> > La Google Toolbar est-elle un spyware ?

La Google Toolbar est-elle un spyware ?


Notez cet article

Un chercheur de Harvard vient de détecter que la barre d'outils de Google continuait à envoyer au moteur de recherche des informations sur la navigation de l'internaute même quand elle était désactivée. Mauvaise presse pour Google sur le sujet du traitement des données privées...

Benjamin Edelman (voir photo ci-dessous), un chercheur de Harvard spécialisé dans la sécurité informatique, vient de se rendre compte que la barre d 'outils de Google continuait à envoyer des informations à sa société conceptrice même quand elle avait été désactivée. En effet, la Toolbar continuerait à transmette les données sur la navigation de l'internaute même lorsque les fonctions SideWicki et PageRank (qui ont besoin d'un dialogue sur le Web avec Google) ne sont pas activées et, pire que ça, quand la barre d'outils est désactivée, comme il l'explique avec force exemples sur son site web.

En revanche, lorsque la barre d"outils est désinstallée, toute transmission d'information s'arrête. Heureusement...

Une révélation sur un bug, volontaire ou non, qui ne fait pas vraiment les affaires de Google, à une époque où sa politique au sujet de la sauvegarde des données privées des utilisateurs de ses produits n'est pas unanimement reconnue comme parfaite... Google n'a cependant pas tardé à corriger le problème en publiant un "patch" pour son logiciel. Mais le mal est fait en termes d'image...

Benjamin Edelman
Source de l'image : The Register

Plus d'infos :
- http://www.google.com/s2/search/social

Source(s) :
- Google Toolbar Tracks Browsing Even After Users Choose "Disable" (Benjamin Edelman)

Articles connexes sur ce site :
- Malware : les étranges messages d'avertissement de Google... (17 décembre 2007)
- Google Trends, nouvel outil de recherche pour les créateurs de malware ? (5 mars 2009)
- Des moteurs de recherche pirates ? (27 mai 2009)
- Google : 1 page web sur 1000 est infectée par des malwares (20 février 2008)
- Bug mondial pour Google : tous les sites en "badware" (2 février 2009)
- Malware : Google attaqué, réplique et appelle à la dénonciation (5 décembre 2007)
- 10% de résultats de recherche de Google seraient contaminés, 15% douteux (15 mai 2007)
- Google propose de lutter contre les spywares (25 mai 2004)
- Yahoo! traque (aussi) les spywares (2 juin 2004)
- AOL, moteur de recherche le moins dangereux (20 décembre 2006)
- 5% des résultats de recherche conduisent à des sites "dangereux" (15 mai 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête malware...

Toutes les pages du Web pour la requête malware...

Les commentaires sont fermés.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site