> > Update Platypus : Google devrait rajouter d'autres critères à son « mobile update »

Update Platypus : Google devrait rajouter d'autres critères à son « mobile update »


Update Platypus : Google devrait rajouter d'autres critères à son « mobile update »
4.67 (93.33%) 6 votes

Platypus : Google devrait rajouter d'autres critères à son mobile update

Google aurait annoncé que l'algorithme mobile allait évoluer dans les prochaines semaines avec la prise en compte des interstitiels et du temps de chargement des pages. Nom de code de ce prochain update : Platypus (ornithorynque)...

On n'a pas pu passer à côté, Google a lancé le 21 avril dernier un update de son algorithme mobile, favorisant les sites compatibles mobiles sur le moteur pour smartphones. La montagne a certes accouché d'une souris, mais nous aurons très bientôt l'occasion d'en reparler ici-même...

Toujours est-il que les équipes de Google persistent et signent. A ce sujet, le googler Gary Illyes, qui s'exprime assez souvent sur les sujets concernant les webmasters, a indiqué dans un premier temps sur Twitter : "we have nothing to announce, but if you think about it, there's no reason for us to stop improving our Mobile Friendly algos." Traduction : il se pourrait donc que d'autres critères de pertinence soient ajoutés dans le futur à l'algorithme mobile, dont bien sûr le temps d'affichage des pages ou le temps de réaction du serveur.

Deuxième étape : au salon SMX Sydney, le même Gary Illyes aurait donné plus d'indications sur le futur de l'algo mobile, avec trois directions de réflexion :
- La prise en compte des "interstitiels", fenêtres pop-up vous obligeant plus ou moins à télécharger une appli ou, pire encore, à visualiser une publicité, empêchant un accès simple et rapide au contenu.
- Le temps de chargement des pages, comme indiqué précédemment. Pas de surprise à ce niveau.
- Mais ces critères d'expérience utilisateur (UX) ne seront jamais aussi important, selon Gary, que le contenu lui-même. Encore heureux...

Enfin, Gary Illyes aurait terminé sa conférence au SMX en disant que la prochaine version de l'algo mobile s'appellerait "Platytpus" (ornithorynque), information non confirmée pour l'instant. Pour l'anecdote, au SEO Campus 2012, j'avais indiqué qu'un nouvel algo Google arriverait certainement bientôt et j'avais osé le nom de "Google Ornithorynque" : " Peut-être que Google Ornithorynque sera le prochain filtre de pertinence de Google et qu'il s'attaquera à la qualité des liens. Et ce serait une bonne chose !". Finalement, il s'était appelé "Penguin" et l'ornithorynque ne sera donc venu que plus tard. Notons, pour terminer, que "Platypus" était également le "nom de code" de Google Drive à ses débuts. Ils ont un élevage d'ornithorynques chez Google, ou quoi ? 🙂

A noter que toutes ces informations demandent encore à être vérifiées et validées dans les faits. On ne connait que trop le discours de Google et ses annonces parfois démenties quelques jours plus tard...



Source de l'image : Twitter



Source de l'image : Twitter

Commentaires : 6
  1. La version mobile d'un site à surveiller 19 mai 2015 at 11 h 10 min

    tiens un nouvel animal ! Encore une fois, tout va changer et rien ne va changer. Google suit la tendance et s'adapte.

  2. Stratedge 19 mai 2015 at 11 h 53 min

    joyeux platypus a tous, merci pour la veille !

  3. patrick 19 mai 2015 at 13 h 49 min

    Si cette boite ferme un jour, elle pourra toujours ouvrir un Muséum national d'Histoire naturelle !

  4. Antoine 19 mai 2015 at 14 h 51 min

    J'aime beaucoup cette auto-citation pour le placement de l’ornithorynque, en même temps ça traduit bien le fait que Google nous prend pour des idiots avec des noms "alakon" puisque sans réflexion vous aviez déjà placé le fameux animal, il va falloir qu'ils innovent (ou qu'ils arrêtent avec les animaux...).

  5. Blueviseo 25 mai 2015 at 10 h 13 min

    Ornithorynque.... ou Platipus, ça sonne quand même moins bien que Humingbird ou Colibri...
    Je sais pas moi mais seal (phoque)... Jelly (Meduse) ou ladybug (coccinelle) ça claquerait un peu plus que Platipus.
    Je me vois bien à expliquer le référencement à des non-initiés en parlant d'ornithorynque... Il vont se dire que j'avais l'objectif de placer ce mot dans la conversation...
    A suivre

  6. Paul 30 mai 2015 at 3 h 43 min

    Bonne analyse ! Merci pour l'article

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site