> > Mais où est Bing dans tout ça ?

Mais où est Bing dans tout ça ?


Notez cet article

Si vous suivez comme moi l'actualité des moteurs de recherche, vous avez pu vous apercevoir qu'elle est foisonnante depuis quelques mois chez Google : après Panda, on a eu droit à l'algorithme Freshness Update, au chiffrement des pages de résultats, à l'intégration de Google+ dans ces mêmes résultats, sans parler de leur communication sur les diverses modifications minimes d'algorithmes ces derniers temps, les rachats d'entreprises à tire-larigot, les "easter eggs", les vidéos et les modifications d'interface incessantes.

Bref, quand on suit l'actualité de Google, on ne s'ennuie pas, loin de là…

Mon travail de veille quotidienne se portant cependant sur le paysage complet des moteurs de recherche en France et dans le monde, je ne peux que me poser une question évidente : mais où est Bing dans tout cela ?

En effet, le moteur de recherche de Microsoft semble envahi par un silence assourdissant depuis quelques mois : en France, on a l'impression que rien ne s'est passé depuis son lancement en mars 2011 (bientôt un an !), qui n'a d'ailleurs pas fait bouger d'un iota ses parts de marché dans l'Hexagone.

Aux Etats-Unis également, on a l'impression d'un immense vide si on fait une retour sur l'année 2011 : quelles innovations ce moteur a-t-il apporté à son algorithme de pertinence ? Quelles nouveautés dans son interface ? Quels rachats de start-ups permettant d'améliorer son moteur ? En gros, rien ou pas grand chose… Même situation outre-Atlantique avec des parts de trafic qui stagnent à 30% (en additionnant les chiffres de Yahoo!) depuis de nombreux mois.

Ceci est étonnant, à une époque où, justement, il faudrait à Bing une capacité d'innovation au-dessus de la moyenne pour réellement concurrencer le leader actuel. Bizarrement, les équipes de Bing semblent résignées à rester at vitam aeternam à la place du challenger désigné… Quelle ambition !!!

Mais cela peut également cacher d'autres perspectives :

- Bing ne dit rien mais prépare de grandes nouveautés en cachette. Possible…

- Après un coût de 5,5 milliards de $ en 2 ans, Microsoft envisage de jeter l'éponge… Possible aussi...

Ceci dit, il est difficile, bien sûr, de dire de quoi l'avenir de Bing sera fait. Mais on ne peut être que surpris de l'immobilisme de ce moteur face à la capacité d'innovation et d'évolution de son principal concurrent et leader. Est-ce mauvais signe ? L'avenir le dira certainement…

Commentaires : 8
  1. coolivier 12 janvier 2012 at 13 h 16 min

    C'est vrai que Google multiplie les annonces ces derniers temps Peut-être que Bing attend que le flux des annonces de Google ralentisse pour pouvoir communiquer sur les améliorations de son algorithme. En ce moment, une petite annonce de la part de Bing serait peut être noyée dans la masse d'infos. Je pense également que si Bing fait une annonce, il ne doit pas faire dans la "petite mesure". Il devra communiquer pour marquer les esprits et confirmer sa place de challenger crédible. Communiquer donc sur une grande et réelle avancée de son moteur.

  2. Aménagement utilitaire 12 janvier 2012 at 13 h 34 min

    Dommage que Google ne soit pas plus challengé par Bing. Il risque d'abuser de sa position dominante et d'imposer tous ces outils dans les SERP : Google +, Shopping... au détriment des autres acteurs d'Internet.

  3. Cécile 12 janvier 2012 at 17 h 08 min

    C'est la question que je me pose depuis un moment. On ne parle plus que de Google qui fait sa loi sur le net et acquiert un pouvoir démesuré. Où est la concurrence ?

  4. Anonymous 12 janvier 2012 at 20 h 45 min

    très bon billet "d'humeur", merci de poser ces questions.

  5. Apo 13 janvier 2012 at 7 h 54 min

    Ils nous ont déjà fait le coup avec "Live" qui devait révolutionner la recherche... Microsoft ne s'est jamais donné les moyens d'investir sérieusement dans le web, ils assurent juste une présence... Mais je pense que ça les embêterait un tantinet (pour rester poli) de devoir passer un partenariat avec Google pour avoir un moteur de recherche qui tienne le coup sans que ça leur coûte trop cher, car comme tout portail digne de ce nom, il leur faut au moins un moteur...

  6. Développeur web 16 janvier 2012 at 9 h 06 min

    Personnellement, je pense qu'il ne manque qu'une chose primordiale au moteur Bing pour gagner des parts de marché actuellement sur le web : des résultats plus pertinents !

  7. Anonymous 19 janvier 2012 at 13 h 46 min

    Bonjour,
    c'est bien de se poser la question, mais ET les autres ? Et Exalead LE french moteur ??

    Changeons de moteur de temps en temps, c'est aussi s'affranchir de la pensée unique imposé par Monsieur Google 😉

  8. Amina 19 janvier 2012 at 19 h 01 min

    Merci pour cet article, bien sur que chaque moteur a son propre algorithme, et il faut travailler chacun d'une méthode différente. J'aimerais bien savoir les critères majeurs de ce moteur.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site