> > Bing accusé de plagiat par Kayak pour son outil de recherche de vols aériens

Bing accusé de plagiat par Kayak pour son outil de recherche de vols aériens


Notez cet article

Kayak demande à Bing de supprimer son outil de recherche de vol aérien, estimant qu'il est un plagiat du sien...

Le site Kayak vient d'accuser Bing, le nouveau moteur de recherche de Microsoft, de plagiat pour sa partie "Bing Travel", qui permet de rechercher des horaires de vols et de réserver des billets d'avion en ligne. Plusieurs observateurs avaient d'ailleurs déjà relevé ces similitudes entre les deux sites. Microsoft a indiqué qu'il discutait avec Kayak pour résoudre le problème...

Kayak-Bing
Source de l'image : Wired

Plus d'infos :
- http://www.kayak.fr/flights
- http://www.bing.com/travel/?FORM=ZZLH9

Source(s) :
- Kayak to Bing: Stop Copying Us! (Wired)

Articles connexes sur ce site :
- Le moteur de recherche de vols Kayak se lance en France (11 juillet 2007)
- Microsoft rachète le moteur de recherche de voyages Farecast (21 avril 2008)
- Bing : des stats de démarrage plutôt encourageantes (10 juin 2009)
- Pierre Harand (Microsoft) : "nous nous donnons 12 mois pour faire de Bing un outil de recherche majeur en France" (15 juin 2009)
- Bing est en ligne : peut-il concurrencer Google ? (3 juin 2009)
- Bing, le nouveau moteur de Microsoft, sera dévoilé le 3 juin prochain (3 juin 2009)
- Le nouveau moteur de recherche de Microsoft sur le point d'être dévoilé... (21 mai 2009)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête bing...

Toutes les pages du Web pour la requête bing...

1 commentaire
  1. Anonymous 30 juin 2009 at 10 h 25 min

    "résoudre le problème" ! On dirait des parents plein aux as qui paient pour éviter la prison à leur voyou de fils. Donc tout est arrangé !
    Dans cette information, somme toute banale, toute une conception de la propriété et du baiseness se dévoile. Une conception du type foire d'empoigne, "je me sers d'abord je discute après !" Curieux pour des défenseurs de la "propriété intellectuelle".
    D'abord on plagie, ensuite on publie, puis, s'il le faut, on arrose un peu les ayant droit qui de toutes façons préfèreront ça à un procès. (surtout un procès contre M$...)
    Une façon de procéder qui rappelle la conquête de l'ouest ou la ruée vers l'or : le monde appartient à celui qui s'en empare et le défend par la force ! Le coté obscur du rêve américain... avec un avocat à la place du pistolero et un chéquier à la place du colt; une conception maffieuse des affaires.
    A ce compte là la différence entre un voyou et un honnête homme c'est l'avocat et le portefeuille !
    A ce compte là nos idées ne nous appartiennent déjà plus et valent tout au plus un dédommagement !
    De la part d'une société qui n'est pas avare de leçons de morale, qui mène une guerre acharnée contre le piratage et qui traite de voleurs les défenseurs de l'open source, voilà un bel exemple, à méditer !

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site