> > Google commence à chiffrer ses recherches : catastrophe pour le SEO !

Google commence à chiffrer ses recherches : catastrophe pour le SEO !


Notez cet article

Google vient d'annoncer qu'il allait commencer à chiffrer les requêtes et les pages de résultats sur son site américain. Les conséquences pourraient être catastrophiques en termes de SEO pour ce qui est de la mesure de la qualité d'un référencement...

Google vient d'annoncer qu'il allait mettre en place, dans les prochaines semaines, un système de chiffrage des résultats renvoyés par son moteur de recherche en routant les utilisateurs logués sur leur compte Google directement à l'adresse https://www.google.com/ (donc sur une adresse sécurisée https). Ceci aura pour effet un cryptage des requêtes et des pages de résultats fournies.

Google décide donc de sécuriser encore plus la transmission des données qu'il traite. Très bien. En revanche, cela un impact direct sur les stats des sites visités par les internautes en provenance du moteur de recherche, puisque la requête utilisée par l'utilisateur du moteur pour trouver votre site (mot clé referer) ne sera plus transmise et ne pourra donc pas être interprétée et analysée par votre outil de mesure d'audience.

Il s'agit donc clairement d'une mesure catastrophique en termes de SEO, puisqu'il va devenir de plus en plus complexe de mesurer le trafic généré par tel ou tel mot clé, même si le pourcentage d'internautes touchés (ceux loggués sur leur compte Google) ne sera peut-être pas majoritaire. Ceci dit, les stats de mesure d'audience sur les mots clés referers seront clairement fausses suite à cette mise en place.

Bien sûr, les webmaster Tools donneront toujours des statistiques sur ces mots clés, mais on aurait préféré recevoir les données brutes et utiliser également un autre outil que ceux de Google pour mesurer l'audience. Au lieu de cela, on aura droit à l'"évangile selon Saint Google", sans possibilité de vérifier quoi que ce soit et de recouper les informations. Dommage...

A noter, pour terminer, que seul le site américain Google.com semble touché pour l'instant par cette fonctionnalité. Jusqu'à quand ?

Sécurité
Source de l'image : DR

Commentaires : 28
  1. Marc 19 octobre 2011 at 6 h 38 min

    Très franchement je vois mal Google ne plus nous permettre de récupérer les stats, surtout via Analytics.
    Une solution est en cours, c'est obligé.

  2. Valentin 19 octobre 2011 at 6 h 41 min

    :O

    Google souhaite tuer le SEO ?
    Ou tuer le fait que l'on puisse choisir les termes correspondant à notre activité ?

    Ainsi Google pourra passer son petit panda sans polémique ! Impossible de savoir qu'elle requête amenant le trafic a pu être sanctionné. A moins de checker chaque requête et d'historiser les positions... Une bonne chose pour SearchMetrics...

  3. Fabien 19 octobre 2011 at 6 h 48 min

    vraiment ça devient difficile 🙁

  4. Alexandre 19 octobre 2011 at 7 h 40 min

    Il suffit que la communauté SEO SEM passe a acheter ses mots clés sur Bing. Google n'hésitera pas à revenir en arrière. 🙂

  5. David M 19 octobre 2011 at 7 h 42 min

    "Chiffrer" n'est pas le terme approprié, encrypter correspondrait mieux.
    Quant à Google, tout ce qui lui permet d'augmenter son contrôle sur tout est bon à prendre. Moins les entreprises peuvent se positionner sur le SEO, plus elles doivent dépenser en adwords...Ah oui l'emailing...Oups gmail filtre très bien les spams 🙂

  6. Anonymous 19 octobre 2011 at 7 h 50 min

    Je doute vraiment que Google ne permette pas de relever ce genre d'infos, surtout à l'époque du lancement de la version premium de Google Analytics.
    Et puis à chaque fois qu'on nous annonce une catastrophe, on fini par trouver une solution. Rappelez vous Instant Search "c'est la fin du seo".

  7. Anonymous 19 octobre 2011 at 8 h 05 min

    Pas si catastrophique que ça non ?
    On aura toujours nos stat's, mais juste sur un échantillon plus petit.

  8. Rémi 19 octobre 2011 at 8 h 24 min

    Je pense qu'on aura toujours accès à l'info elle ne fait que se déplacer dans les rapports Google Analytics. (J'imagine que le ROI va suivre dans ces rapports). Ce qui est plus choquant c'est que cela va tuer les autres outils de webanalytics et les outils maison. Seul Google Analytics sera capable de rapatrier des stats SEO corrélées au ROI.

  9. frannuaire 19 octobre 2011 at 8 h 25 min

    Ca devient interessant, la politique de google se dessine vraiment de plus en plus. Ils veulent gérer de A à Z la chaine de navigation d'un internaute afin de tuer les autres acteurs du marché.
    Le risque effectivement et qu'il perde leur monopole comme la dis Alexandre, effectivement soir avec Bing ou Facebook voir un inovateur...
    L'avenir nous le dira.

  10. David M 19 octobre 2011 at 8 h 33 min

    @ Rémi : effectivement tuer les autres outils analytics et monétiser Analytics Premium me semble très envisageable. Y'a pas de petits profits 🙂

  11. convention de stage 19 octobre 2011 at 10 h 18 min

    Ne plus pouvoir checker le trafic généré par certains mots-clés (du moins ceux recherchés par les utilisateurs logués) serait catastrophique... Une mesure qui empêcherait les référenceurs d'exercer correctement leur métier. Il serait étonnant que Google Analytics ne prenne pas ce changement en compte lors d'une prochaine mise à jour.

  12. Marc 19 octobre 2011 at 11 h 57 min

    Sans être référenceur pro, je vois ça comme une mauvaise nouvelle. J'avais l'habitude de mieux référencer les pages les plus performantes et celles juste un peu moins en utilisant ces mots-clés...

  13. CDuv 19 octobre 2011 at 12 h 37 min

    @"David M": Le mot "encrypter" ne peut pas mieux correspondre vu qu'il n'est pas français alors que "chiffrer" convient parfaitement.

    Cela dit ce chiffrement a lieu au niveau des données transitant : L'URL et ses paramètres restent humainement lisibles.

    Et même avec un Google en HTTPS, le Referer est bien transmis par le navigateur (via la requête pour passer de la SERP https:// au site trouvé) : il suffit jusque que ce dernier soit aussi en HTTPS.

  14. Sylvain ~ Location chambres d'hôtes 19 octobre 2011 at 12 h 40 min

    Pour continuer sur la remarque de Rémi, il serait effectivement très surprenant que ces infos ne soient plus accessibles. Elles le seront toujours... dans l'environnement GG. Ce n'est certainement qu'une étape de plus vers un espèce d'« Internet propriétaire » dans lequel l'accès aux services et données ne se fera qu'avec les outils fournis par le propriétaire. Un moyen comme un autre de tuer la concurrence, d'autant plus aisé quand on est en position de quasi-monopole.
    Quant à acheter ses mots clés sur Bing, je doute. Comment convaincre un client, un directeur de transférer sa visibilité sur un outil quand les internautes sont présents sur un autre. La « communauté SEO » aura beau gesticuler, elle ne va pas changer comme ça les habitudes prises. Peut-être que ça aura plus d'impact avec FB ?
    À suivre...

  15. Anonymous 19 octobre 2011 at 13 h 15 min

    Franchement on s'en fout ...
    Le référencement consiste à placer ses mots clés en tête de serps, l'analyse statistiques n'est pas le référencement.

  16. Toby75 19 octobre 2011 at 14 h 15 min

    En même temps les statistiques peuvent réellement nous aider!!! Le référencement est un tout et ne s'arrête pas seulement à placer des mots clés dans le trio...

  17. Olivier clémence 19 octobre 2011 at 14 h 25 min

    Alors avant on devait dire au client ... "si si on bosse mais c'est google qui décide si vous êtes premier ou pas". Maintenant faudra aussi dire "désolé mais on peut pas savoir si votre mot clef est rentable". Facile à vendre le SEO maintenant 🙂

  18. Référencement Tunisie 19 octobre 2011 at 15 h 09 min

    Et voila, Google l'annonce indirectement: allez les mecs acheter votre version payante d'analytics Premium.

  19. Anonymous 19 octobre 2011 at 15 h 17 min

    Vous en avez pas assez de jouer à "Google a dit"?

  20. Annuaire Français 19 octobre 2011 at 18 h 04 min

    Voici une annonce qui suscite beaucoup de réactions, vives, et il n'y a pas de fumée sans feu ...

    On peu regretter le manque de transparence sur le fondement de cette décision de Google, qui a tendance a promouvoir la généralisation du "secret" des mots clés qui conduisent vers un site ou un autre.

    Pour seuls exemple, Google nous prône l'insécurité d'une connexion wifi , prétextant qu'il pourrait être dangereux pour une personne que l'on sache quels mots clé elle utilise pour rechercher des promotions de chaussures ou de tout autre produit/service, et conseille à tous les sites de passer en https ... sans se rendre compte que si c'était le cas, ces mêmes mots clés seraient alors retransmis.

    Quel est donc le véritable dessein de Google;
    1 encourager les comptes Google+ et l'utilisation de connexion sécurisée?
    2 proposer un outil payant autre que Analytics Premium ?
    3 un autre but visant la concurrence "shopping" ?

    Retrouver les informations "secrètes" dans un autre outils (webmasters tools) n'est guère en rapport avec l'argument de sécurisation ...

    Il est par contre navrant de casser ainsi les habitudes bien rodées et optimisés de nombreuses sociétés d'optimisation et marketing, et ceux qui ont durement développés des programmes d'analyses performants.

    Pour certains sites, comme l'Annuaire Français, cela n'a aucune incidence, il n'y a ni optimisation ni étude particulière nécessaire, pour des sites de e-commerce, il est par contre "vital" de connaitre les mots clés qui "transforment" en vente et d'éviter ceux qui transforment moins ou pas, quitte à perdre du trafic.

  21. maman bio 20 octobre 2011 at 14 h 10 min

    Donc, si je comprends bien :on attend la solution qui pourrait bien être payante ? Mouais ...

  22. Djo Modz 20 octobre 2011 at 14 h 56 min

    Je crois que vous avez mal lu (à moins que ce soit moi), analytics et GWT proposeront toujours de connaitre la "totalité" des termes de recherche mais seulement eux et donc selon leurs critères. Exit les stats Google via XITI / RAVEN Tools ou autres soft...

  23. Annuaire Français 20 octobre 2011 at 15 h 45 min

    @MODZ , oui pour GWT pour une durée de 30 jours, mais Google ne cite pas analytics apparemment ...

  24. Annuaire Français 20 octobre 2011 at 15 h 50 min

    sans compter que si tu ne met pas les outils Google sur ton site, cela signifie que tu ne saura pas sur la base de quel mot clé l'internaute de Google est arrivé sur ton site.
    Si cette information est importante pour la bonne gestion de ton site, tu sera "forcé" d'utiliser les outils Google ...

  25. Julien Kronegg 20 octobre 2011 at 19 h 18 min

    Google a une position dominante dans le domaine des moteurs de recherche. Si les mots clés ne sont plus disponibles "en clair" pour les outils de webanalytics concurrents de Google Analytics, c'est un abus de position dominante. Il y aura quelques jolies batailles juridiques en perspectives...

  26. Marc L. 21 octobre 2011 at 18 h 37 min

    Google n'a surement pas perdu cette bataille, a moins que la politique et/ou la loi intervienne.

    Quel objectif pour Google? la percée dans les entreprises, et cette fois, cela risque de fonctionner :
    - Les pages Google Entreprises bientôt en services, avec les comptes employés
    - le rassemblement d'activités aux seins des comptes Google+ et Google entreprises
    - l'indéniable soif de meilleur positionnement va conduire a la généralisation des comptes Entreprises fusionnés avec les Google Adresses.

    Les comptes Google vont donc exploser, et avec eux les connexions SSL, pas 10% comme Google l'annonce, mais bien plus au bout de quelques temps, probablement proche des 30% fin 2012, mais ce n'est qu'une moyenne ...

    L'essentiel du trafic des sites marchands, c'est en pleine journée, et sur le lieu de travail, et si la mode des comptes Google Entreprise prend l'essor que Google espère et qu'il vont nous matraquer comme jamais, ce sont des pointes de trafics de 40%+ qui seront alors sans "referer" et en seule possessions de Google...

    Et ce n'est pas les nouvelles déclarations et intentions de Google pour le CLOUD, le shopping et les réservations en ligne qui vont tempérer ce phénomène, bien au contraire.

  27. Scitec 10 janvier 2012 at 18 h 42 min

    Sa crain !!!

  28. sgraciet 17 janvier 2013 at 12 h 32 min

    Il faut maintenant trouver des solutions.... Une solution bricolée, après de nombreuses recherches, vise à mettre en place des filtres sur Google Analytics afin de déterminer la page de destination de chaque visiteur not provided. Cette solution est fournie par Carrie Hill sur ce site http://searchengineland.com/turning-not-provided-into-useful-actionable-data-135800 Si vous avez mieux... Partagez 🙂

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site