Un brevet sur la redirection automatique des requêtes moteurs

   
(English version - machine translation)

Un chef d'entreprise israélien vient d'obtenir un brevet sur les redirections automatiques vers un site sans passer par une page de résultats, comme le font certains navigateurs et moteurs de recherche dont Google avec son bouton "J'ai de la chance" ...

Aviv Refuah, CEO de la société israélienne Netex Corporation, vient d'obtenir un brevet qui pourrait obliger la plupart des moteurs de recherche(voire des navigateurs) à lui verser des royalties non négligeables. En effet, ce jeune entrepreneur a obtenu un brevet sur un système permettant de taper une adresse web, même incomplète (nomdusite ou www.nomdusite par exemple) dans la barre d'adresse du navigateur, dans une barre d'outils ou dans le champ de recherche d'un moteur, et de se retrouver directement sur le site web correspondant sans passer par une page de résultats intermédiaire. Exactement ce que fait, par exemple, le bouton "J'ai de la chance" (ou "I'm feeling lucky" en anglais) sur Google.

Si l'on suit ce brevet, Google devrait donc payer des subsides à Netex Corporation pour continuer à utiliser son bouton "J'ai de la chance" sur sa page d'accueil. Aviv Refuah va maintenant consacrer une bonne partie de son temps à envisager la façon dont il va pouvoir licencier son brevet auprès des grands moteurs de recherche mondiaux. On le comprend, l'affaire pourrait vite s'avérer juteuse...

I'm feeling lucky
Source de l'image : Abondance

Plus d'infos :
- http://www.netexcorp.com/home/index.html

Source(s) :
- Israeli Company Lands US Patent That Could Make Internet Search Giants Pay (TechCrunch)

Articles connexes sur ce site :
- J'ai de la chance de perdre 110 millions de dollars par an... (22 novembre 2007)
- Google : "J'ai pas de chance"... (7 juillet 2003)
- Google obtient un brevet pour sa page d'accueil (4 septembre 2009)
- Un brevet sur la reconnaissance de textes dans les images et les vidéos pour Google (7 janvier 2008)
- Microsoft publie un brevet sur les "anchor texts" (10 avril 2008)
- Google recherche dans les brevets (15 décembre 2006)
- Google veut inventer le NewsRank (2 mai 2005)
- Google obtient son premier brevet (28 février 2003)
- Google obtient un brevet dans le domaine du contenu similaire (8 janvier 2007)
- Google veut breveter les liens sponsorisés dans les fils RSS (2 août 2005)
- Google paye pour utiliser un algorithme de clustering (7 novembre 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête brevet google...

Toutes les pages du Web pour la requête brevet google...

Commentaires : 10
  1. Jean-Marie Le Ray 10 septembre 2009 at 8 h 33 min

    "... on tape une adresse web, même incomplète (...) dans la barre d'adresse du navigateur, ... et on se retrouve directement sur le site web correspondant sans passer par une page de résultats intermédiaire."

    C'est exactement ce que fait Chrome, non ?

  2. Anonymous 10 septembre 2009 at 9 h 40 min

    Oui c'est exactement ce que fais Chrome ou même firefox et d'autres..

    Maintenant ils vont devoir payer une "redevance" au titulaire de ce brevet.

    Nous assistons à la naissance d'un nouveau millionnaire :)

  3. Abondance 10 septembre 2009 at 9 h 43 min

    Bjr
    La barre d'outils de Google fait ça aussi sur de nombreux mots clés...
    Cordialement

  4. Felipe 10 septembre 2009 at 10 h 04 min

    Comment va-t-il prouver l'antériorité de sa lumineuse invention ?

  5. Anonymous 10 septembre 2009 at 10 h 12 min

    Il n'a pas à prouver l'antériorité.

    A partir de maintenant il autorisera ou non les navigateurs et les moteurs de recherches à utiliser cette fonction... En échange d'un gros chèque bien sur !!!

    Google & les autres devraient bientôt essayer de contrer tout ca...

  6. Création entreprise 10 septembre 2009 at 15 h 02 min

    Cela me rappelle un autre brevet aussi stupide que tu as annoncé il y a peu Olivier. (le brevetage par Google de sa page d'accueil).

  7. Slim Amamou 10 septembre 2009 at 22 h 44 min

    Il doit absolument prouver l'antériorité de son brevet s'il veut attaquer quiconque en justice. Sinon, son brevet, il peut se torcher avec.

  8. Anonymous 11 septembre 2009 at 13 h 20 min

    cet article n'est pas très sérieux. L'inventeur devra prouver l'antériorité de son invention effectivement. Et comme ce n'est pas le cas (a priori), il pourra tout juste décorer un mur avec.

  9. Abondance 11 septembre 2009 at 13 h 42 min

    Ce dernier commentaire n'est pas très sérieux :-)
    Rien ne prouve qu'il ne puisse pas prouver l'antériorité du système, il suffit qu'il l'ait mis en place et fait valider sur un outil existant avant Google et consorts, ce qui est très possible...
    Bon, on verra bien comment ça se passe...
    Cordialement

  10. Mapics 12 septembre 2009 at 15 h 53 min

    Encore un qui croit avoir inventé la roue.

    Sérieusement le gas tarde un peu pour se faire connaitre ou alors il était dans le désert.

Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings