> > Google muscle Android et ses brevets en rachetant Motorola

Google muscle Android et ses brevets en rachetant Motorola


Notez cet article

Google vient d'annoncer le rachat de la société Motorola pour muscler son système d'exploitation Android, ses parts de marché dans le mobile et acquérir les brevets de la société...

Google vient d'annoncer officiellement le rachat de Motorola Mobility pour un montant de 12,5 milliards de $, sous la forme d'un post écrit par Larry Page, nouveau CEO de Google, qui explique pourquoi ce rachat a été effectué :

Depuis son lancement en 2007, Android a non seulement significativement accru la liberté de choix du consommateur, mais a aussi amélioré l’expérience des utilisateurs en matière de communications mobiles. Aujourd’hui, plus de 150 millions de terminaux Android sont en service dans le monde – et plus de 550.000 sont activés chaque jour – à travers un réseau de près de 39 constructeurs et 231 opérateurs dans 123 pays. Du fait de ce succès phénoménal que connaît Android, nous sommes toujours à la recherche de nouvelles façons de poursuivre la dynamique que connaît l’écosystème d’Android. C’est pourquoi je suis très heureux aujourd'hui d’annoncer aujourd’hui que nous nous portons acquéreurs de Motorola.

Motorola est riche d'une histoire de plus de 80 années d'innovation dans les produits et technologies de télécommunications ainsi que dans le développement de la propriété intellectuelle, une innovation qui a participé à l'impressionnante révolution de l'informatique mobile dont nous bénéficions tous aujourd'hui. Ses nombreuses contributions à l'industrie incluent notamment le premier téléphone portable au monde, il y a près de 30 ans, ainsi que le StarTAC – le téléphone mobile le plus petit et le plus léger du monde au jour de son lancement. En 2007, Motorola a été l'un des membres fondateurs de l' « Open Handset Alliance » qui a permis de faire d'Android la première plateforme globale véritablement ouverte pour les terminaux mobiles. J'ai adoré mes téléphones Motorola, depuis l'époque du StarTAC jusqu'à l'actuel DROID.

En 2008, Motorola a effectué un gros pari en misant sur Android et en faisant de celui-ci le seul système d'exploitation sur l'ensemble de ses smartphones. C'est un pari qui a payé et nous sommes ravis du succès de Motorola jusqu'à ce jour. A cet égard, nous pensons que leur activité mobile est sur une trajectoire ascendante et qu'elle est vouée à connaître une croissance remarquable.

Motorola est aussi leader sur le marché des terminaux domestiques et des solutions vidéo. Avec la transition vers l'Internet Protocol, nous sommes ravis de travailler conjointement avec Motorola et l'ensemble du secteur pour soutenir nos partenaires et coopérer avec eux pour accélérer l'innovation dans ce domaine.

L'implication totale de Motorola en ce qui concerne Android pour les terminaux mobiles est l'un des nombreux éléments qui ont naturellement conduit à une adéquation entre nos deux entreprises. Ensemble, nous créerons des expériences utilisateurs incroyables, qui vont accroître encore le dynamisme de l'écosystème Android pour le bénéfice des consommateurs, des partenaires et des développeurs du monde entier.

Cette acquisition ne changera rien à notre engagement pour qu'Android demeure une plateforme ouverte. Motorola restera titulaire de la licence Android et Android restera ouvert. Motorola sera géré comme une entreprise autonome. De nombreux partenaires « hardware » ont également contribué au succès d'Android, et nous nous réjouissons de continuer à travailler avec eux pour créer toujours plus d'expériences utilisateurs remarquables.

Nous avons récemment expliqué comment certaines entreprises, dont notamment Microsoft et Apple, se rassemblent afin de lancer des attaques anticoncurrentielles concernant des brevets Android. Le département américain de la Justice a dû intervenir à l'issue de récentes enchères concernant des brevets pour « protéger la concurrence et l'innovation dans la communauté « open-source » et il se penche en ce moment sur les résultats des enchères Nortel. Notre acquisition de Motorola va permettre d'accroître la concurrence tout en renforçant le portefeuille de brevets de Google. Ce qui nous permettra de mieux protéger Android des menaces anticoncurrentielles de Microsoft, d'Apple et d'autres entreprises.

La combinaison de Google et de Motorola ne va pas seulement impulser un élan nouveau pour Android. Elle va aussi favoriser une plus grande concurrence, accélérer l'innovation et offrir ainsi aux consommateurs une une plus grande liberté de choix, et des expériences utilisateurs fantastiques. Je suis convaincu que ces expériences excitantes créeront une valeur considérable pour nos actionnaires.

Google Motorola
Source de l'image : Abondance

Articles connexes sur ce site :
- L'Android Market a une (vraie) version Web (4 février 2011)
- Rumeur Google : un Kiosque numérique de presse pour Android (4 janvier 2011)
- App Inventor, pour créer des applis Android sans savoir coder... (15 juillet 2010)
- Android 2.2, nom de code Froyo (25 mai 2010)
- Google publie le code source d'Android (23 octobre 2008)
- Google Android : un concours doté de 10 millions de $ de prix (13 novembre 2007)
- Le Gphone se mute en Android, association de 34 sociétés du monde du mobile (5 novembre 2007)
- Un nouveau SDK pour Android (2 octobre 2008)
- Google Android : lancement d'un kit pour développeurs informatiques (13 novembre 2007)

Les commentaires sont fermés.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site