> > Google analyse-t-il les liens sortants des pages ?

Google analyse-t-il les liens sortants des pages ?


Notez cet article

Matt Cutts a indiqué dans un chat en live que le moteur de recherche tenait compte des liens sortants d'une page pour obtenir une information sur la réputation du site en question...

Depuis que les moteurs de recherche existent et notamment Google, une question occupe périodiquement l'esprit des référenceurs : s'il est évident que les liens entrants ("backlinks") d'une page sont pris en compte de façon majeure dans l'algorithme de pertinence (ne serait-ce que dans la PageRank entre autres signaux), en est-il de même avec les liens sortants d'une page ?

Pour certains algorithmes (notamment celui utilisé en son temps par un moteur comme Ask.com), c'était le cas et parfois même présent au coeur de l'outil. Mais pour google, les avis sont souvent beaucoup plus tranchés.

Pourtant, dans un chat live signalé par Search Engine Land, Matt Cutts dit cette phrase non négligeable : "don't bother using [rel=nofollow] on internal links, even on [links to] the copyright and privacy policy. But feel free to use it on external links that you don't necessarily trust. Because where you link to can affect your reputation as a website".

Ce qui donne en gros, en français : "ne prenez pas la peine d'insérer des 'nofollow' sur vos liens internes, même vers des pages de copyright ou des mentions légales. En revanche, utilisez-les sur des liens externes vers des sites en qui vous n'auriez pas nécessairement confiance car les sites vers lesquels vous pointez peuvent affecter la réputation de votre propre site".

La phrase semble donc claire : Google tiendrait compte des liens sortant d'une page pour identifier la réputation du site qui créée ces liens. Information qui reste certes à vérifier mais qui semble tout à fait intéressante puisque venant à nos oreilles "de source sûre"...


Source de l'image : YouTube

Articles connexes sur ce site :
- Matt Cutts en infographies... (7 juin 2011)
- Quand Matt Cutts parle des pénalités appliquées à un site... (16 février 2011)
- Google devrait baisser l'importance des mots clés dans le nom de domaine (18 mars 2011)
- 2011, l'année de la lutte contre le spam et les "content farms" pour Google ? (24 janvier 2011)
- Google pourrait améliorer sa détection du cloaking en 2011 (29 décembre 2010)
- Google avertit des sites hackés dans ses résultats (20 décembre 2010)

Commentaires : 11
  1. Annuaire Batiment 7 juin 2011 at 13 h 05 min

    Après avoir effectuer différents tests, j'arrivais à cette conclusion...

  2. Marctrix 7 juin 2011 at 14 h 37 min

    Cela pose le probleme de la "dilution" en comparaison avec la "pertinence" des liens sortants ...

    Qui l'emporte?

    Vaut-il mieux diriger une liste de liens vers des pages détaillées internet pour que cette page soit bien classée, ou mettre les liens en dur sur cette page (pertinente) vers les sites listés?

    Cela veut-il dire aussi que tous les liens vers nos sites en no-follow sont à même de "baisser" notre "valeur"?

  3. Antoine 7 juin 2011 at 15 h 31 min

    Si on veut être un site crédible on se doit de mettre des liens externes tout aussi crédible.
    Dans la logique, ce critère est donc nécessaire dans l'algo de GG

  4. Photographe 7 juin 2011 at 15 h 41 min

    Du coup on peut supposer qu'il existe un LinkJuice montant (négatif?) remontant vers les sources. Affectant ainsi directement la popularité du site émetteur mais ne concernant pas les lien no-follow de la même façon que pour le PageRank descendant.

    Info intéressante !

  5. MARCTRIX 7 juin 2011 at 16 h 23 min

    Si ce que tu dis est vrai @PHOTOGRAPHE , cela signifie que le lien "remontant" donne du "jus" à la page, et que si cette page reçois 10 liens remontants "positifs" , elle devrait être "mieux" notée qu'une page recevant 1 seul lien "remontant"?

    Faut que je refasse ce test ...

  6. Luc 7 juin 2011 at 21 h 27 min

    et ce sur des critères similaires aux BL (même thématique, pertinence du contenu linké...).
    Intéressant tout ça.

  7. Aline 7 juin 2011 at 22 h 01 min

    Désolé mais je n'ai pas compris ce qu'il y a de nouveau ? On sait tous depuis des années qu'il ne faut pas linker vers des sites mal vus par Google (et que pour se protéger, en cas de doute, il faut mettre le nofollow). C'est nouveau pour vous ?

  8. Marc L. 7 juin 2011 at 22 h 15 min

    Ce qui semble nouveau ou du moins nouvellement confirmé, c'est que la valeur du liens fait effectivement un allez-retour sur la pertinence.

    Le retour "virtuel" que fait google signifie que même si le lien est seulement de A vers B, même si B ne pointe pas vers A, B étant sur la même longueur d'onde que A va finalement apporter du jus a A, en tout cas "confirmer" la valeur de A. Si B n'est pas en rapport avec A, A perdra des points en faisant un lien vers B.

    En résumé, si tu as page/ site sur les poisson et que tu pointes vers le site de la NASA (...), ta page/site perdra de la valeur ... Même si le site de la NASA est très bien noté.
    Enfin ... je crois que c'est ca ... c'est le B A BA quoi ! 😉

  9. Promoteur internet 8 juin 2011 at 0 h 10 min

    Cette info, couplée avec le fait que Google décide d'accorder du poids à l'attribut "author" de la balise ancre, confirme bien que le critère de l'autorité est placé de plus en plus au centre de l'algo.

  10. Totor 8 juin 2011 at 5 h 38 min

    @Aline : c'est marrant, dès qu'une info sort, il y a toujours quelqu'un pour dire que ce n'est pas nouveau, que tout le monde le sait, quoi vous ne le saviez pas ? mais qu'est-ce que vous faites là les gars ? Moi je le sais depuis bien longtemps !!!! Vous êtes vraiment des tartes ! Et moi je suis super fort !
    Enfin bref...
    Totor

  11. reftuto 8 juin 2011 at 7 h 18 min

    Il est vrai que cette notion était déjà utilisé, mais là où ca me semble nouveau, c'est l'impact du site qui fait le lien, perdra t il une partie de la valeur et de la dilution de son "jus" ?

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site