> > Google va pénaliser les sites pirates... sauf Youtube (et d'autres)

Google va pénaliser les sites pirates... sauf Youtube (et d'autres)


Notez cet article

youtube

Google a indiqué la semaine dernière qu'il allait pénaliser les sites proposant des contenus piratés. Mais YouTube, propriété de Google, ne sera, semble-t-il, pas impacté par cette action...

On l' appris la semaine dernière, Google va pénaliser les sites proposant des contenus piratés et qui font l'objet de plaintes selon le DMCA... On peut donc s'attendre à ce qu'un certain nombre de sites, dont Google publie la liste, soient globalement pénalisés dans ses résultats suite à cette annonce.

Cependant, on peut s'étonner que, parmi la liste des (nombreux) sites web incriminés, on ne trouve aucune trace de YouTube, propriété de... Google ! Dans son aide en ligne, Google indique : Cet historique partiel inclut plus de 95 % des demandes de suppression de contenu protégé par des droits d'auteur, reçues pour la Recherche Google depuis juillet 2011. Il n'inclut pas (...) les demandes relatives à des produits autres que la Recherche Google (demandes relatives à YouTube ou Blogger, par exemple) ; les demandes envoyées à la Recherche Google pour du contenu apparaissant dans d'autres produits Google (demandes de la Recherche Google concernant des URL YouTube ou Blogger, par exemple).

Il est étonnant de constater que Google dénonce les abus sur de nombreux sites web tout en excluant les siens ! Notamment lorsqu'on constate le nombre de contenus piratés directement disponibles dans YouTube ! Est-ce parce que Google propose un formulaire de demande de suppression d'un contenu dans YouTube qu'il devrait être dispensé de faire lui-même le ménage ? Difficile de l'imaginer...

Or, Google a indiqué au site Search Engine Land que YouTube, tout comme "de nombreux autres sites populaires", ne serait pas touché par cette pénalité. Il semblerait que les sites faisant "des efforts raisonnables" pour effacer les contenus piratés ne seraient pas visés par cette nouvelle pénalité. Mais Google ne communique pas sur les critères qui font que les efforts sont "raisonnables" ou pas ou qu'un site est plus "de confiance" qu'un autre, ou de façon plus large, pourquoi un site échappera à la pénalité ou pas, insuflant un flou artistique qui risque de faire des vagues à l'avenir... Car, qu'on le veuille ou non, cette "liste blanche" avantage bel et bien YouTube...

youtube googke
Source de l'image : Abondance

Commentaires : 6
  1. Human Easy Spinner 15 août 2012 at 13 h 55 min

    Google dans toute sa splendeur !

  2. marghi 15 août 2012 at 18 h 39 min

    chapeau chèèr google, vous avez de talent 🙂

  3. Yann@Blog de référencement 17 août 2012 at 2 h 20 min

    Google tourne de plus en plus en circuit fermé. Après pendant qui est apparu, en partie, pour dézinguer les comparateurs de prix afin de laisser de la place à... oh ! surprise ! le comparateur de prix Google, voici qu'on va maintenant dézinguer Dailymotion et les autres outils de partages pour ouvir un boulevard à Youtube.

    Je ne serais même pas étonné que Google vende des bagnoles dans 1 ans, au rythme où ils vont...

  4. Rodleg 22 août 2012 at 12 h 34 min

    Une foi de plus Google fait ce qu'il veut, c'est juste scandaleux!

  5. club penguin 24 août 2012 at 13 h 44 min

    Dailymotion en avait déja subit les frais au dépend de youtube?
    Mais le message semble plutôt destiné au site de contenu peertopeer sur lequel Google n'avait jamais communiquer jusque la. Google communique bien, mais quand il s'agit de grosse bavure comme avec Disney et ces club penguin, la c'est motus et bouche cousu.

    • Darja 20 septembre 2012 at 20 h 54 min

      Il n'y a pas de pub dans les pages de Google News. Je comprends, bien ednentu, ce qui motive l'action des journaux belges. Mais je ne suis pas certain que poursuivre en justice Google soit la solution. On verra e0 moyen terme.L'industrie du disque est dans la meame logique (pas vis-e0-vis de Google, en particulier), les chiffres montrent qu'ils ne sont pas entrain d'eatre les gagnants.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site