> > Volunia : premiers tests, premières copies d'écran...

Volunia : premiers tests, premières copies d'écran...


Notez cet article

Le moteur de recherche Volunia vient d'ouvrir ses portes à une petite liste de "power users" dont nous faisons partie. Voici donc quelques copies d'écran de ce nouveau moteur de recherche. Deviendra-t-il un véritable futur compétiteur de Google ? Difficile à dire mais nos premiers essais sont en tout cas positifs...

Volunia est un nouveau moteur de recherche présenté en novembre dernier par l'italien Massimo Marchiori, un mathématicien (professeur agrégé à l'Université de Padoue,) qui a déjà participé indirectement à l'élaboration de la formule de calcul de l'algorithme de pertinence du moteur Google à ses débuts, sur la base d'une théorie qu'il avait appelé "hypersearch" en 1996 (Sergey Brin et Larry Page s'en étaient inspiré pour créer leur moteur de recherche à l'époque). Autant dire que le concepteur de ce nouvel outil sait de quoi il parle... Volunia promettait à cette époque une perspective "radicalement différente" de ce que propose Google et voulait devenir le "moteur de recherche du futur".

Bonne nouvelle : nous avons reçu un accès de "power user" du moteur hier, ce qui nous a permis de tester en avant-première ce nouvel outil, dont voici quelques copies d'écran :

- La page d'accueil de Volunia est assez classique pour un moteur de recherche. Elle est de plus agrémentée de plusieurs pictogrammes, correspondant à de multiples possibilités :

Volunia
Source de l'image : Abondance

- La page de résultats "de base", quant à elle, ressemble également fort à ce que l'on peut voir sur d'autres outils :

Volunia
Source de l'image : Abondance

- La différence se fait en fait grâce aux pictogrammes : la cartographie (picto représentant une maison) propose des liens avec des pages et des sites proches, sous la forme d'une cartographie représentant des bâtiments, un aéroport, etc. :

Volunia
Source de l'image : Abondance

- Une autre possibilité de représentation, plus sobre, est également proposée :

Volunia
Source de l'image : Abondance

- Autre possibilité : la possibilité de laisser un message lisible par tous les utilisateurs, sur la partie droite de l'écran :

Volunia
Source de l'image : Abondance

- Ou le fait de contacter un utilisateur du moteur présent en ligne - ou pas - pour discuter avec lui :

Volunia
Source de l'image : Abondance

Voici donc, en exclusivité :), quelques copies d'écran de ce nouvel outil. A première vue, et après quelques minutes d'utilisation, on peut dire :

- Qu'il a pour ambition de mixer des résultats de recherche "classiques" (Web, audio, vidéo, images, etc.) avec des représentations en cartographie (difficile de dire si cette option va réellement être appréciée par les utilisateurs, des outils comme KartOO, dans le passé, étaient assez proches et n'avaient jamais vraiment réussi à percer auprès du grand public) et un réseau social assez ouvert permettant d'interagir avec les autres utilisateurs du moteur.

- Que nos premiers pas semblent prometteurs : Volunia est rapide (encore heureux en version bêta, ceci dit...), les résultats de recherche sont plutôt pertinents à première vue, bref, l'outil semble bien né...

Volunia transformera-t-il l'essai ? Sans parler de véritable révolution, ce nouveau moteur de recherche est agréable sans réellement changer nos habitudes. Il a en tout cas l'avantage de proposer une alternative à Google. Quant à dire s'il va le concurrencer dans les mois qui viennent, c'est une autre question. C'est en tout cas ce que l'avenir dira lorsqu'il s'ouvrira de façon plus large à ses utilisateurs. Ce sont eux qui jugeront. Mais nos premiers tests semblent plutôt positifs...

Commentaires : 24
  1. Neupap 7 février 2012 at 8 h 06 min

    Ça manque de pubs de partout envahissant les résultats pour être considéré comme un moteur de recherche 🙂

  2. Nico 7 février 2012 at 8 h 33 min

    Amusant que vous le mentionniez, ça me fait penser à Kartoo cette représentation... ceci dit, si les algos sont performants, ça ferait pas de mal de voir un concurrent à Google.

  3. Kershin 7 février 2012 at 8 h 33 min

    Personnellement, je suis aussi un poweruser et, bien que l'idée soit sympa, je trouve l'interface ultra lourde. Il y a trop de barres partout, trop de fonctions. Quand on vient de Google et son style épuré, on est vite surchargé par l'interface. A mon avis, ils gagneraient à laisser l'utilisateur activer ou désactiver certaines fonctionnalités.

  4. Abondance 7 février 2012 at 8 h 36 min

    @Kershin : je suis assez d'accord : l'interface gagnerait à être épurée et surtout avec des couleurs moins criardes... Mais on peut penser que c'est une voie d'amélioration pour la version finale...

  5. shelko 7 février 2012 at 9 h 00 min

    Je crois que si la partie graphique/cartographie n'est pas trop mise en avant cela pourra peut être fonctionner, car il ne faut pas trop changer les habitude du visiteur.

    Perso, j'aime pas trop la partie carto on se croirait dans un age of empire version 0.0

  6. François 7 février 2012 at 9 h 05 min

    Je ne pense pas qu'un jour un moteur de recherche remplacera Google. Pour les "tuer", il faudra leur donner un gros coup de vieux d'un coup, avec un nouveau concept.

    Là c'est un moteur de recherche moins pertinent de plus, et avec une interface très chargée.

  7. Baptiste REY 7 février 2012 at 9 h 28 min

    AU niveau de la recherche cela donne quoi ? C'est un moteur de recherche non ?

  8. lionel 7 février 2012 at 15 h 05 min

    Bonjour,

    Je trouve que l'ensemble est surchargé. Qu'en est-il de la pertinence des résultats sur des requêtes données ?

  9. Marre de se faire balader sur le net 7 février 2012 at 15 h 14 min

    @Baptiste REY L'index de Volunia ne souffre pas (encore) la comparaison avec de plus gros moteurs, et les SERPS n'affichent pour l'instant que des sites ayant une certaine autorité. Les discussions entre power users sur le chat font état d'un certain manque de pertinence sur les recherches de personnes (ahhhhh... les premières requêtes d'ego surfing pour s'admirer dans le miroir virtuel 😉

  10. Anonymous 7 février 2012 at 16 h 57 min

    1. Les résultats de base du moteur semblent être dominés par le mot clé dans le domaine / URL, un peu comme chez Bing.

    2. Outre Kartoo, il me semble que google avait eu aussi dans le temps, en option, une présentation similaire en pictogrammes (sauf erreur de ma mémoire).

  11. Jean-Marie Le Ray 7 février 2012 at 23 h 28 min

    Bonjour,

    Concernant Kartoo, il me semble qu'ils ne cartographiaient que les résultats du moteur, mais pas site par site en se basant sur la structure du site, ou je me trompe ?

  12. petit scarabé 8 février 2012 at 10 h 21 min

    Question fondamentale : quel est le modèle économique de Volunia ? Les fonctions avancées de navigation/visualisation sur SERP restent une affaire de power user, voire un jouet pour spécialiste, ce qui limite l'audience et rend hypothétique la viabilité d'un modèle publicitaire pour ce type de service. D'ailleurs Google suit depuis l'été dernier une stratégie exactement oppposée à Volunia sur ce point en allant vers une simplification accrue de son SERP, en supprimant justement les outils de navigation visuelle qui avaient été déployés (Wonder Wheel, Timeline). Dans la même veine, les liens "similar" et "cached" ont été déplaçés dans le preview afin d'alléger le SERP visuellement. Et on peut imaginer que ce type de décision est au moins partiellement fondé sur des statistiques de click montrant le peu de succès de ces fonctions auprès du grand public.

    Reste donc à voir ce que Volunia a en tête pour assurer son avenir...

    http://searchengineland.com/official-the-google-wonder-wheel-is-gone-84105
    http://www.seroundtable.com/google-timeline-search-14311.html
    http://www.seroundtable.com/google-similar-results-13685.html

  13. Grozaloumek 8 février 2012 at 14 h 51 min

    Personnellement je ne trouve pas les résultats très pertinents pour l'instant.

    Un exemple tout simple : en tapant "Les araignées mangent-elles des fruits" (oui, je sais, c'est assez original comme recherche ^^), les premiers mots pris en compte pour la recherche sont : "les", "des" et "que". Je vous laisse imaginer la pertinence des résultats...

    A noter que les résultats d'aujourd'hui semblent plus pertinents que les résultats d'hier...
    On verra avec le temps, il est difficile de juger un algorithme (beta en plus) en seulement un jour d'utilisation.

  14. Grozaloumek 8 février 2012 at 14 h 57 min

    Erratum :
    Ma recherche est en fait : "est-ce que les araignees mangent des fruits" et les résultats d'aujourd'hui sont les mêmes qu'hier 🙁

  15. Anonymous 8 février 2012 at 19 h 41 min

    Puis-je recevoir une invitation ?

  16. Mancko 8 février 2012 at 21 h 30 min

    Contrairement à Kartoo, ici les cartes ne sont en rien sémantiques mais reflètent les sections du site concerné.
    Pas de réel intérêt pour cette fonctionnalité pour l'instant, mais des idées pour les autres moteurs et des pistes de réflexion pour l'évolution du SEO/SMO.

  17. andy 9 février 2012 at 5 h 55 min

    Je suis sceptique. Est-ce que ça va être un autre Cuil ? Je viens d'essayer "euro monetary crisis" et ça m'a donné des résultats un peu au hasard sur des sujets comprenant le mot europe, alors que son grand concurrent tombe juste 🙂 Pour l'instant évidemment le moteur est en développement, et on ne peut pas lui reprocher des erreurs. Personnellement je crois que c'est une profonde erreur de s'attaquer de face à un immense concurrent établi. Il faut faire plutôt comme l'industrie japonaise avec les motos : commencer par des petits cyclos que plus personne ne veut faire. De la même manière, en matière de moteur, il faut introduire des petites modifications qui n'ont l'air de rien, mais qui préparent des bouleversements majeurs. (La même chose est vraie dans les questions monétaires.)

  18. andy 9 février 2012 at 6 h 09 min

    Je disais qu'on déloge un grand concurrent, non pas en l'attaquant de face, mais en introduisant des petites améliorations "pas menaçantes". Sur ce plan Volunia a aussi des points positifs : l'idée de créer une sorte de "réseau social" entre personnes qui se sont intéressées au même sujet, et de les inviter à communiquer entre elles (et sans doute à donner aussi des informations à Volunia, de manière nettement plus intelligente que Knowl), est une bonne idée. Elle a ces caractéristiques : amélioration, sans attaque de front. En ce qui concerne les résultats des requêtes, pour l'instant c'est ridicule. Il vaut mieux que Volunia signe tant que c'est possible un accord avec "un des grands moteurs". (Si je veux inventer un nouveau moyen de transport avec des roues, je ne vais pas mettre une équipe d'ingénieurs sur la réinvention de la roue...)

  19. Michel Charmasson 9 février 2012 at 8 h 39 min

    Faiblesse de l’Index et richesse des Fonctions, Volunia n’en reste pas moins dans la droite ligne de Google qui en communicant sur l’intégration de ces fonctions, place tous deux la requête dans une fonction sociale.

  20. Michel Charmasson 9 février 2012 at 8 h 42 min

    Bonne approche pour une recherche thématique ou l’expertise utilisateurs puisse être mise à profit de la communauté et de l‘algorithme.
    Un vieux projet de 1996 avec IndexSite.

  21. Anonymous 9 février 2012 at 15 h 42 min

    Pour l'avoir testé, je trouve que les résultats de recherche ne sont correctes sur des recherches à 1 ou 2 mots clés, bien que des sites US se glissent parfois dans les résultats alors que j'étais en recherche FR. sur des requêtes plus longues c'est un peu plus discutable.
    La cartographie "répertoire" est assez intéréssante car elle permet d'avoir une visson glbale du contenu du site. Par contre la carto "visuelle" est limite compréhensible avec ses picos à la SimCity 2000. Ca fait un peu années 90 quand même.
    Le fait de pouvoir échanger avec les internautes sur une page X ou Y est pas mal du tout. Par contre ça risque d'être lourd à lire s'il y a 500 messages.
    Niveau Look&Fell ont est loin des standards actuels, ça fait un peu old school. De plus le fait d'intégrer l'interface Volunia lors de la navigation sur site me fait un peu penser à mes premiers pas sur le web avec le browser "fermé" d'AOL 🙂

  22. Exceptionn-elle 10 février 2012 at 1 h 51 min

    Espérons que l'on puisse rapidement toutes et tous le tester, après tout pourquoi pas, s'il est plus pertinent que les autres moteurs, ça peut marcher.

  23. Nicola 10 février 2012 at 17 h 15 min

    Per chi desiderasse un account Power User per Volunia può compilare il form che trova qui:
    http://unina.stidue.net/include/power-user-volunia.html
    In 24h verrà abilitato come utente Power per il Beta Testing!

    Who wants to become Volunia Power User can send the form at:
    http://unina.stidue.net/include/power-user-volunia.html
    and in 24h will be activated!

  24. Cyril Moreau 7 juin 2012 at 9 h 41 min

    C'est ouvert à tous depuis hier 🙂

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site