> > Google et justice : au tour d'Olivier Martinez (France) et ShopCity (USA)

Google et justice : au tour d'Olivier Martinez (France) et ShopCity (USA)


Notez cet article

Deux nouveaux épisodes judiciaires pour Google : l'acteur Olivier Martinez a fait condamner, en France, le moteur de recherche pour des liens sponsorisés utilisant son nom pour une affaire privée et, aux Etats-Unis, le site CityShop reproche à Google de l'avoir pénalisé pour mettre en avant ses propres services...

Les ennuis de justice continuent de s'accumuler sur Google avec deux nouvelles affaires, en France et aux Etats-Unis :

- L'acteur Olivier Martinez a fait condamner Google pour avoir accepté un lien publicitaire Adwords acheté par le site Gala.fr, et proposant cet intitulé sur certains mots clés : News-Olivier Martinez Les chagrins d’amour les plus célèbres : le cas Olivier Martinez. Le TGI de Paris a ainsi condamné Google et Prisma Presse, éditrice du site Gala.fr à une amende de 1 500 euros de dommages et intérêts et 3 000 euros de frais de procédure. Les arguments de Google, qui se positionnait en tant qu'hébergeur, n'ont donc pas été entendus.

- Aux Etats-Unis, c'est encore une plainte pour abus de position dominante qui a été déposée devant la Federal Trade Commission (FTC) par le site ShopCity.com, celui-ci estimant que son référencement a été artificiellement baissé pour favoriser les services de Google et ce depuis 2006 (il semblerait que le site ait été pénalisé par Google pour cause de spam). Les plaintes de ce type se sont multipliées ces derniers temps, aux Etats-Unis et en Europe, et de nombreux observateurs attendent avec impatience les résultats de ces jugements ou enquêtes...

Balance Justice
Source de l'image : DR

1 commentaire
  1. Anonymous 24 novembre 2011 at 17 h 26 min

    ça serait bien de mettre fin à l'hégémonie de Google car à chaque rhume du moteur, tout le monde est en panique...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site