> > EoRezo condamné pour détournement des marques de la SNCF

EoRezo condamné pour détournement des marques de la SNCF


Notez cet article

La société EoRezo, créatrice du moteur de recherche Los.st, a été condamnée en juin dernier par le tribunal de grande instance de Paris à verser 150 000 euros de dommages et intérêts à la SNCF pour détournement de marques...

EoRezo, éditeur du moteur de recherche Lo.st, a dernièrement été condamné à verser 150 000 euros à la SNCF, le tribunal de grande instance de Paris ayant estimé qu'il détournait certaines marques (et notamment SNCF, TGV, Transilien, Voyages-sncf.com et Voyages-sncf) dans ses liens sponsorisés et son référencement naturel. Le jugement a été publié le 11 juin dernier. Le tribunal a condamné EoRezo "pour avoir dirigé l'internaute vers des offres concurrentes du transporteur ferroviaire et les avoir affichées avant les sites officiels de ce dernier".

Eorezo a donc été condamné à verser 150 000 euros de dommages et intérêts à la SNCF plus 10 000 euros pour publicité trompeuse, un lien contenant la marque SNCF en bas de la page d'accueil de Lo.st ayant également été jugée illicite par le tribunal.

La société EoRezo a fait appel de ce jugement.

Lo.st
Source de l'image : Abondance

Plus d'infos :
- http://www.eorezo.com/

Source(s) :
- L'interface de recherche Lo.st condamnée à verser 150 000 euros à la SNCF (Legalis.net)

Articles connexes sur ce site :
- Google Images perd deux procès en Allemagne (14 octobre 2008)
- Un site porno attaque Google et Microsoft en justice pour diffusion illicite d'images (16 août 2007)
- Un topo sur le logo de Miró... (26 avril 2006)
- Et si Google devait payer ? (20 février 2007)
- Google Video : procès en Italie (11 février 2009)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête procès moteur...

Toutes les pages du Web pour la requête procès moteur...

Les commentaires sont fermés.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site