "dofollow" ou "nofollow", voire même "nodofollow" dans Google par exemple, on peut tomber sur bon nombre de blogs et de sites militant pour la cause du dofollow.
    Certains vont même jusqu'à fournir des tutoriaux pour supprimer l'attribut "nofollow" sur les commentaires des softs tel que Worpress, blogger, etc .

    Personnellement j'adhère à ce concept, les grands "page rank" cooptant en quelque sorte les petits "page rank".
    Comme une chaine alimentaire, les petits d'avant seront les grands du futur qui aideront les petits à devenir des gros page rank.
    Idéaliste, moi ? 😉

  9. Abondance 28 novembre 2008 at 10 h 51 min

    Ok je comprends. C'est vrai que c'est pas toujours clair sur les sites qui parlent du "dofollow".

    Personnellement, je n'ai aucun problème à accepter de faire des liens vers d'autres sites, bien sur. Mais le gros probleme, ce sont les gens qui interviennent avec des commentaires sans interet voire totalement hors sujet, juste pour mettre des liens vers leur site.

    Et, sur mes blogs, j'en ai vraiment beaucoup... je les élimine au fur et à mesure mais je pense que le fait que les liens en "nofollow" limitent la casse.

    Je suis conscient que les "bons" paient pour les "mauvais", comme souvent... Mais quelle est la meilleure solution ??

    Amicalement

    Olivier

  10. Âne honni mousse 28 novembre 2008 at 17 h 08 min

    Re,
    he bien pour clore cette discussion, en effet je ne possède pas de blog à fort trafic à ce jour, et je ne me représente pas la masse de travail que représente le tri des commentaires.Certes.

    Je me doute que vous devez être régulièrement spammé.Peut-être devriez-vous suivre la mouvance mondiale économique, ou penser à un outsourcing de la gestion de vos commentaires, en employant de la main d'oeuvre bon marché dans les pays en voie de développement :-p .

    Trêve de plaisanterie, le postage de commentaires dans le but de glaner du backlink me semble immuable et semble concerner la majorité de blogs à forte audience.
    On peut voir le bon côté des choses : cela veut dire que vous êtes reconnu en tant que tel, c'est aussi un moyen statistique de mesurer votre notoriété et votre popularité.

    Sur ce.

    Cordialement

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site