> > Google Screenwise : être payé pour surfer (et être espionné) !

Google Screenwise : être payé pour surfer (et être espionné) !


Notez cet article

Google va bientôt proposer aux internautes américains deux offres leur proposant de renvoyer toutes leurs données de navigation à la firme de Mountain View contre rémunération. De façon tout à fait volontaire, bien sûr...

Google vient de lancer un programme appelé Screenwise, qui rémunère les internautes y souscrivant (à raison de 25 $ en bons d'achat chez Amazon sur une année) en échange de l'installation d'une extension sur leur navigateur renvoyant à Google toutes les infos sur leurs navigation Web. Une autre offre consiste en l'installation d'un boitier "espionnant" les informations de tous les terminaux domestiques connectés à Internet dans la maison, contre 100 $ à l'installation et 20 $ par mois.

Les données ainsi collectées par le moteur de recherche serviront à "améliorer les produits et services Google et proposer une meilleure expérience en ligne à tout le monde". Il semblerait que, pour l'instant, seuls les internautes américains (de plus de 13 ans) soient concernés.

Après tout, si tout cela est fait sur la base du volontariat (sachant qu'une navigation anonyme sera quand même toujours possible), pourquoi pas ?

Big Brother
Source de l'image : Abondance

Commentaires : 9
  1. Courtier travaux 13 février 2012 at 15 h 43 min

    Je ne vois pas en quoi cela sera utile à Google .. Il doivent déjà savoir pas mal de choses avec les comptes Google et leur navigateur Google Chrome ... Cela me laisse perplexe !

    Alex

  2. Yoann 13 février 2012 at 16 h 24 min

    @Courtier travaux : la preuve que non. Google n'a pas encore suffisamment d'infos... Certaines doivent leur échapper !

  3. Crowdsourcing 13 février 2012 at 22 h 04 min

    Les données collectées via ce panel d'utilisateurs risquent d'être inquiétantes ...Les étudiants seront les premiers intéressés par l'argent "facile", et cette observation de leurs habitudes de surf internet risque d'impacter les générations d'internautes à venir, en terme de ciblage marketing et autres tests qui ne manqueront pas d'être réalisés grandeur nature auprès de ces volontaires ! Cette forme de crowdsourcing d'internaute, plutôt que de proposer une meilleure expérience en ligne à tout le monde, pourrait bien générer un circuit fermé et auto-alimenté.

  4. paiement en ligne 14 février 2012 at 13 h 35 min

    C'est peut être pour connaître le nombre de personnes prêt à abandonner leur données pour un service, et ainsi savoir si le système cloud à des chances de succès avant de déployer la grande artillerie.

    Ce qui est sur c'est qu'ils ne font rien par hasard...

  5. Ancien des médias 14 février 2012 at 17 h 26 min

    Puis je signaler que tous les instituts de mesure d'audience aux Etats-Unis comme ailleurs procèdent de la même manière : proposer des incentives en échange d'une mesure des usages ? Je suis très surpris que tant de monde trouve ça neuf sous prétexte que Google en est propriétaire. Nielsen//NetRatings, ComScore, Hitwise, Comperte et tous les autres, que croyez-vous qu'ils font ? Alors pourquoi ce type de réaction dès qu'il s'agit de Google ? Bizarre, quand même...

  6. Omnireso 15 février 2012 at 19 h 52 min

    @Ancien des médias : Les instituts de mesure d'audience ne sont aucunement comparables à l'empire Google !! Sauf erreur de ma part, il n'existe pas de webmail Compete, d'agenda partagé Nielsen, de partage de document en ligne Hitwise, de régie publicitaire Quantcast, etc

  7. tirelipinpon 16 février 2012 at 18 h 42 min

    Avant l'explosion du web chez les particuliers, Nielsen proposait une interface sur la ligne téléphonique des membres du panel (bien évidemment volontaires) permettant de scanner les codes barre de leurs achats contre des cadeaux.

    O tempora, O mores...

    Google joue depuis longtemps dans une tout autre catégorie, surtout quand tu constates que de moins en moins de sites sont "google free" (stats). Tu fais partie du panel, volontaire ou pas. Et ça, c'est vraiment inquiétant.

  8. Xorax 17 février 2012 at 14 h 13 min

    Je vois pas pourquoi ils ont besoin de ça... ils analysent déjà le comportement de tout le monde avec google analytics.

  9. Deals-du-Jour 23 février 2012 at 13 h 17 min

    Si cela peut leur être utile, et qu'ils ont de l'argent à distribuer...
    Le problème, c'est que d'informations obtenues par incentive, on ne peut tirer de conclusion générale, simplement déjà par le fait que les contributeurs sont sélectionnés. Ce seront effectivement des étudiants, des internautes en recherche de bons plans... mais pas des "n'importe qui".

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site