> > Bing utiliserait 1 000 critères de pertinence (contre 200 à Google)

Bing utiliserait 1 000 critères de pertinence (contre 200 à Google)


Notez cet article

Google communique depuis longtemps sur 200 critères de pertinence (ou "signaux") utilisés par son moteur de recherche. Bing vient d'en annoncer 1 000, Google multipliant de son côté ce chiffre par 10 suite au chiffre proposé par Bing. Où vont-il s'arrêter ?...

Google a longtemps communiqué sur le fait qu'il utilisait une centaine de "signaux" ou critères de pertinence, dans son algorithme permettant au moteur de recherche d'analyser le contenu des pages et leur "valeur". Puis, ce chiffre est officiellement passé à 200.

Bing, pour sa part, a annoncé la semaine dernière, lors de l'annonce de son dernier accord avec Facebook, qu'il utilisait 1 000 de ces "signaux" pour son moteur : "In Bing, we look at more than 1000 signals to try and get you the best result".

Du coup, Matt cutts, porte-parole SEO de Google, a expliqué au salon Pubcon que le moteur de Google utilisait bien "200 signaux et que chacun d'eux pouvait être décliné en 50 variations différentes". On en arrive donc à... 10 000 critères pour Google. Qui dit mieux ?

Longtemps, les moteurs de recherche se sont battus sur la taille de leur index, combat aujourd'hui (heureusement) obsolète. Vont-ils reprendre la bataille sur le nombre de signaux utilisés pour leur algorithme de pertinence respectif ? Pourtant, ce n'est pas, là non plus, le nombre qui importe, mais la qualité du résultat renvoyé qui importe...

Engrenages - signaux moteurs
Source de l'image : Abondance

Plus d'infos :
- http://www.google.com/
- http://www.bing.com/

Source(s) :
- New Signals in Search: The Bing Social Layer (Bing)
- Key Takeaways From Google’s Matt Cutts Talk At PubCon (Search Engine Land)

Articles connexes sur ce site :
- Google utilise un algorithme pour détecter le ras-le-bol de ses employés (20 mai 2009)
- Ask.com planche sur Edison, un nouvel algorithme de pertinence (17 avril 2007)
- Un zeste d'interactivité dans l'algorithme de pertinence de Google (30 novembre 2007)
- Google dévoile une nouvelle architecture pour son moteur de recherche (11 août 2009)
- Google : Vince, une mise à jour de l'algorithme qui fait des vagues (7 mars 2009)
- Algorithme Google : Dewey fait des siennes... (7 avril 2008)

Commentaires : 3
  1. Christophe BENOIT 15 novembre 2010 at 11 h 44 min

    Google n'a pas tardé à répliquer en disant que parmi ses 200 facteurs, il y avait pour chacun une cinquantaine de variations.

  2. Abondance 15 novembre 2010 at 12 h 31 min

    Oui c'est ce qui est dit dans l'article 😀
    a+
    Olivier

  3. Anonymous 16 novembre 2010 at 22 h 17 min
Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site