> > Le TBPR (ToolBar PageRank) veut-il encore dire quelque chose ?

Le TBPR (ToolBar PageRank) veut-il encore dire quelque chose ?


Le TBPR (ToolBar PageRank) veut-il encore dire quelque chose ?
5 (100%) 1 vote

pagerank

Le ToolBar PageRank ou petite barre verte donnant une note de popularité à une page n'est plus mis à jour depuis 6 mois. Quelle est son intérêt aujourd'hui ?...

C'est le site Search Engine Land qui se pose - avec raison - la question (relayant Search Engine Roundtable) : à quoi sert encore le TBPR (ToolBar PageRank), petite barre verte fournie par Google et donnant un score de popularité (de 0 à 10) à une page donnée ?

En effet :
- La barre d'outils Google pour le navigateur Chrome ne l'affiche pas.
- La barre d'outils Google pour Firefox n'est plus maintenue depuis juillet 2011.
- Seule la barre d'outils pour Explorer (sur PC) propose encore cette information, mais les valeurs affichées n'ont pas été mises à jour depuis plus de 6 mois (la dernière mise à jour ayant eu lieu en février dernier). On se posait d'ailleurs, à cette époque, la question de la pérennité de cet indicateur.

Bien sûr, il existe de nombreuses extensions sur la plupart des navigateurs qui permettent d'afficher cette barre verte en dehors de la barre d'outils "officielle" de Google. Mais quel est son intérêt si elle n'est plus mise à jour depuis 6 mois, à la vitesse à laquelle va le Web ?

Rappelons cependant - et encore une fois - que le TBPR n'est qu'une "image", à un temps T (plus ou moins long, du coup et donc plus ou moins obsolète) du PageRank réel d'une page qui, lui, n'est pas public et est remis à jour bien plus souvent. Le PageRank est toujours présent et utilisé. Il reste un critère fort chez Google, malgré tout ce qu'on peut entendre ici ou là. C'est sa représentation publique et graphique sous la forme de la petite barre verte qui pose questions. Peut-elle disparaître ?... Ou ne plus être mise à jour, ce qui finalement, revient un peu au même...

pagerank
Source de l'image :DR

Commentaires : 16
  1. Chartier Mathieu 2 septembre 2013 at 9 h 38 min

    Son intérêt est limité pour ne pas dire nul désormais... D'ailleurs, Google a plusieurs fois évoqué le fait de la retirer justement, ce qu'il fait peu à peu indirectement... Au final, la note est faussée et imprécise, elle n'est plus mise à jour et elle n'est même plus convaincante pour obtenir des échanges de lien (en effet, dire qu'on a un PR 4 ne veut rien dire puisque la note est parfois totalement contraire à la réalité...), autant qu'elle disparaisse après tout, ça n'empêchera pas le netlinking et surtout, ça entraînera peut-être enfin une vraie collecte de liens sans se tourner uniquement vers les "super sites"... 😀

    • rolyne 13 février 2014 at 14 h 05 min

      le page rank ne veut plus rien dire, la preuve il y a des site en pr0 mieux placer dans les résultats de google que des sites avec pr4 de plus google cherche toujours d'autres moyens plus cachés pour faire son index.

  2. David Bonin 2 septembre 2013 at 10 h 44 min

    Il y a ce que l'on veut bien nous montrer et ce que l'on ne nous montre pas. Mais le critère de popularité existe toujours.

    Après que Google se soit amusé à modifier artificiellement les valeurs visibles du PageRank pour les sites ayant abusés des ventes de liens ou autre actions tendancieuses, Google semble préférer ne pas mettre à jour sa barre verte.

    Liste des mises à jour de la partie visible du PageRank au bout de ce lien :
    http://www.calcul-pagerank.fr/mise-a-jour-pagerank-google.php

    Aucune depuis le 7 novembre 2012. :-/

  3. Pierre Alouit 2 septembre 2013 at 11 h 40 min

    Il y a encore des clients et des référenceurs qui parlent du pagerank comme il y a quelques années.

    Y a t-il un document officiel de Google qui entérine la fin de cet outil ?
    (cela calmerait certains clients)

  4. sebpierre 2 septembre 2013 at 11 h 50 min

    Au final, le PR est toujours utilisé et mis à jour. Mais c'est la barre d'outil (donc l'interface interactive) qui n'est plus mise à jour.
    Je pense alors que, dans la longue liste des widgets et applications utiles dans une barre d'outils, Google ne se l'est pas fixée comme prioritaire. C'est tout !
    Car si cela ne signifiait plus rien, on arrêterait d'utiliser le PR. Or ce n'est pas le cas!

  5. olivier@abondance.com 2 septembre 2013 at 12 h 52 min

    @ Pierre Alouit : pourquoi entérinerait-il la fin du PageRank alors qu'il existe bel et bien et est utilisé ????

  6. Véronique Duong 2 septembre 2013 at 13 h 33 min

    Bonjour 🙂 Merci pour cet article sur l'utilité du PR. Il aurait probablement perdu de son poids, mais cela ne voudrait pas dire qu'il n'existerait plus.

  7. Jasmine 2 septembre 2013 at 14 h 18 min

    Pour ceux dont le navigateur affiche d'office le TBPR, cela a l'avantage d'indiquer, instantanément sans autre recherche, que la page visitée est indexée par Google. Si par contre la petite barre indique que la page n'est pas indexée, il faut faire une démarche (par ex. voir le cache) pour voir ce qu'il en est réellement.

    Pour être clair, je ne parle pas ici du chiffre de ce TBPR, mais simplement du fait qu'il indique que la page est indexée ou non. Et cette fonction, sans être à jour, n'est pas (me semble-t-il) aussi en retard que ne le sont les valeurs chiffrées de ce TBPR.

    Pour le surplus, rappelons qu'à l'origine (vers 2001 ?), c'était pour inciter les webmasters la Google barre (= espion) que Google y avait publié le TBPR. Cette fonction "d'espionnage" est remplie aujourd'hui par bien d'autres façons dont le cookie lors de requêtes.

  8. Jasmine 2 septembre 2013 at 14 h 21 min

    Petite correction de français. Il faut lire:
    ".... pour inciter les webmasters à installer la Google barre..."

  9. Christian Méline 2 septembre 2013 at 14 h 58 min

    Le TBPR n’est pas mort, c’est absurde de penser cela, en tous cas aujourd’hui.
    Sinon je pense que Google n’afficherait plus rien pour aucun site !

    Par contre, avec tous les filtres lancés ces derniers mois et tous les mouvements dans les SERP, ce n’était pas forcément une bonne idée pour GG de le mettre à jour ces derniers temps.
    Peut-être qu’il y a encore un nouveau truc à venir avant de pouvoir la mettre à jour.

    Je pense, par ailleurs, que Google doit mijoter quelque chose concernant le TBPR (je ne parle pas de l’absence de mise à jour), quelque chose que nous n’avons pas encore vu.

    Je pense par exemple qu’il pourrait afficher pour certains sites : « site blacklisté », ou autres sucreries du genre, histoire de prolonger la guerre des nerfs et la psychose qu’il tient à entretenir 😉

    Peut-être aussi un changement d’échelle, à voir...

    Attendons et voyons.

  10. Greg 2 septembre 2013 at 16 h 40 min

    Je suis complètement d'accord avec toi. Le page rank reste un critère majeur pour Google. Sinon les actions de netlinking n'apporteraient plus rien.

    Idem pour le maillage interne.

    En ne mettant plus à jour la tbpr ça complique quand même pas mal la tâche pour certains referenceurs et ça brouille les pistes. Vu le climat de crainte vis a vis de Google et des ses filtres. Ça les arrange bien...

  11. Chartier Mathieu 3 septembre 2013 at 17 h 38 min

    Beaucoup confondent PageRank et Toolbar, c'est impressionnant. Le PageRank existe bel et bien et n'est pas prêt de disparaître (malgré ceux qui l'avaient enterré il y a quelques années...), mais la Toolbar n'est clairement plus mise à jour depuis des mois et surtout complètement faussée depuis un bon moment...

    Combien de sites n'ayant que quelques liens avaient un PR5 d'affiché, combien de sites avec des milliers de liens avec un PR1 ou PR2 d'affiché ? Ne soyons pas dupes, la TBPR vit ses dernières heures mais Google la laisse en place pour deux raisons presque évidentes :
    1. ce n'est pas leur priorité (bien que ça ne semble pas quelque chose de complexe à retirer puisqu'ils ont déjà commencé le travail...).
    2. la simple présence d'une barre permet aux référenceurs les moins à jour de continuer de faire du netlinking bêtement et simplement comme à l'ancienne, il s'agit donc d'une arme idéale pour repérer les spammeurs "non naturels". Certes, je suis un tantinet sévère en faisant ce constat, mais c'est une réalité, nous devons évoluer et aujourd'hui, je ne pense pas qu'il faut favoriser certains échanges de liens, et encore moins en se basent uniquement sur la petite barre verte qui ne donne aucune certitude... L'AlexaRank, malgré ses défauts, est presque plus précis pour mesurer la "qualité" et la "visibilité" d'un site...

  12. Jasmine 3 septembre 2013 at 22 h 05 min

    Effectivement, malgré que ce soit clairement indiqué dans l'article d'Olivier, il ne faut pas confondre le vrai PR (celui de l'algorithme de Google) et la TBPR qui n'en est qu'une représentation tronquée. D'où certaines ambiguïtés dans les commentaires au sujet du PR.

    Non seulement il y a un retard dans la mise à jour du TBPR, mais il y a aussi d'autres différences de fond et de forme entre le "vrai " PR et le TBPR. En particulier le fait que le TBPR fait l'objet de nombreuses manipulations de la part de Google, notamment à des fins de "marketing" ou autres.

    Ceci étant dit, venir dire que l'alexa rank est un outil pour mesurer la qualité d'un site, ce n'est, excusez-moi de le dire, pas sérieux.

    Alexa, ce n'est qu'un outil qui mesure l'audience des sites parmi les webmasters, ou plus exactement une partie de ceux-ci. Et cet échantillonnage est trop réduit et surtout trop biaisé pour être représentatif de l'ensemble des internautes, hormis pour une poignée de tout grands sites d'audience mondiale. Dans les autres cas, alexa est plus un gadget .

  13. Guillaume 5 septembre 2013 at 14 h 40 min

    Cela me semble aller dans le même sens que les requêtes Not Provided par ex, à savoir une volonté générale de GG de masquer de plus en plus d'infos pouvant être utilisées en analyse Seo...

  14. Comment faire 6 septembre 2013 at 13 h 03 min

    Comme le commentaire précedent, je pense que Google cherche à masquer beaucoup d'informations, le PR a dû être mis à jour depuis février et la dernière MAJ, sans que nous puissions le connaitre malheureusement. Car le PR reste pour moi un très bon indicateur !

  15. Nicolas 9 septembre 2013 at 12 h 01 min

    C'est toujours bon d'avoir un PR élevé, de nombreuses personnes en tiennent compte pour les partenariats. De quoi PR0 alors que moi PR3 ? Et hop on perd un partenariat :(.

    Et puis cela permet de voir les sites pénalisés, la FNAC dernièrement a pris un PR0, cela veut donc dire que Google en tient compte non ? Sinon pourquoi baisser leur note ?

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site