> > Yahoo! Boss devient payant : un aveu d'impuissance de Yahoo! Search Marketing ?

Yahoo! Boss devient payant : un aveu d'impuissance de Yahoo! Search Marketing ?


Yahoo! Boss devient payant : un aveu d'impuissance de Yahoo! Search Marketing ?
5 (100%) 1 vote

On a appris la semaine dernière que l'excellente offre Yahoo! Boss, permettant de créer des moteurs de recherche à la demande, devenait payante.

Le fait que ce système se dote d'un business model n'est pas étonnant et est même bienvenu, puisque c'était l'un des plus importants reproches que l'on pouvait adresser à Yahoo! Boss. Comment, en effet, jusqu'à maintenant, rentabiliser les outils et sites web créés grâce à cet outil ? Pour m'être penché sur la question et avoir, à l'époque, posé la question à Yahoo!, on sentait bien que ce point embarrassait beaucoup de monde chez eux et qu'ils n'avaient pas vraiment de solutions à apporter. Et pourtant, on a beau avoir envie d'innover grâce à ce formidable outil qu'est Yahoo! Boss, il arrive obligatoirement un moment où il faut penser "rentabilité" ou au minimum, à équilibrer dépenses et recettes. Et là, c'était un peu le désert question possibilités...

Qu'il soit possible maintenant de gagner de l'argent grâce à Yahoo! Boss, c'est donc une bonne chose. Mais ce qui est plus étonnant, c'est que Yahoo! propose de faire payer les requêtes qu'il renvoie aux sites utilisant sa technologie, et permet en retour à ces derniers d'utiliser n'importe quelle plateforme de monétisation (Yahoo! Search Marketing, Microsoft adCenter, Google Adsense for Search, etc.).

N'aurait-il pas été plus logique, dans une stratégie d'entreprise globale, de proposer un fil d'annonces publicitaires de la solution "maison", Yahoo! Search Marketing, comme modèle de rentabilisation ? Aux développeurs de l'intégrer (s'ils veulent gagner des sous) ou non... On aurait pu imaginer, alors, que le système devenait gratuit si le fil de publicité était intégré et payant s'il ne l'était pas. Une bonne façon, pour Yahoo!, de rentabiliser ses investissements et de favoriser son offre publicitaire, et pour les développeurs de rentabiliser leurs travaux. Tout le monde y gagnait alors...

Au lieu de cela, Yahoo! permet aux sites tiers de choisir sa solution de monétisation. Notez bien que je trouve cela parfait, mais, quelque part, n'est-ce pas un aveu de faiblesse de la part de Yahoo! ? Il propose un superbe outil en permettant aux webmasters de le faire fructifier grâce à son concurrent Google. Bizarre, non ?

Cela peut bien entendu être vu comme une remarquable ouverture d'esprit (et dans ce cas, tant mieux...), mais je ne suis pas sûr que, il y a quelques années de cela, la situation aurait été la même. Déjà, la volonté de Yahoo! d'utiliser la solution publicitaire de Google aux Etats-Unis et au Canada (décision finalement cassée par les autotités américaines), il y a quelques mois de cela, m'avait étonné. On en a là une deuxième preuve... Les liens sponsorisés de Yahoo! ne suffirait-ils pas à rentabiliser Yahoo! Boss et les sites que cette solution permet de créer ?

Alors, quoi ? Yahoo! Search Marketing vit-il ses derniers instants ? Ou nous prépare-ton une nouvelle offre, qui pourrait être une fusion entre les régies publicitaires de Yahoo! (YSM) et de Microsoft (adCenter) ? Allez savoir... Toujours est-il que cela n'est pas bon signe pour Yahoo!, selon nous.. Hélas...

Les commentaires sont fermés.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site