> > Le volume de recherche influe-t-il sur le référencement ?

Le volume de recherche influe-t-il sur le référencement ?


Notez cet article

Deux personnes du site SEOMoz relatent leurs tests pour savoir si le volume de recherche sur un mot clé donné et le taux de clics dans la page de résultats de Google influencent les classements sur le moteur de recherche...

Tout est parti d'un test de Martin MacDonald, publié sur le site SEOMoz, qui explique l'analyse qu'il a effectué, en cherchant à vérifier si le positionnement d'un site avait une corrélation avec le volume de recherche sur un mot clé donné. Au départ, Martin MacDonald a tenté d'influencer, avec succès, les suggestions de recherche de Google ("Suggest" et "Instant") en demandant à de nombreuses personnes de taper la requête "Martin Macdonald SEO" sur le moteur de recherche. Le nombre de requêtes a donc logiquement augmenté, sur ce mot clé comme le montre la courbe de Google Insights for search :

Martin MacDonald
Source de l'image : SEOMoz

Les suggestions de recherche ont alors vu apparaître cette requête quelques jours plus tard en auto-complétion. Le test était concluant :

Martin MacDonald
Source de l'image : SEOMoz

Mais il s'est également aperçu qu'entre temps, son site a gagné de nombreuses places pour arriver en première position sur la requête "Martin Macdonald", alors que les autres personnes portant ce nom n'ont rien à voir avec le référencement naturel et le SEO. Le fait de saisir très souvent la requête "Martin Macdonald SEO" (sans qu'il y ait obligatoirement de clic sur son site par la suite) a donc eu une influence sur le ranking du site correspondant le mieux à cette requête... Le raisonnement de Martin MacDonald a alors été le suivant :
- De nombreuses personnes cherchent "Martin Macdonald SEO".
- Il existe un site répondant exactement à cette requête, mais il n'est pas bien positionné et peu visible, donc les internautes ne cliquent pas sur ce lien.
- Google positionne donc automatiquement mieux ce site, pour voir si les utilisateurs du moteur cliquent plus dessus...

Il s'agit bien sûr d'une hypothèse, aussi, Rand Fishkin, du même site SEOIMoz, a mis en place une expérimentation proche sur le site de sa femme et a également identifié des facteurs intéressants, pouvant montrer que le taux de clics et le volume de recherche sur une requête donnée peut éventuellement avoir un impact sur le ranking d'un site, mais plutôt sur des termes peu concurrentiels. Voici son expérimentation sous la forme de slides qu'il a réalisées à cette occasion :

Que le taux de clics dans les SERP influence l'ordre des résultats, cela n'est pas un mystère, il en est d'ailleurs ainsi depuis très longtemps et les expérimentations de DirectHit, mais l'influence du volume de recherche est plutôt nouvelle, selon nous... Il s'agit certainement là d'une piste à creuser, en tout cas...

Articles connexes sur ce site :
- Infographie : taux de clics dans les SERP de Google (29 avril 2011)
- Un système de scrolling infini dans les SERP de Google ? (20 juillet 2011)
- Nouvelle étude sur le taux de clics dans les SERP des moteurs : 18,2% des clics pour la première position (3 août 2011)
- Quelques statistiques sur le Pagerank et les SERP (13 novembre 2007)
- Google teste une nouvelle page de résultats (9 mai 2011)

1 commentaire
  1. L'Etendard 12 août 2011 at 8 h 57 min

    Depuis longtemps Google donne un coup de pouce aux sites qui cherchent à coller à l'actualité, les phénomènes de fraîcheur d'indexation (Minty Fresh Indexing) et Query Deserves Freshness (QDF) ont quelques années déjà. Le fait de créer un faux buzz (Martin Macdonald) sur lequel on est le seul placé paraît effectivement favorable au site qui l'a lancé.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site