> > Yahoo!, le moteur au plus fort taux de succès : Google est-il en train de se tirer une balle dans le pied ?

Yahoo!, le moteur au plus fort taux de succès : Google est-il en train de se tirer une balle dans le pied ?


Notez cet article

Le cabinet d'études Hitwise indique que Yahoo! et Bing sont les moteurs de recherche qui renvoient le plus vers une visite d'un site web, loin devant Google. Ce dernier mène-t-il la bonne stratégie à moyen terme ?...

La société d'étude Hitwise a publié récemment ses statistiques pour le mois de mars 2011 et, outre les parts de marché des différents outils de recherche que ne différent que très peu des chiffres de Comscore (malgré un bénéfice plus net de Bing sur Google chez Hitwise que chez Comscore), on peut remarquer l'étude sur le "taux de succès" des différents moteurs américains.

Le "taux de succès" est défini comme le taux de recherche ayant mené à un clic sur un résultat de recherche fourni (et donc à une visite sur un site web) par le moteur suite à une requête.
Dans ces statistiques, Yahoo! a un taux de résussite de 81,14%, devant Bing à 80,32%. Le chiffre qui pourrait paraître étonnant est celui de Google, un moteur qui n'induit une visite sur un site distant que pour 65,91% des requêtes.

Il faut dire que la politique d'"arbre de Noël" de Google, proposant de plus en plus de ses services (publicités, Maps, Adresses, images, vidéos, actualité, etc.) dans ses pages de résultats induit de plus en plus à "rester chez Google" plutôt que d'aller visiter les sites proposés, de moins en moins visibles.

Google est-il en train de se tirer une balle dans le pied en désirant trop garder le trafic (et donc les pubs affichées) chez lui ? Bing et Yahoo! peuvent-ils profiter de cet état de fait pour progresser en rendant un réel service (celui d'un "vrai" moteur de recherche) à ses visiteurs ? Le "syndrome AltaVista" est-il en train de refaire surface ? C'est possible et l'avenir proche nous en dira certainement plus à ce sujet...

Stats Hitwise mars 2011
Source de l'image : Abondance

Articles connexes sur ce site :
- Parts de marché de Bing aux Etats-Unis : illusion ou réalité ? (18 avril 2011)
- Faut-il croire en Bing comme challenger de Google ? (10 février 2011)
- Bing : +21% en janvier 2011. Les requêtes sur plus de 4 mots progressent également (9 février 2011)
- Le palmarès d'Hitwise termine l'année 2010 et consacre Facebook face à Google (31 décembre 2010)
- Bing passe devant Yahoo! aux Etats-Unis (15 septembre 2010)
- Google fidélise mieux que Yahoo! et Bing selon Comscore (19 août 2009)

Commentaires : 3
  1. Faux ? 18 avril 2011 at 8 h 35 min

    A mon avis c'est surtout que Google sait mieux utiliser le contenu des sites web pour l'intégrer dans ses snippets.

    Ainsi lea réponse à la requête est plus souvent compris chez google, directement dans la description des sites proposés aux visiteurs.

    La réponse étant trouvé il n'a pas besoin de se rendre sur le site...

    C'est le cas très souvent lorsque l'on recherche une date, un anniversaire, un nom, un prénom... des requêtes simples... mais très récurrentes.

  2. Abondance 18 avril 2011 at 8 h 37 min

    Bonjour
    c'st possible mais cette action de Google a, à mon avis, le même but : garder l'internaute sur le moteur (ou le site de Google au sens large) le plus possible...
    c'est pour cela qu'on dit aux webmasters de créer des balises meta description sympa, sexy, descriptive mais surtout pas trop afin de garder le clic vers site possible...
    🙂
    cdt

  3. Thomas Barbéra 18 avril 2011 at 9 h 22 min

    Certes Google incite de plus en plus à rester sur son site mais je ne crois pas que cela pénalise les internautes. Je pense que cela correspond tout simplement plus à leurs besoins.

    Ces 35% d'internautes qui n’atterrissent pas sur un site ne sont-ils pas ceux qui "flâne" sur le moteur de recherche et se laissent distraire par les images, les vidéos ou tout autres services proposés ?

    Je pense qu'au contraire c'est ce qui fait la différence entre Google et ses concurrents, on ne se rend pas sur le moteur qu'uniquement pour chercher.

    Selon moi, cette statistique démontre plus l'avance de Google, qui arrive à créer un univers autour de la recherche, que son retard.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site