> > Google Suggest à nouveau condamné en France

Google Suggest à nouveau condamné en France


Notez cet article

Le système de sugestion de requête Google Suggest vient à nouveau d'être condamné en France, celui-ci rajoutant le terme "escroc" lorsqu'on tapait le nom de la société Lyonnaise de Garantie...

Le système Google Suggest de suggestion de mots clés a encore une fois été l'objet d'une condamnation en France par le tribunal de Paris, l'outil proposant de compléter par "escroc" le nom de la société "Lyonnaise de garantie".

Google a été condamné à supprimer cette mention sur ses sites français, belge, anglais, espagnol, italien et canadien. La 17e chambre du Tribunal de grande instance de Paris a indiqué dans son jugement que "l'item litigieux qui n'est nullement saisi par l'internaute mais apparaît spontanément à la saisie des premières lettres de sa recherche... est incontestablement de nature à orienter la curiosité... et ce faisant, de nature à provoquer un "effet boule de neige"".

Ce n'est qu'une péripétie judiciaire de plus pour Google Suggest qui a été l'objet de nombreux procès dans le passé, pour des raisons similaires. Ca ne devrait pas être le dernier...

Google Suggest Lyonnaise de garantie
Source de l'image : Inrocks

Articles connexes sur ce site :
- Google ne filtrera plus Suggest pour le téléchargement illégal (6 mai 2011)
- Procès gagné pour Google Suggest (15 mars 2011)
- Affaire Google Suggest / CNFDI : Google condamné (7 janvier 2010)
- Google Suggest : nouveau jugement, cette fois favorable (27 juillet 2009)
- Google Suggest condamné (16 juillet 2009)
- Google Suggest bientôt par défaut sur la page d'accueil du moteur (26 août 2008)

Commentaires : 4
  1. Christophe 20 juin 2011 at 16 h 23 min

    Parfois la vérité ne fait pas plaisir, si cela apparait dans les suggestions, c'est qu'il y a bien une raison fondée, à mon humble avis (il n'y a pas de fumée sans feu, hein ?)
    Ce phénomène se produit soit à cause d'un Google bombing, soit parce qu'un certain nombre d'internautes a dû taper cette requête, ou lier le site internet de cette société avec une ancre adequat.

    C'est quand même dommage que certaines personnes ou sociétés ne se remettent pas en question, n'en tirent pas un enseignement.

  2. Marc L. 20 juin 2011 at 18 h 05 min

    Cela remet en cause certains automatismes des moteurs de recherche.

    très sincèrement, si il y a un petit coté utile parfois pour l'orthographe, c'est un peu un gadget que j'utilise tres rarement et dont je me passerais aisément. j'utilise google 10, 20 30 fois par jour, et ce n'est pas vraiment un critère qui m'aide dans mes recherches.

    A force de procès, peut-être que les moteurs devrons le supprimer?

  3. Marc L. 20 juin 2011 at 19 h 33 min

    Ptit rajout pour Olivier, tu ne risque pas a ton tour une condamnation pour citer l'exemple tel quel?

  4. Abondance 21 juin 2011 at 5 h 58 min

    Bjr
    Je cite un fait, une actualité et une décision de justice.
    dans ce cas, même la décision de justice qui parait sur Internet serait condamnable non ?
    🙂
    cdt

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site