> > Le TBPR (finalement) mis à jour

Le TBPR (finalement) mis à jour


Le TBPR (finalement) mis à jour
5 (100%) 1 vote

google page rank

Contrairement à ce qu'avait dit Matt Cutts en octobre dernier, le TBPR (ToolBar PageRank) a été mis à jour en fin de semaine dernière...

Matt Cutts l'avait juré début octobre : le ToolBar PageRank (TBPR) ne serait plus mis à jour en 2013. Sa dernière mise à jour datait du 4 février 2013. On s'orientait donc vers une longue période de disette de plus d'un an. Et puis voilà qu'on apprend que cet indicateur a été mis à jour en fin de semaine dernière, Twitter notamment bruissant d'informations de la part de webmasters ayant vu le TBPR de leur page d'accueil évoluer, en bien ou en mal. En même temps, Matt Cutts avait dit en octobre : would be surprised if that happened" (Je serais surpris si cela arrivait). Bon, ben, du coup, il a du être surpris, lui aussi... 🙂

A ce sujet, rappelons (pour la 345 824e fois 🙂 ) que :
- Le TBPR n'est qu'un indicateur frustre, peu précis, très rarement mis à jour, de la popularité d'une page web.
- Il n'a plus vraiment de rapport direct et de corrélation évidente avec le "vrai" PageRank (PR) utilisé par Google dans son algorithme de pertinence (ce critère, dans l'ADN de Google, restant important pour l'algo actuel mais, même s'il est majeur, il reste l'un des 200 critères de pertinence pris en compte).
- Le TBPR est donc essentiellement un outil de communication pour Google et s'il survit encore, c'est essentiellement grâce à ça.
- Mais le TBPR peut éventuellement servir, à l'occasion, dans le cadre de recherche de backlinks.

En revanche, la valeur du TBPR des pages d'un site web n'influe pas dans le positionnement de ses pages...

pagerank

Source de l'image : DR

Commentaires : 10
  1. Dan 9 décembre 2013 at 10 h 33 min

    C'était assez marrant de voir l’effervescence sur Google par rapport à la mise à jour de cette petite barre verte.

    Mais comme le dit très bien l'article, ce n'est qu'un indicateur de la popularité potentielle de la page au moment de la mise à jour. On est très loin de pouvoir l'utiliser efficacement dans une stratégie de référencement, surtout quand les mises à jour sont aussi espacées.

    Cependant, si on l'associe à d'autres critères comme le MozRank, l'Ahrefs Rank ou encore l'AlexaRank, on obtient une analyse bien plus précise de la popularité d'un contenu.

  2. FrançoisIII 9 décembre 2013 at 10 h 58 min

    Mais oui Dan... mais oui...

  3. Christian Méline 9 décembre 2013 at 12 h 27 min

    Une nouvelle mise-à-jour, certes, mais avec des données datant du 27 août pour les valeurs > 0 du PR.
    Comme les données datent d'avant ce que disait MC, c'est tout-à-fait cohérent du coup !

  4. olivier@abondance.com 9 décembre 2013 at 13 h 01 min

    @ Christian Méline : bonjour Christian. D'où tiens-tu l'info sur la date du 27 août ? Merci

  5. Toucouleur 9 décembre 2013 at 19 h 33 min

    Cette fumisterie de PR ne sert que les intérêts des annonceurs et des dealeurs de bonnes affaires sous couvert de PR plus ou moins élevé. Matt fait sans doute la distinction entre ce qui est véritablement exploitable en tant que personne en charge de l'optimisation de ses positions dans son moteur, et ce qui peut être constaté par des régis publicitaires.

  6. Laurent 10 décembre 2013 at 9 h 58 min

    Ca me renforce dans l'idée que MC n'est finalement pas tellement au courant du fonctionnement de l'algo ni des évolutions de celui-ci. Il sait ce qu'il doit faire pénaliser à la mano par son équipe, mais pour le reste...

  7. ABITASUD 10 décembre 2013 at 14 h 05 min

    toujours intéressant d'avoir un critère d'évaluation même si celui ci est flou...

  8. Marc, Annuaire Français 11 décembre 2013 at 16 h 48 min

    La remise à jour du PR est … est quoi?
    Il semble que les équipes de MC mettent les bouchées double sur la guerre contre les liens artificiels. Et d'un coup, le PR oublié refait surface…

    Ne doutez pas un instant que c'est un piège SEO, je n'en vois pas d'autre raison logique.
    Avec une telle annonce, la course au pagerank et aux liens est relancée, objectif atteint vu le volume de discussions sur le sujet.
    Il suffit de mettre une veille sur l'élévation des liens d'un site, et des sites pour voir lesquels fournissent plus de liens rapidement, pour déceler les fauteurs de trouble et envoyer les sanctions.

    Dans cette confusion, la période est propice à la prudence et à la retenue ...

  9. Walid 20 décembre 2013 at 13 h 38 min

    Christian Méline, comme Sylvain ont raison Deauré ont raison cette mise à jour n'est pas réellement à jour. Je vais essayer d'être un peu plus précis que Christian en disant avec pas mal de certitudes que cet dernière Maj de la toolbar correspond à un PageRank computing qui a pris fin le 31 Août 2013.

    La méthode pour le savoir est simple, vérifier les archives des gros sites médias dont les billets prennent à coup sur du PR après une Maj et observer les dates de publications. Jusqu'au 31 Août incrémentation du Page Rank, après le 31 Août plus rien.

    Petite chose "intéressante", les pages publiées entre le 1er Septembre et la date de la mise à jour de la toolbar, sont passées d'une "barre grise" à la barre blanche = 0. Donc elles ont malgré tout bénéficié d'un refresh le 6 Décembre, cependant comme elles n'existaient pas encore lors du calcul du PageRank (qui a eu lieu 3 mois plus tôt) évidemment elles affichent un PR 0.

    Ce qui est "intéressant" : Ceci illustre comment une page avec zéro baclinks a potentiellement un pagerank positif (mais ça c'est pas nouveau). Ceci dit ont peut observer sur de nombreux sites, les blogs par exemple, dont les pages de catégories affichent toujours des PR grisé, non positifs donc <= à 0 on se rend compte que les pages web, selon leur typologie (page de contenu, page d'archive, profil d'utilisateur) à liens égaux n'ont pas la même propension à "capter" le PageRank. Comme s'il existait une taxe sur le PageRank en fonction du type de page.

  10. Walid 20 décembre 2013 at 13 h 54 min

    J'ai oublié un truc de la plus haute importance...

    Sur l'image de l'article, le petit bonhomme vert situé à l'extrême gauche, c'est une sacrée enflure !

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site