> > Don't Get Scroogled : le lobbying anti-Google Shopping de Bing

Don't Get Scroogled : le lobbying anti-Google Shopping de Bing


Notez cet article

dollars

Bing vient de lancer le site 'Don't Get Scroogled' qui attaque de front les nouvelles méthodes de Google Shopping, en train de passer à un mode payant... Mais il fait de même sur son propre outil...

Bing avant lancé en septembre dernier un système de comparaison des résultats de son moteur avec celui de Google, baptisé Bing It On afin de tenter de persuader les internautes que Bing était au moins aussi pertinent que son concurrent leader. Le site avait d'ailleurs rapidement terminé en eau de boudin, devenant indisponible quelques jours après son lancement sans explication ultérieure...

Aujourd'hui, il lance le site Don't Get Scroogled qui vise cette fois Google Shopping, qui est en train de passer à un mode payant. Le site "dénonce" le fait que les résultats de Google Shopping, désormais basés sur un paiement de la part des sites marchands référencés, sont donc ainsi biaisés et considérés comme des publicités. Et il ne manque pas de rappeler que Bing propose un outil similaire, selon lui beaucoup plus propre !

Mais Danny Sullivan, sur le site Search Engine Land, ne se prive pas de faire remarquer que pour être présent dans le comparateur e-comemrce de Bing, il faut passer par son partenaire Shopping.com, qui est... Tout aussi payant ! Comme quoi, on peut faire du lobbying contre des méthodes qu'on utilise soi-même...

Don't Get Scroogled
Source de l'image : Abondance

Commentaires : 3
  1. Annuaire Français 30 novembre 2012 at 10 h 28 min

    La photo fait vendre, "y a pas photo" !!!
    Les serps sont un peu tristounette sans images, et les grandes marques se tournent aujourd'hui vers des solutions de communication ou l'image du produit voire du service est visible. Google ou Bing, le combat sur ce secteur est le même, prendre des parts de marché et limiter l'avance de la concurrence.

    Depuis 2011, nous avons intégré dans les résultats des vitrines seulement limité a 8 articles, car j'estime que les boutiques et comparateurs ne doivent pas être des concurrents mais des partenaires.
    Google et Bing sont un peu à côté de la plaque en voulant remplacer des coeurs de métier de plus en plus spécialisés et pointus dans le ecommerce, et devraient se limiter au search ... mais la tentation est grande ...

  2. Circulatonic 30 novembre 2012 at 11 h 55 min

    Entre Amazon, Google, Shopping, Bing et les comparateurs de prix historiques, c'est un peu le bordel quand même ! Un très bonne interview du fondateur de Cherchons.com qui a une analyse intéressante de son point de vue : http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/alain-franciosa-alain-franciosa-cherchons-com.shtml

  3. Alex 30 novembre 2012 at 15 h 03 min

    Cet article répond à la question : est-ce que Bing peut être une alternative à la position dominante de GooGle ?
    Visiblement, non puisqu'ils ont exactement la même philosophie.

    La concurrence devra forcément surgir d'ailleurs...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site