> > Le formulaire de recherche intrasite dans les résultats de Google sème la zizanie

Le formulaire de recherche intrasite dans les résultats de Google sème la zizanie


Notez cet article

moteur de recherche interne

L'aléatoirité du système de moteur de recherche intrasite dans les résultats de Google ne plait pas à tout le monde. La firme de Mountain View devrait proposer une autre solution d'ici à quelques semaines...

Petit rappel des faits : depuis des années, Google teste la possibilité d'insérer un formulaire de recherche interne à un site web dans ses résultats, au dessus des liens de sites (Sitelinks), comme ci-dessous sur la requête [Le monde] :

sitelinks-google-lemonde

Source de l'image : Abondance

Le reproche qui a été fait à ce formulaire, qui renvoie par défaut les résultats de la requête demandée associé à la syntaxe "site:" (ici : site:www.lemonde.fr) était que la page de résultats Google affichée pouvait proposer des liens publicitaires Adwords pour un site concurrent, ce qui n'était pas du goût de tout le monde. Logique...

Google a alors proposé le mois dernier un bout de code très simple, à insérer dans sa page d'accueil, pour que le formulaire de recherche proposé renvoie cette fois sur le véritable moteur de recherche interne du site en question. Dans ce cas, ce n'est plus la mention "Résultats de [URL du site]" qui s'affiche dans le formulaire, mais "Rechercher sur [URL du site]" :

sitelinks-google-femmeactuelle.png

Source de l'image : Abondance

Cela aurait pu régler le problème, mais l'Open Internet Project, lobby créé notamment pour surveiller la stratégie de Google en Europe, a mis en demeure Google d'être plus transparent à ce sujet, car, selon cet organisme, de nombreux sites ayant ajouté le code en question (PagesJaunes, Le Bon Coin...) ne le verraient pas apparaître alors qu'ils en auraient largement la légitimité. Bref, L'OIP demande que ce soient les sites web qui puissent décider de l'apparition, ou non, de cette fonctionnalité. Google a répondu qu'il allait travailler sur le sujet et proposerait une solution dans les semaines qui viennent. Mais il est loin d'être certain que la société de Mountain View obtempère aussi facilement. On peut parier qu'elle prépare un petit "tour de passe-passe" qui ne plaira pas obligatoirement aux éditeurs... Gageons donc que la partie n'est pas terminée...

Commentaires : 8
  1. Marc 27 octobre 2014 at 14 h 08 min

    C'est vrai que c'est parfois assez déroutant. Sur la requeted e notre NDD ( http://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=annuairefrancais.fr) , le sitelink affiché est très grand, et il n'y a que 5 résultats affichés dans la page Google au total.

    Si l'on tape une requête dans cette barre de recherche (ex "avocat paris"), la page de résultats de google avec la longue liste d'adwords est assez confuse, les annonces adwords se distinguent quasiment pas des résultats naturels (http://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=avocat%20paris%20site%3Aannuairefrancais.fr).

    Si l'on tape une requête plus precise (avocat paris 20) , les annonces adwords disparaissent.

    Le principe est ennuyeux car l'on sait qu'il y a toujours un pourcentage d'internautes qui cliquent sur les adwords, et cette phase supplémentaire de recherche qui fait rester un peu plus l'internaute sur Google peu représenter une perte plus ou moins importante pour un site, surtout si les extraits donnent toutes les principales informations directement (par ex nom adresse et téléphone).

    A suivre ...

  2. Midori 28 octobre 2014 at 12 h 07 min

    Bonjour Olivier,

    Je ne suis malheureusement pas étonnée que Google essaie par tous les moyens de caser des publicités Adsense et je vais même me faire l'avocate du diable: comme il s'agit d'éléments affichés sur son propre moteur de recherche, comment pourrait-on le contraindre à revoir sa copie.
    Mais je vous rassure, je ne pense nullement que c'est bien.

  3. Manon 28 octobre 2014 at 13 h 06 min

    On dirait bien que Google a du mal à gérer ce formulaire de recherche. Ces tentatives pour régler le problème ne semblent pas êtres efficaces ce qui n'est pas pour calmer les utilisateurs. La présence des liens publicitaires peut en effet affecter négativement le CTR des sites puisqu'il y a toujours des internautes qui son tentés de cliquer dessus. C'est sûr qu'avec ce problème, les critiques selon lesquels Google veut toujours mettre en avant ses offres et les liens publicitaires risquent encore de se renforcer.

  4. marc, 28 octobre 2014 at 14 h 30 min

    @Manon, le probleme de Google, s'est qu'il ne sait pas se limiter. Google veut devenir LE WEB DE LA PLANETE (contenu, sites, services, réseau, clous etc …) .
    Ce n'est pas sain, tout simplement. Certes, ce sera plus difficile en Chine ou dans certains pays, mais ca reste la volonté apparente de Google.

    Dans la multitude d'algorithmes , un certains ciblent des sites utilisant Adsense (et rentables), qu'ils aient un contenu riche ou pas, ils sont la cible de Google qui veut gagner plus, moins redonner. Je me bat quasiment chaque mois contre les MAJ d'algol qui se durcissent en permanence. Mais toutefois, les revenus montent a force d'optimisation, et je n'ai jamais eut a me plaindre de Google Adsense au contraire, malgré des rumeurs

    Que ce soit a des fins pratiques pour l'utilisateur et/ou augmenter la rentabilité d'adword (l'un est-il un "prétexte" pour l'autre?), je pense que Google devrait plutôt diminuer un peu le % des commissions ou les négocier site par site, plutôt que de vouloir éliminer ou rétrograder artificiellement des catégories de site par des algo spécialement étudiés a ces fins...

  5. référencement google 29 octobre 2014 at 4 h 32 min

    Google ne finit pas de compliquer la tâche aux utilisateurs. C'est ce qu'on peut conclure avec l'apparition de ce petit formulaire de recherche. Quel est son intérêt réel pour la communauté? Mais ce qui est vraiment étonnant, c'est qu'il y a plus de non que de oui. En effet, beaucoup d'utilisateurs se sentent lésés par cette petite case nouvelle dans les résultats du moteur de recherche. Douteuse c'est l'adjectif. Google prépare-t-il quelque chose derrière?

  6. Cyril Torland 30 octobre 2014 at 10 h 34 min

    Bonjour Olivier, bonjour à tous,

    Je réagis à "selon cet organisme, de nombreux sites ayant ajouté le code en question (PagesJaunes, Le Bon Coin...)" :
    - Pour ce qui est des PagesJaunes, je ne vois pas le code en question dans leur page d'accueil,
    - Et pour Le Bon Coin, le code est bien présent, mais il y a une erreur de syntaxe ligne 83 : "@type": "WebSite,
    Il manque une quote après Website, c'est certainement pour ça que le rich snippet n'est pas pris en compte.

    Regardez ce code sur la Home Page de Cdiscount, il est correct (placé tout en bas du code de la page d'accueil) et la boite de recherche "Rechercher sur Cdiscount" apparait bien sur Google...

    A méditer...
    Nous effectuons quelques tests de notre côté, pour voir la prise en compte du "bout de code" sur des clients qui ne sont pas des gros acteurs de la vente en ligne, en volume.
    A suivre !

  7. Midori 30 octobre 2014 at 19 h 47 min

    Bonjour Olivier,

    J'ai désespérément cherché votre formulaire de contact, mais ne l'ai point trouvé.
    En effet, je suis curieuse de connaître la raison pour laquelle vous avez supprimé le lien vers mon site, car k'ai bien pris soin de lire et de respecter votre charte de saisie de commentaire, notamment en commentant avec mon prénom.
    Auriez-vous l'amabilité de m'expliquer où j'ai pêché?
    Merci d'avance,

    Midori

  8. Olivier Andrieu 31 octobre 2014 at 9 h 21 min

    @Midori : Midori, c'est votre nom de famille ? Sur votre site, cela semble être le nom de votre agence ? (ps : lien vers le form de contact, sur votre, renvoie vers une 404).
    cdt

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site