> > Encore un nouvel algorithme Google : 35% des recherches impactées pour des résultats plus "frais" !

Encore un nouvel algorithme Google : 35% des recherches impactées pour des résultats plus "frais" !


Notez cet article

Google vient de mettre en ligne un nouvel algorithme qui met en avant, pour environ 35% des requêtes, un contenu plus frais et mis à jour. Voilà qui va encore bien changer nos pages de résultats..

Google vient d'annoncer une nouvelle version de son algorithme de recherche, et pas des moindres puisque, selon le moteur de recherche, 35% des requêtes seraient impactées par cette nouveauté !

Ce nouvel algorithme, qui a pu être mis en place grâce à la nouvelle architecture d'indexation Caffeine, mise en place en 2010 et qui permet de crawler beaucoup plus de résultats récents, met en avant ces résultats "frais" sur certains mots clés. Il s'agit de la principale nouveauté apportée par cette nouvelle mouture : certaines requêtes, décidées algorithmiquement, nécessitant, selon Google, des résultats très récents, seront traitées différemment avec les pages "anciennes" mises en retrait au profit de liens plus "frais" (la "fraîcheur" d'une page étant déterminée par la date et l'heure à laquelle Google trouve pour la première fois le document, une mise à jour de celui-ci n'influera donc pas sur ce signal).

Cela peut toucher plusieurs types de requêtes :

- Celles touchant à des faits récents et d'actualité (exemples : dette grecque, lockout de la NBA, affaire du Carlton de Nice, etc.), mais cela était déjà le cas avec les requêtes de type "QDF"...

- Les événements récurrents : marronniers (fêtes des mères, saint Valentin, Noël...), événements sportifs (Coupe du monde, etc.), salons, élections...

- Contenus proposant des mises à jour fréquentes : essais de voitures, d'appareil photo, de téléphone portable, etc.

Il est encore trop tôt pour mesurer l'impact de ce nouvel algorithme sur nos sites, mais il y a fort à parier qu'il ne devrait pas être négligeable. Décidement, après Panda, Google nous réserve bien des surprises et le monde du référencement n'a pas fini de bouger...

engrenage
Source de l'image : Luis Ceifao

Commentaires : 7
  1. pilou 4 novembre 2011 at 12 h 34 min

    Tant mieux ! Personnellement j'en ai marre de tomber sur des articles de + de 10 ans quand je recherche quelque chose d'actualité.

  2. marjev 4 novembre 2011 at 14 h 45 min

    Pareil ! 🙂

  3. Marc L. 4 novembre 2011 at 15 h 16 min

    Cela induit que la valeur des pages anciennes sera moindre, ce qui est à la fois une bonne et mauvaise chose, selon les cas.

    Il ne reste qu'a espérer que Google saura différencier correctement les cas de figures dans lesquels l'ancienneté aura quand même sa valeur. Sinon, nous allons au devant d'une augmentation significative des démultiplication des sites dans certains domaines, pour bénéficier de cet indice de "fraicheur" ...

  4. Publipresse 5 novembre 2011 at 9 h 26 min

    Pourvu qu'il sache faire la différence entre un site pro et un blog^^

  5. PLast 5 novembre 2011 at 16 h 32 min

    Est-ce la fin de la longue traîne??? Cette modification date de quand???

  6. MagicYoyo 15 novembre 2011 at 8 h 45 min

    Il y a bien longtemps que Google joue sur la fraîcheur des résultats. En 2007, ce même Amit Singhal nous expliquait que Google avait des algo pour catégoriser les requêtes des internautes, et qu'un de ces algo était "Query Deserves Freshness". Le constat de l'effet d'une prîme de fraîcheur dans les SERPs de Google est même bien plus ancien que 2007.

    Qu'est-ce que cela veut dire ?
    Cela signifie qu'il ne faut pas s'attendre à des bouleversements majeurs. Google dit cela impacte 35% des requêtes. Mais il est vraissemblable que ces requêtes connaissaient déjà des mécanismes liés à la fraîcheur. On verra certainement une accélération de la réactivité de l'algo sur ces requêtes, pas beaucoup plus.

  7. Geoffroy 15 novembre 2011 at 8 h 46 min

    Bonne nouvelle mais comme d'habitude... tout est une question d'équilibre. Je pense à titre "perso" que Google devrait mieux segmenter actu et contenus de référence plus anciens... Favoriser le contenu frais ne se fera que sur 35% des requêtes, une bonne chose, car dans de nombreux domaines, la fraîcheur ne fait pas la pertinence.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site