> > Google et Bing partent en guerre contre la pédopornographie

Google et Bing partent en guerre contre la pédopornographie


Google et Bing partent en guerre contre la pédopornographie
5 (100%) 1 vote

porno

Google et Bing ont déclaré qu'ils allaient bloquer 10 000 recherches liées à la pornographie infantile et pédophile, en anglais dans un premier temps et dans plus de 150 langues d'ici six mois...

Google et Bing ont conjointement annoncé un vaste programe visant à lutter contre les contenus liés à la pornographie infantile et pédophile sur le Web. En marge du Sommet sur la sécurité d'internet qui se tenait au 10, Downing Street, dans les bureaux du Premier ministre anglais David Cameron, Google et Microsoft ont annoncé qu'ils allaient rendre impossibles sur leur moteur de recherche respectif plus de 100 000 requêtes. Lorsqu'une l'une d'entre elles sera tapée, aucun résultat ne sera renvoyé, mis à part un avertissement sur l'aspect illicite de la recherche.

Eric Schmidt, ancien PDG de Google (voir illustration ci-dessous), explique : ""Nous avons réglé Google Search avec précision pour empêcher de faire apparaître dans nos résultats les liens avec les abus sexuels infligés aux enfants. (...) Bientôt, nous allons étendre ces innovations à plus de 150 langues, de telle sorte que leur impact sera vraiment mondial". Ce déploiement mondial devrait s'effectuer dans les six mois qui viennent, les premiers travaux portant uniquement sur la langue anglaise.

Bien sûr, cela ne permettra pas d'éradiquer totalement ce fléau - aucun algorithme n'étant jamais parfait - mais une immense partie du contenu pédophile circulant sur le Web ne devrait cependant plus être atteignable via Google ou Bing dans les prochains mois. Il était temps !

eric schmidt google

Source de l'image : DR

1 commentaire
  1. Master case 20 novembre 2013 at 17 h 45 min

    Oui je pense qu'il s'agit d'une excellente initiative. La pédopornographie est un véritable problème sur le web.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site