> > Google Suggest condamné

Google Suggest condamné


Notez cet article

La société Direct Energie a gagné au mois de mai dernier un procès contre Google pour des mots clés considérés comme diffamatoire dans les suggestions de recherche (Google Suggest) proposées sur la page d'accueil de l'outil...

Dans un jugement rendu en référé le 7 mai 2009, Google s'est vu condamné par le Tribunal de Grande Instance de Paris pour son outil Google Suggest, qui propose des mots clés sur sa page d'accueil, au fur et à mesure de la saisie de la requête (système dit d'auto-complétion). Et la suggestion "Direct Energie arnaque", proposée en tête de liste lors de la saisie de la marque, n'a pas vraiment plu à l'entreprise lorsqu'elle s'en est aperçu...

Direct Energie demandait donc à la justice française que Google modifie son outil, avec réclamation d'astreinte et versement d'une provision de 100 000 euros. Le moteur, lui, expliquait de son côté que Suggest était une "fonction statistique, automatique et objective du moteur de recherche Google", indiquant que "ces suggestions ne sont que le reflet objectif des recherches qui sont statistiquement les plus fréquemment effectuées par les internautes".

Le juge, lui, a tranché : "Quel que soit le procédé automatique invoqué par Google pour justifier l'apparition de « direct energie arnaque » au premier rang, cette présentation fait peser sur Direct Energie une suspicion de comportement au minimum commercialement douteux. (...) Cette présentation est d'autant moins admissible que ce terme n'est pas, et de très loin, le premier en nombre de recherches indiqué sur le même écran (quelques dizaines de milliers contre plusieurs centaines de milliers voire plusieurs millions pour les termes suivants), ni même le premier par ordre alphabétique."

Résultat : Google a été condamné à "vidanger" son outil dans les 8 jours avec une astreinte de 1 000 euros par jour de retard. Et, effectivement, la saisie de la marque aujourd'hui sur Google propose des suggestions beaucoup plus minimalistes :

Google Suggest
Source de l'image : Abodnance

Plus d'infos :
- http://www.google.fr/

Source(s) :
- Google Suggest : le moteur condamné pour ses suggestions (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Les Google Suggest maintenant personnalisées et sur les pages de résultats (entre autres nouveautés) (21 mai 2009)
- Google Suggest se régionalise (2 avril 2009)
- Google Suggest bientôt par défaut sur la page d'accueil du moteur (26 août 2008)
- Google suggère des mots clés (13 décembre 2004)
- Des sugestions sur Google News (2 mai 2006)
- Google lance une nouvelle version de sa toolbar pour Firefox (6 avril 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google suggest...

Toutes les pages du Web pour la requête google suggest...

Commentaires : 5
  1. CYB 16 juillet 2009 at 20 h 46 min

    Et Yahoo, ils ont rien? Pourtant quand on saisie "Direct énergie", la troisième suggestion est "Direct énergie arnaque".

  2. Kilroy 17 juillet 2009 at 8 h 28 min

    Mais évidemment, c'est bien sur, comment n'y avait on pas pensé avant ?
    Pour gérer son e-réputation, plus besoin de multiplier les sites, de tenter de manipuler son positionnement, de publier des droits de réponse sur les forums ou menacer les sites comparateurs pour qu'ils retirent les infos : il suffit d'aller voir directement les moteurs de recherche !

    Et tout ça parce que certains revendeurs Direct Energie ont eu des comportements plus que "limite" !

  3. seo-webmaster 20 juillet 2009 at 15 h 32 min

    Il y a une erreur dans la saisie, ce qui explique sans doute le peu de suggestions : essayer plutôt avec "direct energ". 😉

  4. Anonymous 29 juillet 2009 at 12 h 38 min

    quand on tape "arnaque d" apparait encore arnaque direct energie en troisième...de plus le Juge confond nombre de résultats et nombre de requêtes...

  5. webmaster paris 7 février 2012 at 11 h 47 min

    Oui j'ai regarder sur yahoo et yahoo ne le propose pas direct energie arnaque ..;)

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site