> > Les profils Google vont devenir obligatoirement publics

Les profils Google vont devenir obligatoirement publics


Notez cet article

A partir du 31 juillet prochain, les profils privés de Google seront désactivés. Seuls resteront disponibles les profils publics, dans l'optique de Google+...

Le site TheNextWeb a repéré dans les conditions générales d'utilisation des profils Google que ceux-ci seront rendus obligatoirement publics à partir du 31 juillet prochain, ou plutôt que les profils strictement privés seront désactivés à cette date : All private profiles will be deleted after July 31, 2011.

Pour pouvoir garder ses informations de profil, il faudra donc ouvrir ce dernier à tous. Cependant, les informations délivrées sur ce profil seront bien sûr libres d'être dévoilées publiquement (et notamment sur Google+)... Ou pas !

Google CGU
Source de l'image : 01Net

Articles connexes sur ce site :
- Google teste l'intégration du profil de l'internaute en haut de ses pages (11 février 2011)
- Google met en avant le profil de ses utilisateurs (27 avril 2009)
- Nouveau look "à la Facebook" pour les profils Google (5 mars 2011)
- Google profile ses utilisateurs (17 décembre 2007)

Commentaires : 7
  1. Marc L. 7 juillet 2011 at 11 h 42 min

    Là, c'est vraiment la guerre a facebook ... cela dit, le côté forcé est assez désagréable et ne fait que démontrer l'agressivité croissante de Google et sa notion de respect de l'internaute qui s'effiloche peu a peu.
    Entres tous les services très appréciés et remarquables de Google et l'avancée grandissante vers le "côté obscur" , il y a un léger gout amer qui fait surface.

  2. Anonymous 7 juillet 2011 at 12 h 27 min

    Rien de grave pour l'instant. Google est encore un ange à côté des autres.

  3. Anonymous 8 juillet 2011 at 5 h 53 min

    Don t forget: ne soyez pas malveillant...

  4. Anonymous 8 juillet 2011 at 12 h 53 min

    Just kill Apple and Facebook... It would be good... 🙂

  5. Anonymous 8 juillet 2011 at 16 h 43 min

    Why would you want to kill apple and facebook ?
    The internet is bigger enough to have some of all i think.

  6. Annuaire francais 9 juillet 2011 at 14 h 28 min

    A partir du moment ou, comme chez les autres, l'on peu désactiver la publication de certaines données, ce n'est pas très dérangeant.

  7. Ber 13 juillet 2011 at 12 h 42 min

    C'est un peu con de dire "votre profil privé va être supprimé" (qui dit privé dit : inutile, puisque pourquoi avoir un profil quand on est le seul à pouvoir y accéder ????).
    Étant donné que G+ est la "nouvelle version" des profils Google (qui, soit dit-en passant, n'était d'aucun danger puisque totalement personnalisable et où on pouvait bloquer absolument toutes les informations, on en était totalement maitre), ça me semble normal qu'ils essayent de faire s'inscrire les gens sur leur nouveau réseau social.

    Ensuite, faut arrêter d'avoir peur dès qu'on parle de réseaux sociaux : sur G+, la seule info obligatoire est le nom (oulala, avoir son nom sur l'Internet, mon dieu j'ai peur !!!) et on peut bloquer absolument toutes les infos, que rien ne puisse apparaître sur son profil, et même ne pas apparaître dans les résultats des recherches (une simple case à décocher).
    Bien qu'à vouloir tout bloquer, autant ne pas avoir de compte. Mais le résultat est qu'on peut très facilement avoir un compte G+ qui ait totalement l'air d'un compte classique Google, c'est à dire sans les fonctionnalités sociales (ou presque) qui ont l'air de tant faire peur à certains.
    Et c'est d'ailleurs TRES facile de supprimer un compte Google+ (aussi simple que d'ouvrir paramètres > sécurité > supprimer mon compte, dur dur !!).

    Donc pour résumer pour les paranos, les trouillards et autres "j'ai peur de me faire fliquer à la moindre page qui s'ouvre" : entre avoir un ancien profil Google **privé** (= inutile) ou **ne pas** avoir de compte Google+ (= on n'y existe pas), est-ce que c'est pas la même chose ?...

    Quand on veut pas, on veut pas, c'est aussi simple que ça. Arrêtez de croire qu'on vous force la main.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site