> > Redirection sur les sites terroristes : avec ou sans Bescherelle ?

Redirection sur les sites terroristes : avec ou sans Bescherelle ?


Redirection sur les sites terroristes : avec ou sans Bescherelle ?
5 (100%) 1 vote

ecriture

Le message renvoyé par le Ministère de l'Intérieur lorsqu'on tente d'afficher un site prônant des activités terroristes est-il écrit avec une grosse faute de français ?...

Sortons un peu (et rapidement) du domaine des moteurs de recherche (quoi que...) avec un point qui nous a étonné hier : vous savez peut-être que, depuis quelques jours, le fait de tenter de consulter certains sites web prônant des idées terroristes provoque une redirection sur un message du Ministère de l'Intérieur, s'affichant en lieu et place du site en question (voir illustration ci-dessous).

On ne peut que louer ce type d'intitiative, bien sûr, mais le message proposé nous a interpellé par la phrase "le contenu provoque à des actes de terrorisme". Si on en croit le Larousse, le verbe "provoquer" est-il bien utilisé ici ? Ne vaudrait-il pas mieux utiliser l'expression "inciter à" ?

Bien sûr, tout cela est anecdotique face à l'enjeu - et le bien fondé - de l'action mise en place mais bon, tant qu'à lancer un signal, autant qu'il soit bien écrit, non ? A moins que cela soit du vieux français ou un emploi peu connu du verbe "provoquer" ? Y a-t-il un prof de français dans la salle ?

actes-terrorisme

Source de l'image : Abondance

Commentaires : 9
  1. razbithume 18 mars 2015 at 8 h 56 min

    Ce n'est pas une faute, et la première définition du larousse correspond parfaitement à la situation :
    Pousser, inciter quelqu'un [...] à accomplir un acte hardi, violent ou blâmable : Provoquer les militaires à la désobéissance.

    On dit aussi provoquer au combat....donc ce n'est peut être pas le plus usité mais c'est tout à fait correct.

  2. Olivier Andrieu 18 mars 2015 at 8 h 58 min

    C'est possible, mais c'est bizarre, ça me choque. "Inciter" aurait été plus logique, je trouve...

  3. Guillaume 18 mars 2015 at 9 h 25 min

    Même si ce n'est pas là une véritable erreur, la règle en matière de rédaction c'est d'être compris du plus grand nombre.

  4. Christophe Maggi 18 mars 2015 at 9 h 38 min

    Je pense que c'est une erreur parce que provoquer est un verbe transitif. C'est le "à" qui pose problème. Suivi d'un infinitif ca pourrait aller comme dans ...le contenu provoque à passer à l'acte ... Quelques notes : http://www.cnrtl.fr/definition/provoquer.
    Non seulement ça sonne très mal mais en plus ce n'est pas très clair. On a l'impression qu'ne bombe va exploser parce qu'on est allé sur un site qui la déclenche. Il y avait certainement mieux à écrire.

  5. Julien 18 mars 2015 at 9 h 42 min

    Moi c'est surtout le "votre ordinateur" qui m'étonne... On peut donc s'y connecter avec une tablette ou un téléphone ?

  6. Remi 18 mars 2015 at 12 h 48 min

    Le problème c'est pas l'utilisation du verbe "provoquer" mais le "à" derrière. Si on garde le verbe "provoquer", il faudrait mettre "une page dont le contenu provoque des actes terroristes". Mais il aurait été plus judicieux d'utiliser le verbe "inciter". Si cela avait été écrit sur une copie de français le prof aurait mis "Mal dit" en rouge à côté...

  7. Matthieu 20 mars 2015 at 9 h 03 min

    "On ne peut que louer ce type d'intitiative", "le bien fondé"...

    Bof, de ce côté je suis plutôt de l'avis de la Quadrature du Net : le blocage (facilement contournable) d'un site, sans jugement, n'augure pas du meilleur pour nos libertés sur le web...

  8. sénégal 28 mars 2015 at 23 h 46 min

    le sujet est plus important que vos discutions

    • sénégal 28 mars 2015 at 23 h 48 min

      commentez ma faute

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site