> > Vidéos Matt Cutts : lutte contre les liens spammy et pénalités

Vidéos Matt Cutts : lutte contre les liens spammy et pénalités


Notez cet article

digg

Matt Cutts explique dans une vidéo récente que les algorithmes de lutte contre le spam de Google ne sont pas encore assez bons pour contrecarrer toutes les méthodes utilisées par les "black hat" et dans une autre vidéo que le fait qu'un site pénalisé fasse un backlink vers vous peut avoir une influence sur votre référencement...

Matt Cutts a dernièrement mis en ligne 2 vidéos au sujet de la qualité des backlinks pointant vers un site web :

- La première (2'38", polo jaune), répond à la question "Why might a page with bad backlinks links be ranking highly?" ou "Pourquoi une page ayant des backlinks de mauvaise qualité continue-t-elle à bien se positionner dans les résultats de Google, malgré Penguin ?". Matt Cutts répond que le filtre Penguin a été conçu pour certaines formes de spam mais pas toutes (et notamment le hacking de site). Globalement, sa réponse est que les algorithmes de lutte contre le spam, notamment sur les backlinks, mis en place par Google, ne sont pas assez bons, à l'heure actuelle, pour contrer toutes les tentatives "black hat" mises en place par les spammeurs. Pour lui, les solutions sont la dénonciation au travers des "spam reports", sur des blogs spécialisés ou sur le forum pour webmasters. Il recommande également de ne pas se focaliser unqiuement sur les liens de faible qualité mais de regarder aussi si le site a des liens de bonne qualité, l'un pouvant contre-balancer l'autre.


Source de l'image :Google

- La deuxième vidéo (1'31", polo bleu), répond à la question "If a site linking to mine gets caught selling links, what happens to my site?" ou "Qu'advient-il de mon site s'il a des backlinks depuis un site web qui a été pénalisé pour avoir acheté des liens ?". Matt Cutts répond que le site recevant le backlink ne sera pas "pénalisé" au sens d'une "punition", mais le site pourvoyeur de backlink ayant, pour sa part, été pénalisé, le "jus de lien" qu'il va vous renvoyer sera moins fort, puisqu'il aura perdu en confiance de la part de Google. Et votre référencement risque donc d'en pâtir en termes de qualité.


Source de l'image :Google

Commentaires : 8
  1. Gary Le Masson 3 avril 2013 at 11 h 45 min

    Bref. la chasse aux sorcières est déclarée sur les vendeurs de liens 🙁
    Le formulaire de délation de Google, ça me rappelle une époque très sombre de notre histoire.

  2. steven 3 avril 2013 at 12 h 02 min

    Google n'est toujours pas au point avec le black hat. Sa montre la travail qu'il reste à réaliser. Et parviendront-ils à détourner cette pratique?

  3. Quentin @ Dedans dehors 3 avril 2013 at 12 h 23 min

    Il y aura toujours des blacks hat qui continueront ç détourner les pièges de Google, mais ils essayent de limiter au maximum.
    A mon avis, ils vont réussir à en bloquer pas mal, par la technique ou par la pression. D'ici la...

  4. Bob 3 avril 2013 at 13 h 51 min

    on voit surtout que Google tourne à l envers avec des simples pages de blogs quasi vide squattant les max SERP avec qqes techniques bien maitrisées là ou l original est lui en 3e page. vivement un nouveau moteur serieux e( exempt de debilités.

  5. YvanDupuy 3 avril 2013 at 21 h 32 min

    La démarche de Google Pinguoin est bonne dans sa globalité, mais on ne peut pas leur demander non plus de pondre un filtre anti spam parfait du premier coup. Les techniques de black hat évoluent en fonction du filtre, donc la lutte sera quasi infinie.Je pense qu'aujourd'hui il faut passer au crible régulièrement ces backlinks et shooter les moins bons, mais c'est un travail de fourmi...

  6. Christian 5 avril 2013 at 12 h 20 min

    Je rêve du jour où Google fera passer les sites référencés sans spam devant ceux référencés avec...

  7. DavidLeroi 12 juillet 2014 at 8 h 44 min

    Pas évident pour GOOGLE, les black hat seront malheureusement toujours en place, a voir, l'avenir nous le dira

  8. Lou 12 juillet 2014 at 12 h 09 min

    Super Article merci !!!!

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site