> > Google Suggest : nouveau procès au Japon

Google Suggest : nouveau procès au Japon


Notez cet article

Google Suggest

Le système de suggestion de requêtes connexes de Google connait une nouvelle péripétie judiciaire au Japon avec une personne lui reprochant d'ajouter à son nom une liste de crimes commis par un homonyme...

Le système d'auto-complétion Google Suggest (suggestion de requêtes au fur et à mesure de la frappe de la requête) fait encore des siennes. Déjà l'objet de multiples procès en France et ailleurs, c'est maintenant au Japon que ce système est attaqué en justice si l'on en croit la BBC et le Japan Times.

Un japonais accuse en effet Suggest d'ajouter à son nom, quand on le saisit sur Google, une liste de crimes commis par un homonyme. Cette perosnne estime qu'il est complexe pour lui de trouver un travail (il aurait même perdu le sien à cause de cette fonctionnalité, ce qui semble difficile à imaginer) ou de contracter un emprunt, devant l'afflux d'informations négatives proposées par Google sur son patronyme. Comme en France, il est demandé au moteur de recherche de supprimer des termes jugés comme diffamatoires de sa liste de propositions. Bref, la routine pour Google Suggest, en quelque sorte... 🙂

Google Suggest referencement
Source de l'image : Abondance

Commentaires : 3
  1. 1Dclic 29 mars 2012 at 7 h 49 min

    Bonjour,
    Quels sont les recours possible si le cas se présente pour un client, en France?
    Google enregistre t-il quelques part les réclamations de ce type?
    Le cas échéant, sont-elles traitées favorablement derrière?
    Thierry

  2. Abondance 29 mars 2012 at 7 h 55 min

    Bonjour
    Il y a déjà beaucoup de jurisprudence en France, n'hésitez pas à suivre le lien proposé dans l'article 🙂
    Bien cordialement

  3. 1Dclic 29 mars 2012 at 8 h 21 min

    Je viens de jeter un oeil à tous les articles en lien. Les choses n'ont pas l'air si simple : il semble bien que les marques et enseignes connues ont un peu de mal à obtenir gain de cause. Alors, au regard des démarches nécessaires, je doute qu'une petite entreprise ait les épaules à se lancer dans l'aventure... Pour ma part, j'ai le mot clé v i o l ajouté à mon nom et mon prénom... je dois avouer que cela ne m'enchante guère, surtout qu'en tant qu'indépendant, même si cela reste anecdotique, il doit bien arriver que certains de mes prospects soient amenés à faire des recherches sur mes nom et prénom afin e savoir à qui ils ont à faire...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site