> > Matt Cutts et le duplicate content sur les textes légaux

Matt Cutts et le duplicate content sur les textes légaux


Notez cet article

matt cutts

Matt Cutts explique dans une vidéo que le fait d'indiquer des textes légaux à l'identique dans votre site, et donc du 'duplicate content', ne pose pas de problèmes à Google tant que vous n'essayez pas de manipuler son algorithme...

Matt Cutts a posté une nouvelle vidéo (1'04"", tee-shirt noir), sur le thème How does required duplicate content (terms and conditions, etc.) affect search? ou, en français, "Jusqu'à quel point des informations légales comme les conditions de ventes, dupliquées sur un site web peuvent affecter le SEO d'un site ?".

Il s'agit donc d'un point très particulier autour du "duplicate content" pour lequel Matt Cutts indique qu'il ne faut pas stresser : si le contenu en question n'est pas "spammy" et truffé de mots clés, par exemple, tout se passera bien : "I wouldn’t stress about this unless the content that you have duplicated is spammy or keyword stuffing.". Donc, si vos contenus sont softs, pas de soucis.

On aurait cependant apprécié une question (et donc une réponse) plus précise : quid si le texte légal se répête dans chaque fiche produit ? Et s'il représente la majeure partie du texte de ces fiches ? Ou s'il est unique sur le site mais identique sur plusieurs sites différents ? Etc. Dans une prochaine vidéo peut-être ?


Source de l'image :Google

Commentaires : 9
  1. Valentin 23 juillet 2013 at 11 h 41 min

    La réponse semble claire... Pour éviter de les afficher sur chaque fiche produit, peut-être vaut-il mieux créer une page indépendante (page lié sur chaque page produit) ou faire en sorte que le contenu descriptif du produit soit volumineux et devant le contenu légal... Il est aussi possible de le mettre dans un bout de flash 😉 parce que faire du référencement sur des mentions légales :S... Enfin shema.org et autres micro données pourrons spécifier la nature de ce texte...

  2. Valentin 23 juillet 2013 at 11 h 42 min

    Qu'en pensez vous ?

  3. Jérôme 23 juillet 2013 at 13 h 33 min

    Matt Cutts parle d'un point (les CGV / CGS etc...) qui n'est souvent pas indexé chez les marchands, c'est étrange je trouve...

  4. yoann 23 juillet 2013 at 13 h 54 min

    Je suis d'accord avec jérome, je me demande comment choisi ces questions. Cette question ne me semble pas pertinentes vue que les CGV sont souvent en nofollow.
    Par contre il aurait été plus judicieux de savoir à partir de quel pourcentage d'exactitude le texte est considéré comme DC?

  5. Valentin 23 juillet 2013 at 15 h 03 min

    Les CGV sont parfois obligatoires ou du moins sont demandés par certains acteurs pour se protéger, il est parfois impératif de les afficher dans la page même du produit...
    Cela représente une part importante du contenu qui sera donc dupliqué pour chaque page. La question ne me semble pas idiote, et la réponse très claire.
    Je complète ma première remarque d'autres solutions à tester comme une iframe en noindex, ou texte dans le javascript (bien que Google apprenne à le lire). Il vaut mieux éviter un display none en CSS.

  6. Aurélien 23 juillet 2013 at 23 h 10 min

    Une balise devrait être créée afin de dire à Google la zone qui a été copiée et de ne pas la prendre en compte.
    Il est préférable de ne pas référencer les CGV donc en lien nofollow ou avec un noindex

  7. BlackandBeauties 24 juillet 2013 at 18 h 43 min

    Néanmoins il paraît plus sécuritaire de réaliser 1 seul page de CGV commune à toutes les pages.

  8. immobilier neuf 29 juillet 2013 at 12 h 13 min

    Et que pensez-vous des contents spinning?
    Merci

  9. Valentin 31 juillet 2013 at 8 h 42 min

    @immobilier neuf : Cela dépend à quel horizon vous visez une pénalité de classement... Ce qui est sûr c'est que ce n'est bon ni pour l'utilisateur, ni pour le moteur de recherche. A utiliser uniquement de façon très sophistiqué en vue de créer un site MFA (Made For Adsense). Le spinning basique se détecte de plus en plus facilement par Google.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site