> > Yahoo! France en grève suite à la fermeture du centre de Grenoble

Yahoo! France en grève suite à la fermeture du centre de Grenoble


Notez cet article

Les employés de Yahoo! France ont décidé d'une journée de grève ce mercredi pour protester contre la fermeture de leur centre de R&D à Grenoble, annoncée il y a quelques semaines de cela...

Yahoo! France s'est mise en grève mercredi dernier pour protester contre la fermeture du centre de R&D de Grenoble. Début décembre, un employé licencié postait ce message sur le blog d'Abondance :

"Yahoo! licencie en France pour recruter low cost ailleurs ?
Après avoir modifié sa structure comptable pour que ses bénéfices soient imposés en Suisse, Yahoo! prépare aujourd'hui la fermeture de son site de recherche et développement à Grenoble. Ce pôle d'excellence en ingénierie, inauguré en grande pompe par la ministre de l'économie Christine Lagarde, n'aura donc vécu qu'un an et demi. Selon la ministre, ce site était pourtant "un très, très bel exemple de coopération entre les entreprises, les centres de recherche et les pouvoirs publics."

Rappelons que l'État offre un crédit d'impôt de 30 % aux entreprises engagées dans ce type de projets. Cela n'aura pas suffi. Malgré des résultats bien meilleurs que prévu au troisième trimestre et un bénéfice net multiplié par trois, Yahoo! s'apprête à mettre en oeuvre un nouveau plan social visant à supprimer tous les postes d'ingénieurs en France : 79 salariés sur 214 sont concernés. Le premier plan, conduit en début d'année, avait déjà supprimé 15 % des effectifs.

Cette fois, ce ne sont pas les réductions de coût nécessaires pour faire face à la crise qui sont invoquées par la direction, mais une "réorganisation" de l'ingénierie, dont on s'aperçoit qu'elle passera désormais par l'Inde ou la Chine. Car Yahoo! continue à recruter massivement des ingénieurs mais c'est désormais à Bangalore et à Taïwan que la plupart des postes sont ouverts.

Carol Bartz, qui dirige le groupe, n'avait d'ailleurs pas hésité à déclarer, lors d'une rencontre en avril dernier avec les salariés parisiens, que le recrutement d'ingénieurs en Europe de l'Ouest n'avait aucun sens. Elle avait alors expressément demandé que cette réunion ne soit pas retransmise sur le site de Grenoble. On comprend mieux pourquoi aujourd'hui. Indignés par cette situation, les salariés de Yahoo! ont décidé d'un mouvement de grève le mercredi 16 décembre."

Un site web, baptisé "Yahoo! It Was You" a été créé et une vidéo mise en place pour protester contre ces décisions :


Source de l'image : Yahoo!
Yahoo!
Source de l'image : Journal du Net

Plus d'infos :
- http://yahoo-it-was-you.blogspot.com/

Source(s) :
- Abondance

Articles connexes sur ce site :
- Yahoo! ferme les portes à Grenoble (14 novembre 2009)
- Un centre de R&D inauguré à Grenoble pour Yahoo! (29 septembre 2008)
- Yahoo! innove en France (15 juin 2006)
- Laboratoires de recherche : les Etats-Unis pour Microsoft, l'Europe pour Yahoo! (26 janvier 2006)
- Yahoo! relooke les "Overture Labs" (20 janvier 2004)
- Yahoo! France va licencier 20% de ses effectifs (21 janvier 2009)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête yahoo grenoble...

Toutes les pages du Web pour la requête yahoo grenoble...

1 commentaire
  1. Patrick 18 décembre 2009 at 18 h 41 min

    çà fait maintenant 12 ans que la France souffre d'un mal incurable que tous les politiciens de droite et encore plus ceux de gauche ont volontairement caché : la délocalisation.
    En 1996, l'entreprise dans laquelle je travaillais a fermé. à l'époque, on appelait çà du "transfert de compétances".
    Aujourd'hui, on s'apperçoit que çà ne touche plus que les ouvriers.
    L'entreprise dans laquelle je suis aujourd'hui va monter une chaine de production en Moldavie et le pire est qu'on n'a même pas besoin d'expatrier les cadres, il y'en a autant qu'on veut sur place !
    De Gaulle parlait de la France et de ses 400 fromages, ..., que dire d'une terre qui comprendrait entre 4 et 6000 langues et dialectes ?

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site