> > Google Adsense vers la publicité comportementale

Google Adsense vers la publicité comportementale


Notez cet article

[Article partiellement basé sur un communiqué de presse Google France].
Google annonce aujourd'hui le lancement en beta test d'une plateforme publicitaire de ciblage par centres d'intérêt sur YouTube et le réseau de sites partenaires de Google. Ce nouveau type d'annonces va permettre aux annonceurs de mieux cibler les messages proposés aux internautes au fil de leur navigation.

Les annonceurs pourront ainsi toucher les internautes:

- ayant déjà visité leur site web partenaire du réseau Google ou une page de YouTube. Par exemple, si un internaute a recherché des sandales sur un site de vente en ligne en août, ce site pourrait alors vouloir lui proposer des annonces lors de sa navigation sur d'autres sites web en décembre, pour lui signaler ses soldes d'hiver sur les bottes.
- en fonction des centres d'intérêt associés à leur navigation. Ces catégories seront déterminées en fonction des vidéos précédemment regardées sur YouTube ainsi que des pages visitées par l'internaute sur le réseau de sites partenaires de Google. Si par exemple un internaute passe beaucoup de temps à regarder des vidéos de voitures sur YouTube et à visiter des sites d'informations automobiles sur le réseau de Google, il sera considéré comme intéressé par l'automobile et aura ainsi l'opportunité de voir davantage d'annonces concernant ce domaine sur le réseau de sites partenaires de Google et YouTube.

Google lance également un système permettant aux internautes de voir et de contrôler la façon dont les annonces leur sont proposées. Le Gestionnaire de préférences publicitaires, ou Ads Preferences Manager, leur permet de visualiser, d'ajouter et de supprimer des centres d'intérêt, ou même de refuser toute annonce basée sur ce système. Il est possible d'y accéder en tapant www.google.fr/ads/preferences dans leur navigateur. L'outil sera dans un premier temps disponible en anglais, français, italien, allemand, espagnol, néerlandais, suédois, finlandais, norvégien et danois. D'autres langues seront ajoutées au cours des semaines à venir. Les internautes pourront utiliser le Gestionnaire de préférences publicitaires en anglais en attendant que leur langue soit disponible.

Tous les éditeurs du réseau de sites partenaires Google ont jusqu'au 8 avril 2009 pour mettre à jour leur politique de confidentialité et informer les internautes qu'ils pourront recevoir de la publicité ciblée par centres d'intérêt sur leurs pages web

Dès début avril, un petit groupe d'annonceurs commencera à tester en version bêta la publicité basée sur les résultats sur le réseau de sites partenaires de Google et YouTube, en Europe et aux Etats-Unis. La version bêta sera proposée à un plus grand nombre d'annonceurs aux Etats-Unis et dans la région Europe et Moyen-Orient dans les mois qui viennent. Google prévoit de rendre le ciblage par centres d'intérêt disponible pour tous les annonceurs via leur interface AdWords d'ici la fin de l'année.

Enfin, sachez que toutes les informations envoyées à Google seront stockées sur forme de cookies anonymes, ne comportant aucune information personnelle telle que le nom et l'adresse. Google annonce qu'il ne fera aucun suivi des catégories sensibles, telles que la santé ou les orientations sexuelles.


Source de la vidéo : Google

Plus d'infos :
- http://adsense.google.com/

Source(s) :
- Making ads more interesting (Google

Articles connexes sur ce site :
- Yahoo! lance le ciblage comportemental en France (4 octobre 2007)
- Wunderloop, spécialiste du ciblage comportemental, arrive en France (25 octobre 2007)
- Google Adwords teste le ciblage sur des données démographiques (13 février 2008)
- Yahoo! rachète le réseau publicitaire BlueLithium (5 septembre 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête ciblage comportemental...

Toutes les pages du Web pour la requête ciblage comportemental...

Commentaires : 3
  1. bal 12 mars 2009 at 23 h 36 min

    >Google annonce qu'il ne fera aucun suivi
    >des catégories sensibles, telles que la
    >santé ou les orientations sexuelles.

    C'est bien beau de le dire. Qui le contrôle ?

  2. Création d'entreprise 17 mars 2009 at 16 h 24 min

    Les annonceurs en rêvaient, Google l'a fait.

    Mine de rien, leurs technos sont magiques...

  3. Katryne 19 mars 2009 at 17 h 59 min

    L'adsense comportemental est désormais une option par défaut dans votre compte adsense. Si toutefois vous refusez d'afficher sur votre site les publicités Google sélectionnées sur le comportement de votre visiteur, il faut modifier votre compte adsense par une action volontaire.
    Cela réservera l'affichage des adsences aux pubs strictement en rapport avec le contexte de votre page. Toutefois, cela n'empêchera pas Google d'enregistrer le comportement et la navigation de votre visiteur pour utilisation ultérieure, ailleurs, sur d'autres sites qui eux acceptent (ou plutôt ne refusent pas) les pubs comportementales.

    C'est pourquoi dans un cas comme dans l'autre, il faut prévenir les visiteurs de votre site que Google y enregistre les données comportementales de leur navigation. C'est du moins ce que Google préconise.

    Il devient donc impératif avec ces nouvelles publicités adsence d'afficher sur votre site un avertissement sur la confidentialité des données personnelles des visiteurs. Ou plutôt sur leur non-confidentialité, vu que la firme Google y prélève des informations personnelles avec la bienveillance et la complicité du webmestre.

    Un petit conseil juridique sur les termes de cet avertissement serait bienvenu. Merci par avance.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site