> > Taux de clic : 9,66% pour le premier résultat sur Bing, 18,2% sur Google

Taux de clic : 9,66% pour le premier résultat sur Bing, 18,2% sur Google


Notez cet article

Une étude sur le taux de clics dans les résultats naturels de Google et de Bing montre de grandes disparités entre les deux moteurs de recherche...

Une étude de la société Slingshot explore les taux de clics (CTR ou click-through rate) des résultats naturels pour les deux moteurs de recherche Bing et Google.

Les résultats sont très différents pour ces deux moteurs, puisque, sur Google, les trois premiers résultats affichés reçoivent des taux de clics respectivement de 18,2%, 10,05% et 7,22% (soit 35,47% en tout) alors que pour Bing, ils ne sont que de 9,66%, 5,51% et 2,74% (17,91% en tout, soit l amoitié que pour Google environ). Voir le graphique comparatif ci-dessous.

La différence entre ces chiffres peut s'expliquer, comme le dit Slingshot, par le fait que les internautes peuvent cliquer sur un autre lien, dans les SERP de Bing, que les résultats proposés : recherches connexes, liens sponsorisés, recherche universelle, autres options, etc. Certes, mais ces options sont également proposées par Google...

Alors ? Les auteurs de l'étude avancent l'explication d'un public différent, moins averti, sur Bing que sur Google. Possible... Et vous, voyez-vous une autre explication ?

Slingshot CTR Bing Google
Source de l'image : Slingshot

Commentaires : 13
  1. Matt 24 octobre 2011 at 7 h 23 min

    Si j'ai bien compris, ça veut aussi dire que 60-65% des utilisateurs Google cliquent sur un des 10 résultats, contre ~25% sur Bing.

    Les autres font quoi ? 75% des internautes de Bing ne trouvent pas leur bonheur en première page et refont une autre recherche ou vont sur une autre page? Ça fait peur !

  2. Arkanys 24 octobre 2011 at 7 h 35 min

    Ces chiffres seuls ne signifient rien si on ne prends pas en compte le nombre de liens publicitaires au-dessus des résultats naturels.
    Prenons la requête "voyage" :

    - Bing propose 4 liens publicitaires
    - Google propose 3 liens pub

    Cet écart de 1 lien est important sur les taux de clics des résultats naturels.

  3. Anonymous 24 octobre 2011 at 7 h 56 min

    J'achète l'explication d'Arkanys : dans l'ordre de la liste, le 1er résultat de Bing correspond au 2e de Google : on retrouve alors des ordres de grandeur comparables.
    G2L

  4. Anonymous 24 octobre 2011 at 8 h 00 min

    Il serait aussi très intéressant d'avoir la différence du taux de clic entre les mots clés longue traine et les génériques (sur Google).

  5. Anonymous 24 octobre 2011 at 8 h 02 min

    Il serait aussi très intéressant d'avoir la différence du taux de clic entre les mots clés longue traine et les génériques (sur Google).

  6. cravate-cadeau.fr 24 octobre 2011 at 8 h 17 min

    De mon point de vue, les résultats naturels sur bing ne correspondent absolument pas aux attentes. Ce n'est pas un problème d’habitude puisque sur une requête simple, bing propose en premier lieu des résultats moins pertinents !

  7. Valentin 24 octobre 2011 at 9 h 02 min

    Aucunes valeurs.

    Cela dépend de la requête (marque ou autre) et de la taille de celle ci, du nombre de liens sponsos sur la page comme l'a si bien fait remarqué Arkanys, du besoin réel de l'internaute (parfois différent de la requête exprimé), de différence de présentations (couleurs, organisation...)

    Ces études sont ridicules... Il n'y a pas de règles... beaucoup trop de paramètres...

  8. Martin Djedjes 24 octobre 2011 at 10 h 50 min

    Suis assez d'accord avec Valentin, ces chiffres sont de l'arnaque car il existe trop de différences entre les interfaces Google et Bing pour pouvoir faire une comparaison fiable. Il serait intéressant de connaitre la proportion liée à la pertinence des résultats des 2 moteurs.

  9. Annuaire Français 24 octobre 2011 at 11 h 36 min

    Cette étude , si elle est effectivement basée sur le seul chiffre CTR comme je l'ai compris peut-être à tord, n'apporte en effet aucune information utilisable.

    Outre les facteurs déjà énoncés ci-dessus (publicité etc), il me semble que la recherche réelle est plus importante sur Google que sur Bing; la recherche réelle exclue la recherche d'analyse de présence souvent faite par les webmaster , qui auront plus tendance a cliquer sur un lien dans google, alors que d'autres ne feront que vérifier leur présence sur bing.

    Google a été construit comme une F1 et s'affine , Bing est une supertourisme qu'on essaye de booster pour la transformer en F1 ... c'est pas gagné. La comparaison aussi avec l'aéronautique ou spatiale nous fait prendre conscience qu'un projet doit totalement partir sur de nouvelles bases pour être un challenger, et que le rafistolage et la tentative de copie n'est que de l'énergie perdue...

  10. Anonymous 24 octobre 2011 at 13 h 10 min

    Étonnant,

    On perdrait "30 points" de cliques sur un site en premières positions par rapport à des études passées ?

    Est-ce à dire que les photos, vidéos, résultats de fraicheur les ont récupérés? Vive le multicanal :).

  11. EB Consulting 26 octobre 2011 at 10 h 59 min

    suis d'acord avec ARKANYS

  12. Anonymous 27 octobre 2011 at 8 h 05 min

    Quand un internaute trouve directement ce qu'il cherche, il ne clique qu'une seule fois dans les résultats de sa requête (sauf s’il ne cherche rien de précis). Plus l’internaute est satisfait, plus le taux de clic est faible. Et s’il ne trouve vraiment rien d’intéressant pour lui, il corrige sa requête sans avoir cliqué dans les réponses. Dans les deux cas, le taux de clic est faible.

  13. 1-ter-net 27 octobre 2011 at 9 h 17 min

    Une question me turlupine : "les trois premiers résultats affichés", c'est-à-dire incluant ou en-dehors des résultats AdWords ?
    S'ils ne les comptent pas, ça pourrait expliquer cette différence... et confirmer le succès d'AdWords

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site