> > Vers un accord entre l'Union Européenne et Google

Vers un accord entre l'Union Européenne et Google


Notez cet article

justice

Joaquin Almunia, le commissaire européen chargé de la concurrence, semble satisfait des dernières propositions de Google pour ne plus être accusé d'abus de position dominante. Les 18 plaignants ne devraient pas avoir le même avis...

Voici une nouvelle qui ne devrait pas faire plaisir à la nuée d'entreprises accusant Google d'abus de position dominante et ayant porté l'affaire devant l'Union européenne. Joaquin Almunia, le commissaire chargé de la concurrence, serait en effet plutôt satisfait des dernières propositions du moteur de recherche, expliquant : "La nouvelle proposition de Google est de nature à résoudre les problèmes de concurrence"). Rappelons qu'il s'agissait de la troisième proposition de Google, les deux premières ayant été refusées et Joaquin Almunia ayant bien indiqué qu'il s'agissait de l'offre de la dernière chance avant application d'une sanction équivalente à 10% du chiffre d'affaires de l'entreprise.

Ces propositions seraient basées sur les actions suivantes :
- Proposer les services de trois concurrents, "sélectionnés de manière objective" et "selon une présentation comparable à celle utilisée pour ses propres services", dans ses résultats de recherche.
- Les éditeurs pourront également refuser l'utilisation de leurs contenus par Google sans pour autant être pénalisés.
- Aucun exclusivité ne sera donnée aux clients annonceurs du moteur.

Reste à savoir si les 18 plaignants, regroupés dans l'organisation Icomp, et qui ont lancé des actions contre Google, se satisferont de ces propositions. Rien n'est moins sûr...

drapeau europe

Source de l'image : DR

Les commentaires sont fermés.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site